lerenovateur | » A Phongsaly : plus productions agricoles sont en grande majorité destinées à l’exportation vers les marchés chinois

A Phongsaly : plus productions agricoles sont en grande majorité destinées à l’exportation vers les marchés chinois

  Depuis ces dernières années, les cultures de canne à sucre, de maïs, de gingembre, des fruits de larme de Job et de bananes, se sont répandues de plus en plus dans la province de Phongsaly. Il en est de même des plantations d’arbres industriels comme l’hévéa, le thé ou le café. Toutes ces productions sont en grande majorité destinées à l’exportation vers les marchés chinois. La hausse constante de la demande de produits agricoles en Chine incite les groupements d’agriculteurs de la province de Phongsaly à produire chaque année toujours plus.

De même, les pentes des montagnes continuent d’attirer l’attention des investisseurs : elles peuvent être défrichées sur des centaines d’hectares pour laisser place à la culture du thé, du café ou de l’hévéa. La province de Phongsaly se prête bien à ce type de culture de par son climat.  De plus, elle est située à proximité de la Chine, avec laquelle elle partage 300 kilomètres de frontière, avec quatre postes-frontières. Les projets d’investissement pour différentes cultures d’arbres industriels se multiplient. Aujourd’hui, dans toute la province, on compte 13 plantations d’hévéas, réparties sur une surface totale de 17 000 hectares, deux plantations de café sur 400 hectares, quatre de thé sur 2 000 hectares, ainsi que de nombreux hectares de produits agricoles variés.