lerenovateur | » Éléphants et tigres en danger

Éléphants et tigres en danger

Les éléphants et les tigres du Laos sont en voie d’extinction. Le braconnage et la culture sur brûlis sont principalement mis en cause. Si des mesures ne sont pas prises rapidement, les éléphants et les tigres sauvages du Laos disparaitront à jamais, d’ici quelques années. Selon une étude récente de l’organisation ElefantAsia,  le Laos ne compterait plus que  470 éléphants domestiques et les éléphants sauvages seraient inferieur à ce nombre. La surexploitation de l’animal dans l’industrie du bois contribue également à la disparition de l’espèce. Comme partout en Asie, les éléphants sauvages du Laos sont menacés par la dégradation de leur habitat traditionnel (exploitation forestière intensive, expansion des cultures agricoles). Privés de nourriture, les éléphants sont repoussés vers les zones cultivées. Le nombre de conflits entre hommes et éléphants augmente de façon alarmante et provoque des pertes de récoltes, des destructions matérielles et parfois la mort de villageois. Depuis 2010,  une organisation œuvrant pour la protection des animaux soutient  le gouvernement  dans son programme de préservation de la faune sauvage, en particulier des tigres dans la réserve nationale de Nam Ed – Phouleuy, province de Houaphanh, au nord du Laos. Avec l’aide de cette organisation, de mesures sont mises en place pour protéger les tigres, notamment du braconnage. En effet, le félin est toujours l’objet d’un commerce illégal de produits dérivés à base de peau, d’os de tigre pour la médecine traditionnelle. Récemment, les Etats-Unis ont coopéré à  la création d’une équipe de gardes forestiers visant à lutter contre la culture sur brûlis et le braconnage dans  la réserve nationale de Nam Ed – Phouleuy.