Lerenovateur

Tous droits

Dernières Nouvelles

RECENT POSTS


La province de Houaphanh abrite la plus grande source d’eau chaude du Laos

dernière mise à jour le 20 juillet 2018
Bootstrap Image Preview
La source d’eau chaude du district de Hième est l’une des attractions naturelles les plus visitées de la province de Houaphanh. C’est aussi la plus importante source d’eau chaude du pays. Cette source, qui naît au cœur de la montagne Leuy, traverse une réserve forestière dans laquelle vivent aussi des tigres. La température de l’eau provient l’activité volcanique souterraine de la montagne. Pour visiter la source il faut s’acquitter d’un droit d’entrée de 10 000 kips. Le site, entouré d’une végétation luxuriante, est aménagé de cabanes pour accueillir les visiteurs. Des marchands installés sur place proposent des rafraichissements, des spécialités gastronomiques locales, mais aussi des œufs frais que l’on peut faire cuire dans l’eau de la source en à peine 5 minutes. On peut s’y baigner également mais pas n’importe où car, par endroit, la température de l’eau est bien trop élevée. Les habitants de la région racontent que l’eau de Hième à des vertus médicinales à l’instar des eaux thermales reconnues d’intérêt public pour certaines maladies. La ville de Hième, située à deux kilomètres de la source, offre également des possibilités d’hébergement aux voyageurs souhaitant séjourner plus longtemps dans la région. ....Lire la suite

L’usine de Sun Paper Holding en phase d’essai

dernière mise à jour le 20 juillet 2018
Bootstrap Image Preview
En mai dernier, la première société papetière au Laos, Sun Paper Holding, a testé sa ligne de production de pâte à papier dans son usine de Manchy, district de Sépone, province de Savannakhet. Cette usine, implantée sur un site de 180 hectares, dispose d'une capacité de production annuelle de plus de 300 000 tonnes. « Ce projet, qui a fait au préalable l’objet de 10 années d’études et d’expertises sur le plan social et environnemental, représente un investissement de 432 millions de dollars, a précisé le directeur de Sun Paper Holding, M. Xen Wen Jun. La construction de l’usine a nécessité 16 mois de travaux. Les unités de production sont dotées de machines de haute technologie. Les phases d’essai et de réglage des machines dureront au minimum trois mois. Une fois en service, un million de tonnes de matière première par an, principalement de l’eucalyptus, sera nécessaire pour atteindre nos objectifs de production. L’ensemble de notre production sera exporté vers la Chine. » Sun Paper Holding est une filiale du groupe papetier chinois Shandong Asia Pacific Ssymb Pulp and Paper créée en 1982 et faisant partie des 40 plus grands papetiers au monde (production annuelle 7,4 millions de tonnes). Sun Paper Holding exploite, depuis plus de dix ans, 9000 hectares de plantations d'eucalyptus au Laos. Elle encourage et soutient les agriculteurs locaux voulant se lancer dans la culture d’eucalyptus sur leurs terres afin de disposer de façon permanente de matière première pour alimenter sa chaîne de production. Actuellement la tonne d'eucalyptus est achetée 300 000 kips par l’usine. ....Lire la suite

Tabagisme : une personne en meurt toutes les deux heures au Laos

dernière mise à jour le 20 juillet 2018
Bootstrap Image Preview
Plus de 4 800 personnes décèdent chaque année au Laos de maladies dues au tabagisme, soit 13 décès par jour ou un décès toutes les deux heures. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le tabagisme provoque chaque année la mort de six millions de personnes dont plus de 600 000 sont des non-fumeurs ont respiré la fumée des autres. Si aucune mesure n’est prise pour limiter la consommation de tabac, l’OMS estime que le nombre de décès s’élèvera à 10 millions en 2020. D’après une étude du Comité national de contrôle du tabac effectuée en 2012, sur les 3,4 millions de Lao âgés de plus de 15 ans, plus d’un million étaient des fumeurs. Les plus nombreux vivent dans les zones rurales sont issus de familles pauvres. Selon cette étude, le nombre des jeunes fumeurs a augmenté de 9% en 2007 et de 14,3 % en 2011 pour les hommes, et de 0,7 % en 2007 et 1,1 % en 2011 pour les femmes. Pour lutter contre le tabagisme, le gouvernement a pris un diverses mesures comme la constitution d’un comité national de contrôle, l’augmentation des taxes sur le tabac, la création de zones non-fumeurs, l’interdiction de publicité pour le tabac et de nombreuses campagnes de sensibilisation et de prévention contre le tabagisme. ....Lire la suite

Rapport sur le développement rural et la suppression de la pauvreté

dernière mise à jour le 19 juillet 2018
Bootstrap Image Preview
Le Premier ministre de la RDP Lao, M. Thongloun Sisoulith, encourage le ministère de l'Agriculture et des forêts à multiplier les initiatives visant à accélérer le développement rural et à contribuer à la réduction de la pauvreté aux travers de ses bureaux et de ses services repartis dans l’ensemble des provinces du pays. Lors de la réunion d’évaluation des résultats du programme national de développement rural et de suppression de la pauvreté tenue le 17 juillet, le Premier ministre a mis l’accent sur les tâches importantes à accomplir pour avancer dans ce domaine. Il a salué les efforts du ministère de l'Agriculture et des forêts qui ont entraîné de nombreux changements positifs dans les communautés rurales et contribué de manière significative à l’amélioration des conditions de vie de la population, notamment dans les zones les plus défavorisées. Le ministre de l'Agriculture et des forêts, M. Lien Thikèo, a fait la lecture de son rapport d’activité des deux dernières années en mentionnant les progrès réalisés dans le cadre de la mise œuvre du programme des trois créations (provinces en unités stratégiques, districts en unités de planification et villages en unités de développement). Il a souligné en substance : les trois créations constituent une stratégie à long terme pour atteindre les objectifs de renforcement de la démocratie populaire pour la consolidation de la nation, pour la prospérité et le bien-être du peuple, pour la justice sociale et une société harmonieuse. M. Lien Thikèo a déclaré que ces deux dernières années plus de 12 000 familles étaient sorties de la pauvreté mais que le nombre de familles considérées comme pauvres dans l’ensemble du pays était estimé à plus de 64 000. Quant au nombre de villages pauvres il est passé de 2000 à 1536. En même temps, le nombre de villages développés de 561 il y a deux ans est de 4 138 aujourd’hui. ....Lire la suite

Rapport sur le développement rural et la suppression de la pauvreté

dernière mise à jour le 19 juillet 2018
Bootstrap Image Preview
Le Premier ministre de la RDP Lao, M. Thongloun Sisoulith, encourage le ministère de l'Agriculture et des forêts à multiplier les initiatives visant à accélérer le développement rural et à contribuer à la réduction de la pauvreté aux travers de ses bureaux et de ses services repartis dans l’ensemble des provinces du pays. Lors de la réunion d’évaluation des résultats du programme national de développement rural et de suppression de la pauvreté tenue le 17 juillet, le Premier ministre a mis l’accent sur les tâches importantes à accomplir pour avancer dans ce domaine. Il a salué les efforts du ministère de l'Agriculture et des forêts qui ont entraîné de nombreux changements positifs dans les communautés rurales et contribué de manière significative à l’amélioration des conditions de vie de la population, notamment dans les zones les plus défavorisées. Le ministre de l'Agriculture et des forêts, M. Lien Thikèo, a fait la lecture de son rapport d’activité des deux dernières années en mentionnant les progrès réalisés dans le cadre de la mise œuvre du programme des trois créations (provinces en unités stratégiques, districts en unités de planification et villages en unités de développement). Il a souligné en substance : les trois créations constituent une stratégie à long terme pour atteindre les objectifs de renforcement de la démocratie populaire pour la consolidation de la nation, pour la prospérité et le bien-être du peuple, pour la justice sociale et une société harmonieuse. M. Lien Thikèo a déclaré que ces deux dernières années plus de 12 000 familles étaient sorties de la pauvreté mais que le nombre de familles considérées comme pauvres dans l’ensemble du pays était estimé à plus de 64 000. Quant au nombre de villages pauvres il est passé de 2000 à 1536. En même temps, le nombre de villages développés de 561 il y a deux ans est de 4 138 aujourd’hui. ....Lire la suite

Atelier nutrition pour les médias lao

dernière mise à jour le 19 juillet 2018
Bootstrap Image Preview
Le département des médias du ministère de l’Information, de la culture et du tourisme, l’Unicef et l’Union européenne au Laos ont organisé conjointement, du 17 au 19 juillet, à Savannakhet, un atelier à l’intention des journalistes sur la maitrise du traitement de l’information par les medias et les réseaux sociaux en rapport avec la promotion de la bonne nutrition. Pendant cet atelier de trois jours, les participants ont étudié les différents aspects relatifs à la nutrition, à l’hygiène, à la santé de la mère et l’enfant, à l’alimentation du nouveau-né, à la prévention et autres. Ils ont également participé à des reportages sur le terrain et à des exercices de rédaction d’articles visant à améliorer leurs connaissances sur le traitement de l’information en matière de santé et de nutrition. ....Lire la suite

Pas de casino à Vangvieng

dernière mise à jour le 19 juillet 2018
Bootstrap Image Preview
Les autorités de la province de Vientiane ont autorisé une société chinoise à investir dans un projet de développement de la zone de l’ancien aéroport de Vangvieng. La société chinoise a obtenu un droit de concession de 50 ans sur une zone de 16 hectares pour y développer un complexe commercial et touristique. Le coût de ce projet est estimé 200 millions de dollars. Cependant le projet initial intégrait également la construction d’un casino. Après concertation des autorités et des investisseurs, en réaction aux inquiétudes de la population locale, sur les conséquences de la présence d’un casino à Vangvieng, le directeur du service du Plan et de l’investissement du district de Vangvieng, M. SoukanhVilaylath, a annoncé l’abandon de cette partie du projet. Il a souligné que le développement de la zone de l’ancien aéroport de Vangvieng ne se fera qu’en accord avec les valeurs et la culture lao et visera à promouvoir un tourisme durable. ....Lire la suite

Nouvelle arrestation de trafiquants de drogue à Luang Namtha

dernière mise à jour le 19 juillet 2018
Bootstrap Image Preview
Les provinces de Bokèo et de Luang Namtha concentrent une forte activité en termes de trafic de stupéfiants en raison de leur frontière commune avec la Chine et le Myanmar. Le 14 juillet, la section antidrogue du bureau de la police de la province de Luang Namtha est intervenue dans un hôtel de la région pour arrêter deux trafiquants de drogue et réaliser une prise de 32 000 doses de yaba. Les personnes interpellées, répondant aux noms de Khamsao, habitant de Namngène et de Nouxoualy, habitant de Tavane, dans le district Luang Namtha, ont été placées en garde à vue. ....Lire la suite

Mme Phèngphone Khanthagnonthong : une héroïne nationale

dernière mise à jour le 18 juillet 2018
Bootstrap Image Preview
Mme Phèngphone Khanthagnonthong, fonctionnaire du ministère de la Santé, patronne de la société Phèngphone Construction pont-route et irrigation Co., Ltd, fait partie du groupe des 92 Héros de la nation. Elle a été admise dans ce groupe pour sa bravoure lors du conflit frontalier entre le Laos et la Thaïlande (1987-1988), dans le district de Botène (zone de Tadham), province de Xayaboury. Ce statut de Héros de la nation honore notamment son comportement patriotique exemplaire et son dévouement sans faille auprès des soldats blessés. Native du village de Nahi, district d’Ed, province de Houaphanh, Mme Phèngphone est issue d’une famille pauvre. Son engagement pour la Révolution lao commence pendant la guerre d’Indochine. A cette époque elle n’a que sept ans et aide aux cuisines dans la grotte du district de Viengxay ou sont cantonnés des combattants lao. « J’aidais à diverses choses, se souvient-elle. Je me levais tôt, vers cinq heures, pour faire la cuisine mais ma fonction principale était l’assistance aux blessés. Toutefois j’étais aussi volontaire pour toutes les taches comme le nettoyage, le transport de pièces de véhicules et autres. » Le soir, la jeune Phèngphone écoutait les récits patriotiques sur les succès grandissants de la Révolution lao. Elle profite de son temps libre pour approfondir ses connaissances en matière de soins et de premiers secours. Plus tard elle occupe un poste au service des Transports et des travaux publics du district de Viengxay. Le déménagement de ce service avec son personnel vers la capitale procure à Phèngphone l’opportunité de travailler au ministère de la Santé. Elle s’inscrit à l’hôpital de Mahosot pour suivre une formation en technique de soins ce qui lui permet de parfaire ses connaissances déjà acquises sur le terrain pendant la guerre d’Indochine. Le comportement héroïque et patriotique de Phèngphone s’est révélé les 11, 12 et 13 février 1988, lors du conflit lao-thaï, dans le district de Botène. Pendant ces trois jours Phèngphone a, à elle seule, porté secours à plus de 300 soldats blessés et évacué ceux tombés pendant la bataille. Mme Phèngphone Khanthagnonthong est une fervente patriote qui a pris part dès son plus jeune âge à de nombreuses batailles comme les batailles de Viengxay (Houaphanh), de Salaphoukhoun (Luang Prabang) et de Soumlao (Xiengkhouang), pour ne citer que celles-là. « J’ai encore le bruit assourdissant des bombes qui me hante parfois, les cris des blessés aussi. Je me souviens qu’épuisée de fatigue à soigner et réconforter les soldats blessés je suis tombée dans un sommeil profond pendant une semaine. Malgré toutes ces épreuves je suis fière d’avoir apporté ma contribution à la Révolution lao et à la libération nationale. Si c’était à refaire je n’hésiterai pas une seconde. » Mme Phèngphone habite aujourd’hui à Nongtèng, dans l’arrondissement de Sikhottabong, d’où elle dirige la société de construction qu’elle a créée. Elle possède aussi une exploitation sylvicole près de l’étang de Namhom. ....Lire la suite

Le leader du PCV reçoit le vice-président de l’AN du Laos Sengnouane Xayalat

dernière mise à jour le 18 juillet 2018
Bootstrap Image Preview
Le secrétaire général du Comité central du Parti communiste du Vietnam, Nguyên Phu Trong, a salué mardi 17 juillet à Hanoi la visite au Vietnam du vice-président de l’Assemblée nationale du Laos Sengnouane Xayalat. Sengnouane Xayalath, qui est également secrétaire du Secrétariat du Comité central du Parti populaire révolutionnaire du Laos, s’est félicité de la solidarité spéciale croissante entre les deux pays, tout en appréciant les aides considérables, en temps opportun et efficaces que le Vietnam a accordées au Laos tout au long de l’histoire. Il a informé le leader du PCV des activités récentes de l’Assemblée nationale du Laos, en particulier des résultats de sa 5e session, de la coopération entre les deux Assemblées nationales et des résultats de l’entretien et des séances de travail avec les représentants de l’Assemblée nationale du Vietnam. L’Assemblée nationale du Laos travaillera en étroite collaboration avec son homologue vietnamien pour mener à bien les accords conclus par les dirigeants des deux Partis, des deux pays et des deux Assemblées nationales, a-t-il ajouté. Le secrétaire général Nguyên Phu Trong a noté avec satisfaction que la solidarité spéciale s’est développée de manière orientée vers les résultats dans tous les domaines, une performance largement contribuée par les deux organes législatifs. Il a fait l’éloge de la coopération entre les deux Assemblées nationales, leur demandant d’améliorer le partage d’informations et d’expériences en matière d’élaboration des lois, de supervision et de prise de décisions sur des questions importantes. Le leader du PCV les a également invités à renforcer l’examen et la promotion de la mise en œuvre par les ministères, secteurs et localités des accords entre les deux Partis, les deux gouvernements et les deux Assemblées nationales. – VNA ....Lire la suite

Nouveau projet de fruiticulture dans le district de Hinheup

dernière mise à jour le 18 juillet 2018
Bootstrap Image Preview
Dans le cadre de la promotion du développement de l’agriculture locale, les autorités de la province de Vientiane viennent de donner le feu vert à une compagnie chinoise pour exploiter une parcelle de 150 hectares destinés à la fruiticulture, dans le district de Hinheup. L’autorisation d’investissement a été remise par le directeur du service du Plan et de l’investissement de la province de Vientiane, M. Soukan Vila, à M. Thao Xinyi, directeur de cette société qui pourra exploiter cette concession pendant 30 ans. M. Thao Xinyi s’est engagé à respecter l’environnement en utilisant que des fertilisants naturels. Il s’est également engagé à employer de la main d’œuvre locale. Les habitants des villages proches du site d’exploitation, notamment ceux du village de Khonekèo, devraient bénéficier directement de ces emplois. La moitié de l’exploitation sera consacrée à la culture de manguiers et 70 % de la production sera destinée à l’exportation vers la chine, le reste au marché local. ....Lire la suite

Khammouane et Savannakhet principales provinces exportatrices de riz

dernière mise à jour le 17 juillet 2018
Bootstrap Image Preview
Les provinces de Khammouane et de Savannakhet ont été désignées cette année par le ministère de l’Agriculture et des forêts pour être les principales provinces du pays productrices de riz destiné à l’exportation vers la Chine. Elles ont été sélectionnées en raison de leur capacité de rendement rizicole élevé dus à l’entendue de leurs surfaces cultivées et à l’efficacité de leurs systèmes d’irrigation. L’objectif pour ces deux provinces est d’atteindre une production annuelle de trois à quatre tonnes de riz par hectare. Le Laos a signé un accord commercial avec la Chine relatif à l’achat par cette dernière de 20 000 tonnes de riz par an. Cependant, l’année dernière, seulement 3000 tonnes de riz ont pu être exportée vers la Chine. ....Lire la suite

Houaykhoumkham : un nouveau parc de loisirs à Vientiane

dernière mise à jour le 17 juillet 2018
Bootstrap Image Preview
Un homme d’affaire lao, M. Sèngkèo Phonesavane, a investi 80 milliards de kips dans la construction d’un parc de loisirs de 50 hectares à Doung, dans l’arrondissement de Xaysettha, à Vientiane. Ce parc, baptisé Houaykhoumkham, est ouvert au public depuis le début de l’année. « La construction du parc a nécessité deux ans de travaux, explique M. Sèngkèo Phonesavane, je voulais que son ouverture coïncide avec le lancement de la campagne gouvernementale pour la promotion du tourisme « Visit Laos Year 2018 ». L’étendue du parc permet au public lao et étranger de déambuler parmi divers espaces à thème. On peut ainsi passer d’un espace restauration, dans lequel est proposé de la gastronomie lao (salade de papaye, soupe de bambou ou de poulet, poissons et viande grillés etc.) à une zone réservée à l’activité physique et à la remise en forme comportant des terrains de football, de volleyball, de kator mais aussi un boulodrome, une piscine et une salle de billard. Des chemins pédestres permettent également d’accéder à diverses activités de loisirs, notamment un étang ouvert à la pêche et aux promenades en barque et à centre équestre. En outre, à certaines périodes de l’année, nous proposerons comme attractions des combats de coqs et de bœufs. Le parc Houaykhoumkham a pour vocation de divertir et de faire passer un agréable moment à ses visiteurs. ». (photo= Stéphane Bidouze) ....Lire la suite

Xiengkhouang accueillera les 11e Jeux nationaux

dernière mise à jour le 17 juillet 2018
Bootstrap Image Preview
L’organisation des 11e Jeux nationaux a été attribuée cette année à la province de Xiengkhouang. La province accueillera donc, du 11 au 21 novembre 2018, l’ensemble des sportifs du pays ainsi que les représentants des autorités des 17 provinces. Les 11e Jeux nationaux compteront 28 disciplines et auront pour mascotte une hirondelle et l’illustre Plaine des Jarres. Le chef du service de l’Education et des sports de la province de Xiengkhouang, membre comité d’organisation des Jeux nationaux, M. Thongphiv Sipanya, a révélé que 705 athlètes de Xiengkhouang dont 274 femmes avaient été sélectionnés et inscrits dans les 28 disciplines figurant au programme. Le bureau des sports de la province, espère remporter plusieurs médailles d’or, notamment en athlétisme. Actuellement les athlètes sélectionnés suivent des entrainements poussés pour être aux mieux de leur forme à l’ouverture des Jeux. Lors des 9e Jeux nationaux, à Luang Prabang, en 2011, la province de Xiengkhouang avait remporté quatre médailles d’or, sept médailles d’argent et neuf médailles de bronze. En 2014 pour les 10e Jeux nationaux d’Oudomxay les athlètes de Xiengkhouang ont remporté neuf médailles d’or, 17 d’argent et 22 de bronze. ....Lire la suite

M. Sonexay Siphandone visite le projet de sylviculture de la société Burapha

dernière mise à jour le 16 juillet 2018
Bootstrap Image Preview
Le vice-Premier, M. Sonexay Siphandone a visité le samedi dernier le projet de sylviculture de la société Burapha Agro-Forestry, considéré comme un modèle dans ce domaine. Les pépinières et plantations et son usine de traitement du bois de la société, essentiellement d’eucalyptus et d’acacias, sont situées à Sène-oudon, dans l’arrondissement de Xaythany. Le vice-Premier ministre a été accueilli par la directrice adjointe de la société Burapha, Mme Souphayvanh Tiengchanhxay et l’ensemble du personnel de la société. Lors de la visite de l’exploitation M. Sonexay Siphandone a été invité à planter des jeunes plants d’eucalyptus et acacias avec les agronomes de la société Burapha. Lors de son discours de présentation Mme Souphayvanh Tiengchanhxay a déclaré : « La société Burapha Agro-Forestry a le statut de coentreprise lao-suédoise. En activité depuis 1990 Burapha Agro-Forestry a déjà investi plus de 25 millions de dollars. Notre société d’exploitation de d’eucalyptus et d’acacias travaille avec les agriculteurs de plus de 30 villages repartis dans l’arrondissement de Sangthong , dans les districts de Phonhong, de Hinheup, de Meun et de Kèo-oudom, province de Vientiane, ainsi que dans le district de Paklay, province de Xayaboury. L’ensemble de notre production est destiné à l’exportation dans plus de 20 pays. Nous estimons atteindre d’ici 2020, les 60 000 hectares d’exploitation d’eucalyptus et d’acacias et une nouvelle usine de traitement va être construite dans le district de Hinheup, province de Vientiane ». ....Lire la suite

Tad Xang : une cascade proche de Vientiane

dernière mise à jour le 16 juillet 2018
Bootstrap Image Preview
La cascade de Xang ou Tad Xang est une destination très agréable, le temps d’une journée ou d’un weekend à partir de la capitale Vientiane. Elle est située seulement à 20 kilomètres, dans le parc national protégé de Phou Khaokhouay, district de Thoulakhom, province de Vientiane. C’est un site idéal pour profiter de la nature, nager, pique-niquer et se reposer en toute tranquillité. A proximité se trouvent plusieurs espaces réservés aux pique-niqueurs avec barbecue individuel, de même que des petits stands de nourriture tenus par les habitants des villages voisins. Certains vendent aussi des légumes, des pousses de bambou et des champignons produits localement. Si vous voulez vous régaler dans ce site idyllique, commandez du poulet grillé, un plat de poisson, une soupe de bambou ou une salade de papaye verte. Il y a beaucoup de choses à découvrir. Les environs regorgent de sites naturels d’une rare beauté ainsi que de petits villages ethniques éparpillés dans la forêt. ....Lire la suite

Le Premier ministre participe au lâcher de poissons au bassin de Namhom

dernière mise à jour le 16 juillet 2018
Bootstrap Image Preview
A l’occasion de la Journée nationale pour la conservation de la faune aquatique et sauvage, le 13 juillet, dans tout le pays, plusieurs millions d’animaux ont été lâchés dans les étangs naturels, dans la Nam-Ngum et dans le Mékong ainsi que dans les autres rivières et les zones humides. A cet effet, le ministère de l’Agricultures et des forêts et tous les services dépendant de ce ministère, de la capitale et de l’ensemble du pays, ont procédé ce jour-là à des lâchers d’animaux. A Vientiane, un lâcher de 150 000 poissons a eu lieu au bassin de Namhom, dans l’arrondissement de Naxaythong, en présence du Premier ministre, M. Thongloun Sisoulith, des ministres, des vice-ministres et des fonctionnaires concernés. Cette année 45 millions d’animaux notamment des espèces aquatiques ont été réintroduits dans la nature à l’occasion de la Journée nationale pour la conservation de la faune aquatique et sauvage. ....Lire la suite

La lutte contre la drogue continue

dernière mise à jour le 16 juillet 2018
Bootstrap Image Preview
Mardi dernier, la police antidrogue de la province de Bokèo en coopération avec la police de la sécurité du village de Houaydinchi, district de Houayxayont, ont perquisitionné une maison dans une plantation d’hévéas dont le locataire, un employé des lieux, avait un comportement suspect. Enterré dans le sol du garage, les forces de l’ordre ont trouvé un sac contenant près de cinq millions de doses de yaba et 69,5 kilos d’héroïne. Dans les heures qui ont suivi le locataire de la maison a été appréhendé. Il s’agit du dénommé Nenggnongtho, âgé de 36 ans, originaire du village de Houaykhiay, district de Xay, province d’Oudomxay. Ce dernier est passé spontanément aux aveux en précisant que son fournisseur était un ressortissant chinois opérant dans la zone frontalière entre le Laos et le Myanmar. ....Lire la suite

Inauguration d’un nouvel hôpital à Borikhamxay

dernière mise à jour le 13 juillet 2018
Bootstrap Image Preview
Le nouvel hôpital du district de Paksanh, province de Borikhamxay, a été inauguré le 10 juillet par le ministre de la Santé, M. Bounkong Syhavong, l'ambassadeur du Luxembourg au Laos, M. Claude Jentgen, le gouverneur de la province de Borikhamxay, M. Kongkèo Xaysongkham, en présence de hauts représentants de la coopération luxembourgeoise et de nombreux invités. L’établissement est construit sur une superficie de 2300 mètres carrés. Le coût total du projet s'est élevé à plus de 38,3 milliards de kips (environ 3,9 millions d'euros), y compris des équipements médicaux modernes bénéficiant du soutien du gouvernement luxembourgeois. Le nouvel hôpital de Borikhamxay comprend 140 lits et dispose de laboratoires, de trois blocks opératoires, de salles de radiologie et d’autres services équipés de matériels ....Lire la suite

Tourisme : 11 milliards de kips de recettes en six mois à Luang Prabang

dernière mise à jour le 12 juillet 2018
Bootstrap Image Preview
Au premier semestre, les recettes du secteur du tourisme de la province de Luang Prabang se sont élevées à plus de 11 milliards de kips. Luang Prabang, l’ancienne capitale royale, est un des deux sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. Luang Prabang et ses environs regorgent de sites culturels et naturels, comme les grottes de Pak-Ou et les cascades de Kuangsi. Les balades à dos d’éléphant et les visites de villages traditionnels représentent un potentiel éco-touristique immense. Le shopping n’est pas en reste : sur le marché de nuit, vous pourrez acheter des textiles et de l’artisanat lao à des prix imbattables. Pour comprendre l’histoire de la ville, une visite au Musée national, ou ancien palais royal, est incontournable. Et pour découvrir la vie quotidienne de ses ruelles, rien de tel qu’un vélo ! En plus de ses nombreux temples vibrants de spiritualité, la ville dégage un charme suranné, qui émane de l’architecture des maisons coloniales. Malgré un tourisme en croissance régulière depuis des années, Luang Prabang a su préserver la tranquillité et la sérénité qui sont inhérentes à la culture lao. ....Lire la suite

45 millions d’animaux aquatiques et sauvages seront lâchés dans la nature

dernière mise à jour le 12 juillet 2018
Bootstrap Image Preview
A l’occasion de la Journée nationale pour la conservation de la faune aquatique et sauvage, le 13 juillet, le ministre de l’Agriculture et des forêts, M. Lien Thikèo, a tenu hier une conférence de presse à son ministère pour annoncer que cette année 45 millions d’animaux notamment des espèces aquatiques seront réintroduits dans leur milieu naturel. Vendredi, les autorités de l’ensemble du pays procéderont à des lâchers de poissons de diverses espèces dans les étangs naturels, les rivières, le Mékong et ses affluentes et autres zones humides. M. Lien Thikèo a invité les journalistes à venir nombreux à la cérémonie de lâcher de poissons qu’il animera demain au bassin de Namhom, dans l’arrondissement de Naxaythong. Plusieurs politiques ont été mises en place pour promouvoir l’élevage des animaux aquatiques et renforcer leurs capacités de reproduction. La quantité de poissons lâchés chaque année, depuis l’instauration de cette Journée nationale en 1993, ne cesse d’augmenter : 35 millions en 2015, 40 millions en 2016 et 43 millions en 2017. ....Lire la suite

Deux passeurs de drogue arrêtés près de la frontière à Bokèo

dernière mise à jour le 12 juillet 2018
Bootstrap Image Preview
Le 18 juin dernier, la brigade 123 des gardes-frontières de la province de Bokèo a arrêté deux passeurs de drogue aux abords du cimetière du village de Houaythui, district de Houayxay. Ils avaient en leur possession 594 000 doses de yaba. Il s’agit de MM. Xèngfo Xèphane, 62 ans, et Chivching Xèfoung, habitants du village de Houaymèng, district de Paktha, province de Bokèo. Une enquête est en cours pour démanteler une éventuelle filière. ....Lire la suite

Xiengkhouang s’apprête pour les 11e Jeux nationaux

dernière mise à jour le 12 juillet 2018
Bootstrap Image Preview
Le directeur du service de l’Education et des sports de la province de Xiengkhouang, M. Boualy Phannavong, a annoncé toute une série de mesures pour préparer la ville à accueillir les sportifs en vue des 11e Jeux nationaux qui se dérouleront du 11 au 21 novembre dans la province. Il a déclaré que tous les terrains de sports seront remis en état et des logements vont être construits pour héberger les sportifs ainsi que les dirigeants de chaque province. Il a ajouté que le comité d’organisation des Jeux nationaux avait choisi cette année pour mascotte une hirondelle survolant la Plaine des Jarres. En outre, plus de 3 000 sportifs ont été mobilisés pour les défilés et les représentations culturelles qui animeront les cérémonies d’ouverture et de clôture des Jeux nationaux. ....Lire la suite

En 2021, 100 barrages hydroélectriques seront en service dans le pays

dernière mise à jour le 11 juillet 2018
Bootstrap Image Preview
Au cours d’une cérémonie en l’honneur du succès du développement du barrage hydroélectrique de Nam Ngum1, le ministre de l’Energie et des mines, M. Khammany Inthilath, a évoqué le développement du secteur hydroélectrique au Laos : « Le Laos dispose à ce jour de 54 barrages hydroélectriques, possédant une puissance installée de 7 162 MW et une capacité de production totale de 37 086 millions kilowattheures/an. Par ailleurs, 46 barrages sont en cours de construction et devraient entrer en service en 2021. Une fois en fonction, l’ensemble de ces barrages devrait porter la production nationale d’hydroélectricité à 66 944 kilowattheures/ans. Plus de 85 % de cette énergie sera destinée à l’exportation. » ....Lire la suite

Lutte contre la drogue : joli coup de filet au premier semestre

dernière mise à jour le 11 juillet 2018
Bootstrap Image Preview
Dans une conférence de presse animée par le chef du département de la police antidrogue du ministère de la Sécurité publique, à Vientiane, il a été révélé que les investigations et les opérations de la police antidrogue menées au cours du premier semestre 2018 avaient permis de démanteler plusieurs réseaux de trafiquants de drogue et d’incarcérer au total 1 944 malfaiteurs. Parmi ces personnes impliquées dans ce trafic on compte 240 femmes et 32 étrangers dont cinq femmes. Par ailleurs les prises de drogue ont été multiples : 1,7 million de doses de yaba et plus de 100 kilos d’Ice (les deux substances sont répertoriées dans la famille des méthamphétamines), plus de 70 kilos d’héroïne, 50 kilos de pavots non traités et 14 kilos de produits servant à la fabrication de drogues. La police antidrogue a également saisie du matériel utilisé par les trafiquants, 25 véhicules de type pick-up, 200 motocyclettes, 22 fusils et autres. Certains trafiquants utilisaient le réseau postal pour expédier leur marchandise et d’autres les services des sociétés de transports comme DHI-EMS. ....Lire la suite

Des milliers d’arbres plantés par Hongsa Power Company

dernière mise à jour le 11 juillet 2018
Le groupe HPC (Hongsa Power Company), gestionnaire de la centrale thermique de Hongsa, dans la province de Xayaboury, a fait planter récemment plus de 700 arbres dans l’environnement proche de la centrale afin de réduire l’impact des effets de l'exploitation minière et de la production d'électricité. Le directeur général adjoint de HPC Mining, M. Egkachai Suphankhan, des membres du personnel de HPC, ainsi que des représentants de Electricity Generating Authority de Thaïlande - EGAT et de plusieurs autres compagnies de ce secteur d’activité se sont joints à cette initiative. Depuis 2012, HPC organise chaque année des campagnes de plantation d’arbres. A ce jour, le groupe a planté plus de 500 000 arbres sur plus de 160 hectares. ....Lire la suite

Ouverture du 3e salon de l’ameublement et de la décoration d’intérieur 2018

dernière mise à jour le 10 juillet 2018
Bootstrap Image Preview
La cérémonie d’ouverture du 3e salon de l’ameublement et de la décoration d’intérieur 2018 s’est tenue hier au centre Lao-ITECC. Elle s’est déroulée en présence du chef adjoint du département de la Promotion du commerce du ministère de l’Industrie et du commerce, M. Somkhom Khotyotha, du président l’Association des fabricants de meubles lao, M. Khamphay Somsana et de nombreux invités. Plus de 170 stands représentants 70 entreprises lao, thaïes, japonaises et coréennes, sont présents sur le salon. Le salon de l’ameublement et de la décoration d’intérieur a pour vocation de présenter au grand public et aux professionnels ce qui se fait de mieux au Laos en matière d’ameublement et de décoration en bois et autres matières et d’encourager la production des meubles, notamment par les petites et moyennes entreprises. Le salon fermera ses portes le 15 juillet. ....Lire la suite

Une grande quantité de yaba saisie à Xayaboury

dernière mise à jour le 10 juillet 2018
Bootstrap Image Preview
La brigade antidrogue du bureau de la police de la province de Xayaboury vient récemment d’arrêter le dénommé Chandi qui pour trafic de drogue. L’individu a été appréhendé alors qu’il s’apprêtait à livrer sa marchandise à un complice résidant à Somsavanh, dans le district de Pheing. Au cours de l’interpellation la police a saisie près de 6000 doses de yaba (famille des méthamphétamines) ainsi que le téléphone portable et la voiture du trafiquant. Lors de son interrogatoire, Chandi qui a dénoncé son fournisseur. Il s’agit de M. Xiakhou, habitant de Paxang, district de Khob, province de Xayboury. Ce dernier a été arrêté à son domicile par la police antidrogue du district de Khop. Il avait en sa possession 18000 doses de yaba. ....Lire la suite

La ferme porcine de M. Oun Meuangchane

dernière mise à jour le 10 juillet 2018
Bootstrap Image Preview
Le peuple lao est par tradition attaché à l’agriculture, dont il tire sa subsistance quotidienne, notamment avec l’élevage de volailles et de bœufs. L’ensemble des exploitations agricoles suivent les directives du service de l’Agriculture et des forêts concernant l’élevage d’animaux comme la ferme porcine de M. Oun Meuangchane, qui élève 50 porcs. L’exploitation, située à Thadeuasinghom, dans l’arrondissement de Pakngum (capitale Vientiane), est une entreprise familiale à laquelle chaque membre participe. M. Oun Meuangchane fournit en viande de porc les marchés locaux mais aussi les échoppes et les restaurants servant de la viande de porc grillée. « C’est une activité pérenne, souligne M. Oun Meuangchane, car contrairement aux volailles les porcs ne contractent que rarement des maladies. Ils sont très résistants et aussi très prolifiques car une portée peut produire jusqu'à 12 porcelets. En outre, sa chaire est appréciée et peut se cuisiner de différentes façons. Et, de surcroit, son prix est d’environ 35 000 kips le kilo ce qui reste un prix raisonnable même pour les familles les moins aisées. » L’élevage de porc rapporte en moyenne 100 millions de kips par an à M. Oun Meuangchane. Ce dernier reconnait volontiers que cette activité a largement contribué à l’amélioration des conditions de vie de sa famille. ....Lire la suite

La JICA soutient le développement des ressources humaines au Laos

dernière mise à jour le 10 juillet 2018
Un accord de soutien du développement des ressources humaines au Laos a été signé le semaine dernière à Vientiane entre la directrice générale du département de la Coopération internationale dépendant du ministère du Plan et de l’Investissement, Mme Sysomboun Ounavong et le représentant de l’Agence japonaise de Coopération internationale (JICA) au Laos, M. Yoshiharu Yoneyama, en présence des autorités concernées. Ce soutien financier d’un montant de 2,8 millions de dollars américains, soit 23,6 milliards de kips a été accordé via le projet d’aide japonaise pour le développement des ressources humaines (JDS). Selon le Département de la Coopération internationale, ce projet, d’une dune durée de six ans (2023), sera lancé à partir de ce mois. Mme Sysomboun Ounavong a déclaré lors que le projet sera mis en œuvre par la JICA et le ministère de l'Education et des sports. « Le projet d’aide à l’éducation scolaire et de soutien au développement des ressources humaines est bien en phase avec le 8e plan quinquennal national de développement socio-économique (2010-2020) du gouvernement lao, en particulier dans le domaine du développement du secteur de l'éducation ». Depuis le début de ce programme, de nombreux diplômés sont retournés chez eux, ont servi dans leurs fonctions d’origines et ont été promus à des postes tels que directeur exécutif, directeur général directeur général adjoint et autres. De plus, l'objectif principal du projet est de renforcer, assurer le développement et créer des capacités en soutenant les jeunes diplômés et fonctionnaires dans diverses organisations gouvernementales. ....Lire la suite

Contrôles sanitaires de l’alimentation à Vientiane

dernière mise à jour le 09 juillet 2018
Bootstrap Image Preview
Le département de la Santé de la capitale a récemment mené une vaste opération de contrôles sanitaires chez les professionnels et les exploitants, de l'amont à l'aval de la chaîne alimentaire (laboratoires de préparation de plats, hôtels-restaurants, usines de production d’eau et de glace, épiceries etc.) dans neuf arrondissement de Vientiane. Plus de 800 établissements ont ainsi été inspectés. De nombreuses irrégularités ont été relevées par les services compétents, notamment sur le plan administratif. En effet, 75 usines de production d’eau et de glace et 62 laboratoires de préparation de plats ne disposaient pas des autorisations nécessaires à l'exercice de leur activité. En outre, plusieurs établissements présentaient des installations vétustes, non-conformes ou un manque d’hygiène évident représentant un danger sanitaire pour les consommateurs. Ces inspections ont donné lieu à des suites dont des fermetures totales ou partielles. ....Lire la suite

De nombreux lao travaillent illégalement à l’étranger

dernière mise à jour le 09 juillet 2018
Bootstrap Image Preview
Beaucoup de lao dont de nombreuses femmes attirés par les promesses d’un travail bien payé quittent leur terre natale pour un autre pays de la région. Ils partent avec un simple visa touristique et, une fois sur place, entrent dans la clandestinité. Ces personnes prennent un risque car elles ne sont pas enregistrées par le département du Travail et des affaires sociales de la RDP Lao et ne possèdent aucun permis de travail. Elles deviennent ainsi des proies faciles pour les réseaux de trafiquants d'êtres humains quand elles n’ont pas la chance d’être appréhendées par les autorités du pays et reconduites à la frontière. Selon les informations du ministère du Travail et des affaires sociales, au cours du premier semestre, près de 47 000 lao dont plus de 26 000 femmes sont partis travailler à l’étranger, principalement en Thaïlande. ....Lire la suite

La cascade de Yeuang à Champassak

dernière mise à jour le 09 juillet 2018
Bootstrap Image Preview
La province de Champassak, au sud du Laos, réputée pour la douceur de son climat, possède une multitude de sites touristiques historiques, culturels et naturels. La cascade de Yeuang ou Tad Yeuang, dans le district de Pakxong, est particulièrement réputée. Elle suscite un intérêt particulier auprès des touristes car de nombreuses activités y sont proposées. La cascade, d’une hauteur de 50 mètres, est située à 40 kilomètres du chef-lieu du district. Sur place sont également proposées de l’escalade, des randonnées, des promenades à bicyclette et d’autres activités. Le site de la cascade de Yeuang dispose de nombreux lieux d’hébergement. C’est le lieu idéal pour profiter de la nature, nager, pique-niquer et se reposer en toute tranquillité. A proximité se trouvent plusieurs espaces réservés aux pique-niqueurs avec barbecue individuel, de même qu’un restaurant et des petits stands de nourriture tenus par les habitants des villages voisins. ....Lire la suite

Plus de 300 millions de kips /an de revenu par la culture et vente d’oranges

dernière mise à jour le 09 juillet 2018
Bootstrap Image Preview
La famille de M. Somkap est une famille exemplaire dans la culture d’oranges. Ses oranges sont mis en vente dans le village de Xouang du district de Vangvieng, province de Vientiane, sa famille génère un revenu de plus de 300 millions de kips par an. M. Somkap a commencé la culture d’oranges depuis 2002 sur une surface de 7 hectares. M. Somkap a raconté qu’avant la culture d’ oranges, sa famille a surtout fait de la culture sur brûlis (faire le rai) et cueilli des produits forestiers afin de les vendre, mais le revenu n’était pas assez élevé pour subvenir aux besoins de toute la famille, donc il a arrêté la culture sur brûlis et commencé la culture d’orange depuis 2002 sur une surface de 7 hectares dont il a obtenu une récolte 7 a 8 ans après. Maintenant sa famille possède 420 arbres d’oranges sucrées dont la récolte se situe entre 45 et 46 tonnes par an. La vente est fixée a 8000 Kips/le kilo ou 85 000 kips pour 12 kilos d’oranges. ....Lire la suite

Une course des pirogues organisée à Vientiane

dernière mise à jour le 06 juillet 2018
Bootstrap Image Preview
Une course traditionnelle de pirogues aura lieu le 15 juillet dans l’étang Salakham (la ferme de Kapsone), arrondissement de Hadxayfong, à Vientiane. Cet événement est organisé dans le cadre de la promotion et de la préservation de la culture traditionnelle lao et s’associe à la campagne « Visit Laos Year 2018 ». Dix pirogues, de 55 rameurs chacune, sont en lice pour la compétition dont des équipes des provinces Borikhamxay, de Savannakhet et de Saravane. En ce qui concerne la capitale, les équipes de Xaysathan (arrondissement de Sisattanak) de Xiengkhouane, de Thapha, de Xayfong Neua et de Sitha tay (arrondissement de Hadxayfong) se sont d’ores et déjà inscrites pour la course. ....Lire la suite

Trafic de drogue en famille

dernière mise à jour le 06 juillet 2018
Bootstrap Image Preview
Un homme et son fils ont été arrêtés par la brigade du département de la police antidrogue du ministère de la Sécurité publique pour trafic de drogue. Il s’agit de M. Bounphéng, âgé de 56 ans et de son fils Long, âgé de 32 ans, originaires du village de Nalao, district de Vangvieng, province de Vientiane. L’arrestation a eu lieu le 2 juillet vers 16 heures à Nonsa-at, dans l’arrondissement de Xaythany. Au cours de l’opération, la police a saisie plus de 6 000 doses de yaba (famille des méthamphétamines) et du matériel utilisé par les malfaiteurs (véhicules, fusils et téléphones portables). La police poursuit ses investigations pour appréhender d’éventuels complices. ....Lire la suite

Promotion du tourisme à Luang Prabang

dernière mise à jour le 06 juillet 2018
Bootstrap Image Preview
Dans la cadre de la campagne de promotion du tourisme lancée par le gouvernement en début d’année sous le slogan « Visit Laos Year 2018 », le service de l’Information, de la culture et du tourisme de la province de Luang Prabang a organisé une foire-exposition nommée Ngamthè-Oh (très en beauté). Ouverte du 4 au 7 juillet sur la place du marché Hmong de l’ancienne capitale du Laos, la foire-exposition Ngamthè-Oh offre un panel de l’artisanat local labélisé ODOP (travail du bambou, du rotin, du bois, de la soie et autres) et de la gastronomie du terroir. Cette foire fait partie d’une série de sept activités organisées à Luang Prabang pour la campagne « Visit Laos Year 2018 ». Elles ont pour objectif de faire découvrir et de valoriser de savoir-faire des artisans lao et la culture régionale. ....Lire la suite

Expérimentation de la culture de fraises à Xiengkhouang

dernière mise à jour le 05 juillet 2018
Bootstrap Image Preview
Un groupe d’hommes d’affaires sud-coréens vient d’obtenir les autorisations des autorités de la province de Xiengkhouang pour expérimenter la culture de fraises dans la province. Si les phases d’observations et d’expérimentations donnent de bons résultats en termes de production et de qualité gustative, la culture de fraises sera pratiquée de manière industrielle. Xiengkouang deviendra ainsi la première province du Laos à développer la filière fraise. En cas de résultats concluants le groupe d’hommes d’affaires sud-coréens est prêt à investir dans la construction d’une usine pour traiter et conditionner le produit destiné à l’exportation. Le gouverneur (PI) de la province de Xiengkhouang, M. Bountone Chanthaphone, fonde de grands espoirs sur la réussite de ce projet : « Les autorités de la province s’efforceront de faciliter la mise en œuvre de ce projet car son succès contribuera à l’essor économique de Xiengkhouang, a-t-il déclaré. Le développement de la culture de fraises est une promesse de création d’emplois et par conséquence de réduction de la pauvreté. » ....Lire la suite

Appel à candidature pour l’élection de Miss Universe Laos 2018

dernière mise à jour le 05 juillet 2018
Bootstrap Image Preview
« Les phases de sélections à l'échelle nationale pour le concours Miss Universe Laos 2018 sont ouvertes. » C’est ce qui a été annoncé par la présidente du comité d’organisation Miss Universe Laos, vice-présidente de la chaîne de télévision TV Laos, Mme Alexandra Bounxouei, lors d’une conférence de presse tenue à cet effet, le 3 juillet, à Vientiane, en présence du vice-président de l'Association des journalistes lao, M. Somsanouk Mixay, et des représentants de l'Union de la jeunesse lao. « Cette année le concours Miss Universe Laos est placé sous le thème « Visit Laos Year 2018 », a-t-elle précisé. Il a pour objectif de promouvoir l’image du pays, de ses régions, de sa culture, à travers une ambassadrice, laquelle, pendant une année entière honorera ce titre. Celle qui sera élue représentera l’idéal de la femme lao, un modèle de savoir-vivre, d’intelligence et de beauté au service de son pays. » Les bureaux d’inscription pour chaque province ont été ouverts ou le seront prochainement : - Vientiane : hôtel Landmark (bureau ouvert jusqu’au 21 juillet) ; - Luang Prabang : 'hôtel Pouman (bureau ouvert jusqu’au 7 juillet) ; - Champassak : Grand Hôtel (bureau ouvert jusqu’au 14 juillet). ....Lire la suite

Les nuisances olfactives de l’usine Sun Paper Holding-Lao

dernière mise à jour le 05 juillet 2018
Bootstrap Image Preview
Les émanations d'odeurs très désagréables produites par l’activité de l’usine Sun Paper Holding-Lao, dans la province de Savannakhet, persistent. Malgré de nombreuses plaintes portées, depuis juin dernier, auprès des autorités locales par la population environnante de l’usine, notamment celle des villages de Vongvilay, de Sonemixay, d’Oudomsouk et de la zone de l’Université de Xéphone, la gêne est toujours présente. Les autorités locales se sont saisies de l’affaire et ont entamé des démarches auprès des responsables de l’usine pour faire cesser cette pollution olfactive dans les plus brefs délais. ....Lire la suite

Les relations d’attachement Vietnam - Laos à pleins volumes

dernière mise à jour le 05 juillet 2018
Bootstrap Image Preview
La Maison d’édition Thông tin và Truyên thông (Information et Communication) vient de publier une collection de livres sur les relations traditionnelles spéciales qui unissent le Vietnam et le Laos. Cette Maison d’édition présente à travers 11 livres les informations essentielles sur le pays du million d’éléphants dans les domaines aussi divers que l’histoire, la politique, l’économie, la culture, la société, le tout dans une vue parallèle au Vietnam. Elle analyse également les relations traditionnelles spéciales entre le Vietnam et le Laos dans le passé, à l’heure actuelle ainsi que les perspectives de connexion bilatérale dans tous les domaines. Adossés à la cordillère Truong Son majestueuse, baignés par les eaux du Mékong, les deux nations font front commun, contre vents et marées, au fil de leur histoire de lutte de libération et d’édification nationales. Au fil des sept dernières décennies, les relations Vietnam - Laos dont les Présidents Hô Chi Minh et Kaysone Phomvihan ont posé les bases et que des générations de dirigeants, de Vietnamiens et de Laos ont cultivées, sont devenues un bien commun inestimable des deux nations. La collection de livres a été rédigée en 2017, l’année où les deux pays ont commémoré le 55e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques et le 40e anniversaire de la signature du Traité d’amitié et de coopération Vietnam - Laos. VNA/CVN ....Lire la suite

Visite des travaux du chemin de fer Laos-Chine en marge du forum des médias

dernière mise à jour le 04 juillet 2018
Bootstrap Image Preview
En marge du forum des médias de la coopération Lancang-Mékong (MLC), qui s’est tenu du 1er au 3 juillet, à Vientiane, les représentants de 39 agences de presse du Laos, de la Chine, du Cambodge, du Myanmar, de la Thaïlande et du Vietnam, ont été invités hier à visiter la section 6 du projet de construction de la ligne de chemin de fer Laos-Chine, située à Nakhounnoy, dans l’arrondissement de Naxaythong. Les travaux de la section 6 du projet sont exécutés par une compagnie chinoise. Cette partie de la voie ferrée, longue de 66 kilomètres, traversera la province de Vientiane du district de Phonhong à l’arrondissement de Naxaythong. ....Lire la suite

15 millions de touristes chinois ont visité les pays de la région en 2017

dernière mise à jour le 04 juillet 2018
Bootstrap Image Preview
A l’instar du Laos d'autres pays intégrant la coopération Lancang-Mékong (MLC) sont susceptibles de recevoir de plus en plus de visiteurs en provenance de Chine, notamment si la région leur offre une délicieuse cuisine locale, selon un responsable des médias chinois. M. Zhou Li, membre du comité de rédaction du quotidien chinois People's Daily, a fait cette observation lors d'une table ronde sur le développement du tourisme dans le cadre forum des médias de la coopération Lancang-Mékong 2018, tenu du 1er au 3 juillet, à Vientiane. « Plus de 15 millions de touristes chinois ont visité les pays de la région en 2017 », a-t-il précisé. Au cours du forum, les représentants de la Chine, du Laos, du Vietnam, de la Thaïlande, du Myanmar et du Cambodge ont discuté et partagé leurs idées sur le développement du tourisme dans la région. Lors de son intervention, le directeur de la Presse lao en langues étrangères, rédacteur en chef du quotidien Vientiane Times, M. Thonglor Duangsavanh a noté que d'ici 2020, le Laos s'attendait à accueillir 6,2 millions de visiteurs internationaux et, selon les estimations des experts, pas moins de cinq millions de visiteurs sont attendus cette année. Il a ajouté, que le pays avait accueilli 3,6 millions de touristes l'année dernière et 4,6 millions en 2015. « Actuellement, le Laos compte 23 points de contrôle d'immigration, dont 22 peuvent délivrer des visas à l'arrivée, a-t-il souligné. En outre, les citoyens de quelque 18 pays sont exemptés de l'obligation de visa. Le Laos compte également trois aéroports internationaux et six aéroports nationaux ainsi que huit transporteurs qui desservent 18 villes de sept pays. Actuellement 2 014 sites touristiques ont été référencés officiellement par le ministère de l’Information, de la culture et tourisme. » ....Lire la suite

Une série de mesures pour protéger la faune et la flore

dernière mise à jour le 04 juillet 2018
Bootstrap Image Preview
Le ministère de l’Agriculture et des forêts de la RDP Lao vient de lancer plusieurs directives visant à renforcer la législation relative à la protection de la faune et de la flore. Ces directives concernent un certain nombre de dispositions régissant la chasse et la pêche : les périodes autorisées de chasse et de pêche (ouverture-fermeture) ; l’interdiction de chasser dans les zones protégées et les réserves nationales ; l’interdiction de chasser les espèces protégées ; la lutte contre le braconnage ; l’interdiction du commerce et du trafic d’animaux vivants ou de produits dérivés d’espèces sauvages (peaux, dents, griffes , cornes etc.) ; la préservation des habitats naturels des animaux ; le respect et l’entretien des panneaux indicateurs d’espaces et de zones naturelles protégés. Plusieurs dispositions ont également été prises pour la protection des espèces aquatiques et des zones humides : la régulation de la pêche dans les étangs protégés ; fermeture de la pêche en période de frai et de ponte dans les étangs protégés et l’interdiction de pêcher dans les passes et échelles à poissons. ....Lire la suite

La grotte de Khoune à Khammouane

dernière mise à jour le 04 juillet 2018
Bootstrap Image Preview
La province de Khammouane est très réputée pour ses nombreux sites touristiques. Le service du tourisme de la province invite régulièrement les opérateurs touristiques de la place à accueillir les visiteurs lao et étrangers dans les meilleures conditions possibles. Aujourd’hui, nous vous présentons la grotte de Khoune. C’est un site touristique naturel très apprécié des touristes locaux et étrangers. Elle se situe aux environs du village de Nongping, district de Boualapha. La grotte, de 9,5 kilomètres de profondeur, est traversée par une magnifique rivière souterraine sur laquelle on peut aisément naviguer à bord des pirogues prévues à cet effet. En outre, les alentours du site, à la fois montagneux et forestiers, sont propices aux randonnées et aux excursions de toutes sortes. ....Lire la suite

Une journée pour comprendre comment les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) transforment l’accès à la santé en Afrique et en Asie

dernière mise à jour le 03 juillet 2018
Bootstrap Image Preview
Depuis les années 2000, les pays à revenus faibles et intermédiaires adoptent en masse les nouvelles technologies. Alors que l’accès aux soins reste une préoccupation majeure, l‘utilisation d’outils de e-santé positionnés au croisement des technologies de l’information et de la communication (TIC) et du soin est, dans ce contexte, un enjeu fondamental. D’après l’OMS, les innovations numériques contribuent aux objectifs de la couverture sanitaire universelle . En effet, la e-santé permet de pallier certaines barrières comme le coût, l’accès, ou encore le manque de qualité des soins et d’étendre la gamme des services proposés. Créé à l’initiative de la Fondation Pierre Fabre, l’Observatoire de l’E-Santé dans les pays du Sud (ODESS) a pour mission d’identifier, de documenter, de promouvoir et d’aider à développer les initiatives e-santé qui améliorent l’accès aux soins et aux médicaments de qualité pour les populations les plus défavorisées dans les pays à ressources limitées. Il se positionne comme un référent et une passerelle pour le développement de l’E-santé dans les pays du Sud. Le 2 juillet 2018, pour la troisième année consécutive, la Fondation Pierre Fabre a réuni lors de la Conférence annuelle de l’ODESS, des experts internationaux et les porteurs des initiatives prometteuses, représentant des organisations internationales, des ministères, des ONG, des structures de santé ou encore des entreprises. Cette année, ce sont six initiatives qui ont été choisies par la Fondation Pierre Fabre pour être récompensées. Cette conférence est une occasion unique de partager des connaissances, des expertises et des expériences terrain et de faciliter les échanges, virtuelle ou physique, entre acteurs et partenaires potentiels des écosystèmes e-santé. La journée est diffusée en live streaming et suivie par une quinzaine de campus numériques de l’Agence Universitaire de la Francophonie dans le monde, dont Vientiane, permettant aux étudiants, professeurs et professionnels de participer aux débats en visioconférence. En préambule à cette Conférence, la Fondation Pierre Fabre et l’Agence Universitaire de la Francophonie ont souhaité mettre en avant la Safe Delivery App (SDA), lauréate de l’édition 2017. La SDA fait partie des premiers outils d’E-santé traduits en langue lao grâce notamment à M. Phouthone Chanthalansy, sage-femme, qui présente l’application aux participants. Il s’agit d’une application pour smartphone qui fournit aux sages-femmes un accès direct à des données cliniques factuelles et des directives sur les soins obstétricaux et néonatals d’urgence de base grâce à des vidéos d’instructions animées faciles à comprendre, des cartes d’action et des listes de médicaments. Elle peut servir d’outil pour la formation initiale ou continue, même dans les zones les plus reculées. Une présentation, des démonstrations et des manipulations de cette application sont proposées aux participants. ....Lire la suite

Découverte de la beauté de la Nam Ou à Luang Prabang

dernière mise à jour le 03 juillet 2018
Bootstrap Image Preview
La Nam Ou est un affluent du Mékong traversant le nord du Laos. Elle prend sa source dans la province de Phongsaly, près de la frontière chinoise, et coule vers le sud jusqu’à la province de Luang Prabang. Elle se jette dans le Mékong au nord de Luang Prabang, au lieu-dit Pak-Ou, connu pour ses falaises et ses grottes abritant des centaines de statues de Bouddha. Des deux côtés de la Nam Ou nous pouvons apercevoir des maisons appartenant à des groupes ethniques ainsi que de jolis paysages montagneux. Son cours de 448 km (de Phongsaly à Luang Prabang) en est en partie navigable. La Nam Ou a joué un rôle important comme axe de communication pour la population de la région qui vit essentiellement de la pêche. La Nam Ou est un site touristique suscitant la curiosité de nombreux touristes qui apprécient de prendre le bateau pour profiter des magnifiques paysages naturels et s’imprégner du rythme de vie de la population locale. D’autre part, la Nam Ou offre également des sites touristiques connus comme les grottes des bouddhas de Pak-Ou, ou bien, l’étang de NongKhiaw, dans le district de Ngoy. Ces sites sont aussi les sites touristiques attractifs pour les touristes lao et étrangers. ....Lire la suite

Le calendrier de la construction du 5e pont de l’Amitié lao-thaïe a été fixé

dernière mise à jour le 03 juillet 2018
Bootstrap Image Preview
Aux termes de la réunion de discussion sur le rapport d’études du projet de construction du 5e pont de l’Amitié lao-thaïe entre la province lao de Borikhamxay et la province thaïlandaise de Bungkan, les deux parties ont approuvé les plans d’architectures du pont et se sont accordées sur sa localisation et les modalités de son financement. Les travaux seront lancés en mars 2019. Sur la rive lao, l’emplacement du pont a été fixé à proximité du village de Kouay-oudom, dans le district de Pakxanh. Ce pont, de 17 mètres de large, surplombera sur environ 1 350 mètres le fleuve Mékong pour relier les deux provinces. Une fois terminé, le pont permettra d’améliorer le transport entre deux pays et devrait contribuer à améliorer l’économie locale des deux côtés du fleuve. L’accès au pont sera facilité par la présence de l’autoroute 13 dans le centre du Laos et l’autoroute au nord-est de la Thaïlande. La République Démocratique Populaire Lao et la Thaïlande ont déjà construit quatre ponts de l’Amitié lao-thaïe ; l’un dans l’arrondissement de Hadxayfong, capitale Vientiane (coté thaï, province de Nongkhaï), les autres dans les provinces de Savannakhet (coté thaï, province de Mukdahan), de Khammouane (coté thaï, province de Nakon Phanom) et de Bokèo (coté thaï, province de Chiang Rai). ....Lire la suite

Des dirigeants lao saluent les relations juridiques Vietnam-Laos

dernière mise à jour le 03 juillet 2018
La coopération réussie entre les ministères de la Justice du Vietnam et du Laos a apporté une contribution à la protection de nos frontières communes, a déclaré le Premier ministre du Laos M. Thongloun Sisoulith, lors d'une réception organisée en l’honneur de la visite du ministre du Vietnam de la Justice, M. Le Thanh Long, à Vientiane, le 2 juillet. Lors de la rencontre, M. Le Thanh Long a informé son interlocuteur du but de sa visite, qui est d'assister à la 4e conférence judiciaire élargie entre les provinces frontalières du Vietnam et du Laos. Il a noté que la mise en œuvre de l'accord des deux gouvernements sur la lutte contre la migration libre et le mariage sans papiers a jusqu'ici enregistré des résultats encourageants. Le ministre vietnamien a demandé au Premier ministre lao de diriger les ministères lao de l’Intérieur et de la Justice, ainsi que d'autres ministères concernés afin d'accélérer la réalisation de l'accord avant son expiration en novembre 2019. Pour aider à lutter contre la migration illégale et le mariage sans papiers, il a exhorté la partie lao à apporter leur soutien en accordant la citoyenneté aux Vietnamiens résidant dans les zones frontalières du Laos, et vice versa pour les Lao dans les sites frontaliers vietnamiens. M. Le Thanh Long a ajouté que le ministère vietnamien de la Justice est prêt à soutenir son homologue lao dans l'exécution de ses missions, l'achèvement du système juridique et la formation des ressources humaines, en particulier le personnel de haute qualité. M. Thongloun Sisoulith a souligné l'importance de la coopération judiciaire bilatérale, affirmant que celle-ci contribue à construire une frontière de paix et de solidarité, renforçant ainsi l'efficacité de l'amitié spéciale entre le Vietnam et le Laos. Le dirigeant lao a indiqué qu'il avait demandé aux organes concernés de réviser les procédures d'octroi de la citoyenneté et d'accepter un certain nombre de personnes vivant à Borikhamxay, une province du Laos limitrophe du Vietnam, en tant que citoyens lao. Recevant également la délégation vietnamienne le même jour, le vice-président de l'Assemblée nationale du Laos, M. Sèngnouan Sayalath, a déclaré que les relations entre les habitants lao et vietnamiens le long de la frontière existaient depuis longtemps, avec la liberté de migration et de mariage selon leurs traditions. Il a dit que la question ne peut pas être traitée sur une courte période, estimant que la prochaine conférence judiciaire le 3 juillet proposera des mesures appropriées. Les dirigeants du Laos ont profité de l'occasion pour remercier le Vietnam d'avoir aidé le ministère de la Justice du Laos, souhaitant un soutien accru, notamment en matière législative, de formation du personnel et de partage d'expérience dans le traitement des affaires. ....Lire la suite

Création d’une zone économique dans l’île de Siphandone

dernière mise à jour le 02 juillet 2018
Bootstrap Image Preview
Un groupe d’hommes d’affaires lao-chinois et les autorités du district de Khong, dans la province de Champassak, viennent de signer un accord pour le développement d’une zone économique spéciale de près de 10 000 hectares sur le site de Mahanathi Siphandone (île de Siphandone). L’accord, incluant un droit de concession de 50 ans, a été signé samedi dernier à Vientiane, en présence du ministre du Plan et de l’investissement, M. Souphanh Kèomixay, du vice-Premier ministre, M. Sonexay Siphandone, du gouverneur de Champassak, M. Bounthong Divixay, et des fonctionnaires concernés. La création de cette zone nécessitera un investissement de près de 75 000 milliards de kips (plus de 9 milliards de dollars). Apres avoir approuvé le rapport d’étude de faisabilité du projet, le gouvernement a décidé d’accorder son feu vert au développement la région de Mahanathi Siphandone pour attirer les investisseurs et les touristes lao et étrangers. La zone de Mahanathi Siphandone visera à stimuler la croissance économique et à accroître les possibilités d'emploi pour les populations locales. Le projet comprendra quatre phases : 1) La construction de la zone de production industrielle ou seront implantées diverses usines et manufactures (pièces-automobiles, composants électroniques, agroalimentaire etc.) ; 2) La création du quartier d’affaires comportant une zone de fret pour l’import-export, une zone de vente de produits détaxés, un complexe commercial et autres ; 3) La création d’une zone de services : hôtels, institut des finances, parcs de loisirs, hôpital, établissement éducatif, marché de nuit et autres ; 4) La zone réservée au développement de l’agroforesterie, de la pêche et de la culture biologique. ....Lire la suite

445 étudiants de Dongkhamxang terminent leurs études

dernière mise à jour le 02 juillet 2018
Bootstrap Image Preview
445 étudiants de l’Ecole normale supérieure de Dongkhamxang, promotion 2017-2018, se sont vu remettre leur diplôme de fin d’année, le 29 juin dernier, par la directrice de l’établissement, Mme Vila Sèngsavang. « L'école de Dongkhamxang a pour vocation de donner une formation de qualité dans divers secteurs d'activités, notamment l'enseignement, a déclaré le directeur adjoint de l’établissement M. Siphone Vannalath. Chaque année, nous accueillons plus de 400 étudiants qui viennent de terminer l'enseignement secondaire. Ils entament alors un cursus de deux ou quatre ans pour se préparer à enseigner dans des écoles primaires et maternelles. » ....Lire la suite

Participation du Laos dans quatre disciplines aux Jeux scolaires de l’ASEAN en Malaisie

dernière mise à jour le 02 juillet 2018
Bootstrap Image Preview
Le Laos enverra une délégation composée de 77 personnes (athlètes et encadrement compris) aux 10e Jeux scolaires de l’ASEAN (9th ASEAN School Games) qui se dérouleront du 20 au 27 juillet, en Malaisie. D’après les informations du Département de l’éducation physique et artistique du ministère de l'Education et des sports, les athlètes lao sont inscrits dans quatre disciplines : athlétisme, natation, kator et badminton. Lors des 9e Jeux scolaires de l’ASEAN, en 2017, à Singapour, les athlètes lao, qui concouraient dans les mêmes disciplines, avaient remporté deux médailles de bronze. Les Jeux Scolaires de l’ASEAN est un événement sportif annuel qui vise à renforcer l'amitié entre les élèves autour de la région du Sud-Est asiatique et favorise les échanges culturels. ....Lire la suite

Succès de la 5eme session de la 8e législature de l’Assemblée nationale

dernière mise à jour le 29 juin 2018
Bootstrap Image Preview
La 5eme session de la 8e législature de l’Assemblée nationale (AN) ouverte le 5 juin au Centre national de convention, s’est clôturée avec succès le 28 juin, en présence du secrétaire général du comité exécutif du comité central du Parti, président de la RDP Lao, M. Bounnhang Vorachit, du Premier ministre, M. M. Thongloun Sisoulit, de la présidente de l’AN, Mme Pany Yathotou des membres du gouvernement, des représentants des organisations nationales et internationales et des députés. Extraits du discours de clôture de la présidente de l’AN, Mme Pany Yathotou : « … Pendant ces 18 jours d’intenses débats nous avons abordés des sujets essentiels pour rendre plus efficaces les activités législatives, la supervision et les décisions pour régler les problèmes importants du pays. Nous avons examiné et approuvé le plan quinquennal de développement socio-économique du gouvernement ainsi que les orientations envisagées à l’horizon 2030, notamment en ce qui concerne la gestion foncière, la mise en œuvre du programme des trois créations, le plan de réduction de la pauvreté et de développement rural, la législation de l’industrie chimique et le contrôle du prix du pétrole. Par ailleurs cette 5eme session a permis d’adopter cinq projets de loi et d’amender huit lois. » ....Lire la suite

La Plaine des Jarres sera-t-elle inscrite au patrimoine mondial de l’humanité en 2019 ?

dernière mise à jour le 29 juin 2018
Bootstrap Image Preview
Le gouverneur (PI) de la province de Xiengkhouang, M. Bountone Chanthaphone, a exprimé récemment sa confiance quant à l’inscription, en 2019, du site emblématique de la province, la Plaine des Jarres sur la Liste du patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO. Il a expliqué que la préparation du dossier de demande de classement du site multiséculaire de la Plaine des Jarres au patrimoine mondial avait commencé dès 1998. Depuis cette date, le Département du Patrimoine du ministère de l’Information, de la culture et du tourisme, le Comité intergouvernemental du patrimoine mondial de l’UNESCO et les autorités locales des sites concernés se sont réunis régulièrement pour examiner les avancées des travaux relatifs à l’instruction du dossier de propositions d’inscription (critères, conditions et modalités). 11 sites de la Plaine des Jarres sont concernés par cette procédure : Na-o, Nakho, Xiengdy, Houayloung, Phakèo1, Phakèo2, Phoukéng, Nahom , Songhak, Nakouane et Xang. Une production lao- ....Lire la suite

Quatre boxeurs lao se préparent pour les 18e Jeux asiatiques

dernière mise à jour le 29 juin 2018
Bootstrap Image Preview
La Fédération nationale de boxe lao (FNB lao) a constitué une équipe de quatre boxeurs pour participer au championnat de boxe dans le cadre des 18e Jeux asiatiques qui se dérouleront du 18 aout au 2 septembre en Indonésie. Actuellement, les boxeurs s’entraînent sur les rings de la capitale et de provinces. Ils travaillent en particulier le jeu de jambes, la vitesse, l’esquive et la contre-attaque. Les Jeux asiatiques, aussi appelés Jeux pan asiatiques ou Jeux d'Asie, sont une compétition multisports organisée tous les quatre ans par le Conseil olympique d'Asie. Ils rassemblent des sportifs de toute l'Asie. ....Lire la suite

Chinoise primée au Festival international du film de Miami

dernière mise à jour le 29 juin 2018
Le film lao-chinois Champa Ban ou Blossoming Champa (frangipanier) a reçu le prix de la meilleure coopération cinématographique au Festival international du film de Miami qui s'est tenu aux États-Unis du 4 au 7 juin. C’est ce qu’a annoncé le directeur général du département du Cinéma du ministère de l'Information, de la culture et du tourisme, M. Vithoun Soundala, lors d'une conférence de presse tenue à Vientiane le 26 juin dernier. « Champa Ban est une coproduction cinématographique lao-chinoise qui contribuera à promouvoir les échanges touristiques et culturels entre les deux pays, a-t-il souligné. Ce succès servira de support aux célébrations du 55ème anniversaire de l’instauration des relations diplomatiques entre le Laos et la Chine. » Le film, d’une durée de 100 minutes, évoque la longue tradition d’amitié et de coopération entre les peuples lao et chinois en mettant en scène leurs caractéristiques culturelles. Il est produit en trois langues : lao, chinois et anglais. Champa Ban a été présenté au Festival international du film de Miami parmi 237 films provenant de 47 pays. ....Lire la suite


Des pays en Asie du Sud-Est détruisent un grand volume de drogue

dernière mise à jour le 28 juin 2018
Bootstrap Image Preview
En écho à la Journée internationale contre l'abus et le trafic de drogues, le 26 juin, des pays d'Asie du Sud-Est situés dans le Triangle d'or, l'une des deux zones principales de production illicite d'opium du monde, ont détruit un grand volume de drogue. Au Laos, environ plus 40 kg d’héroïne et des dizaines de milliers comprimés de Yaba (pilules thaïes), faisant partie de la famille des méthamphétamines, ont été consumés à Xam Neua, au Nord-Est du Laos. Partageant les mêmes frontières qu'avec cinq pays, le Laos est la ligne intermédiaire importante de trafic de drogue produite au Myanmar, malgré des efforts des autorités laotiennes dans l’empêchement du trafic et du transport de drogue. Le même jour, les autorités birmanes ont brûlé un grand entrepôt de drogue de toutes sortes dans la ville de Yangon. Des activités de destruction de drogue ont également organisées aux Etats de Mandalay et de Taunggyi avec un volume estimé à 187 millions de dollars. La Thaïlande a commencé les destructions de drogue le plus tôt que les pays mentionnés, le 25 juin, avec plus de six tonnes de stupéfiants détruits, dont la plupart sont des méthamphétamines. Depuis le début de l’année, d’importantes affaires de trafic de drogue d’une valeur estimée des dizaines de millions de dollars ont été découvertes en Thaïlande. La plus grande a été détectée en mai à Bangkok avec une quantité de méthamphétamines estimée à 45 millions de dollars en provenance du Myanmar. Selon l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (UNODC), en Asie du Sud-Est, le marché de drogue continue d’être élargi avec une grande quantité de drogue vendue illégalement dans et hors de cette région. Ainsi, UNODC appelle les gouvernements des pays du Triangle d’or à régler bien la corruption pour empêcher le trafic de drogue. ....Lire la suite

Tenue du Forum des médias de la coopération Mékong-Lancang en juillet à Vientiane

dernière mise à jour le 28 juin 2018
Bootstrap Image Preview
Les ministères de l’Information, de la culture et du tourisme de la RDP Lao et de la Chine en coopération avec le quotidien chinois People's Daily, organiseront le forum des médias de la coopération Lancang-Mékong (MLC) du 1er au 3 juillet, à Vientiane. Cette année, le Forum sera placé sous le thème «Coopération dans la communauté Lancang-Mékong pour un avenir brillant». C’est ce qu’a annoncé hier le vice-ministre de l’Information, de la culture et du tourisme, M. Savankhone Razmountry, au cours d’une conférence de presse tenue à cet effet dans les locaux de son ministère. Pendant trois jours des hauts fonctionnaires et des représentants de 39 agences de presse du Laos, de la Chine, du Cambodge, du Myanmar, de la Thaïlande et du Vietnam échangeront sur divers sujets concernant le développement de la coopération des pays de la sous-région du Grand Mékong (GMS). « Le Laos copréside, aux côtés de la Chine et en partenariat avec le quotidien chinois People's Daily, le sommet des médias de la coopération Lancang-Mékong, pour la période 2018-2020, a indiqué M. Savankhone Razmountry. Les participants devraient évaluer la mise en œuvre d'une déclaration commune du sommet des médias de coopération Lancang-Mékong signé à Pékin l'année dernière et échanger leurs points de vue sur le renforcement de la coopération dans les médias, en particulier dans les nouveaux médias et la promotion touristique. » M. Savankhone Razmountry a également révélé qu’en marge du sommet les représentants des pays de la sous-région du Grand Mékong seront invités à visiter des sites touristiques les plus célèbres du Laos, notamment ceux inscrits la Liste du patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO, dans les provinces de Luang Prabang et de Champasak. ....Lire la suite

Les habitants de Khoun toujours sans eau potable

dernière mise à jour le 28 juin 2018
Bootstrap Image Preview
Le village de Khoun dans le district de Xépone, province de Savannakhet, compte 401 habitants formant au total 76 familles. Le chef du village, M. Bounchanh, attire l’intention des pouvoirs publics pour soutenir le développement des infrastructures de sa localité. « Nos conditions de vie sont difficiles pendant la saison des pluies car la route est difficilement praticable. En outre, nous ne sommes pas encore reliés au réseau électrique et nous n’avons pas accès à l’eau potable. Pour boire, laver le linge, faire la cuisine et nos ablutions, nous utilisons l’eau de notre rivière et de notre étang qui est malheureusement polluée par les rejets de l’agriculture industrielle. Je sollicite le soutien des instances gouvernementales pour nous aider à construire un puits artésien afin de capter une eau plus saine. » ....Lire la suite

Projet d’amendement à la loi sur l'aviation civile

dernière mise à jour le 28 juin 2018
L'amendement à la loi sur l'aviation civile a été présenté à la 5ème session ordinaire de l'Assemblée nationale le 26 juin et devrait être approuvé dans les prochains jours. L'aviation civile désigne les activités liées à l'exploitation d'aéronefs pour le transport de passagers, de bagages, de marchandises, de courriers, et autres activités civiles comme la recherche, scientifique, les missions de secours etc. Selon le ministre des Travaux publics et des transports, M. Bounchanh Sinthavong, les exigences actuelles de l'aviation civile sont respectées et le Laos est bien intégré dans l'industrie aéronautique régionale. Il a ajouté que l'amendement vise également à faire en sorte que la loi serve de référence pour le développement des ressources humaines dans le secteur de l'aviation. ....Lire la suite

La drogue, un obstacle majeur au développement

dernière mise à jour le 27 juin 2018
Bootstrap Image Preview
A l’occasion de la Journée internationale contre l'abus et le trafic de drogues (26 juin), le Premier ministre de la RDP Lao, M. Thongloun Sisoulitha a présenté un rapport sur les activités relatives au contrôle de la production, du trafic et de la consommation de drogue durant ces dernières années. Il a transmis un message à la nation en appelant tous les services publics et la population à unir leurs efforts pour endiguer ce phénomène dévastateur pour la société. « Le trafic de drogue est l’un des pires cauchemars de notre société, a-t-il souligné. La drogue constitue un obstacle de taille au développement économique du pays. Elle engendre de multiples formes de criminalités dont la corruption et cause de graves difficultés à de nombreuses familles. Le gouvernement de la RDP Lao est engagé activement, depuis de nombreuses années, dans la lutte contre les narcotrafiquants et la consommation de drogues. J’appelle le peuple lao, toutes générations confondues, à porter une attention particulière à cette menace et à se mobiliser pour lutter contre ce fléau. Je demande que l’esprit de nos traditions culturelles soit rehaussé afin qu’il serve de rempart et protège la jeunesse de notre pays. » Le Premier ministre a exhorté les autorités policières et douanières à coordonner davantage leurs activités pour rendre la lutte contre le trafic de drogues plus efficace. Il a rappelé que les trafiquants employaient des méthodes de plus en plus sophistiquées pour accomplir leurs méfaits et que pour y mettre un terme il était nécessaire d’obtenir une bonne cohésion des services concernés nationaux et internationaux. Le Laos souhaite offrir un monde sans drogue aux générations futures et pour ce faire contribue comme il convient aux activités de coopération internationales et régionales. L’objectif est que l’ASEAN devienne une zone sans drogue. ....Lire la suite

Destruction de drogues a Bokèo

dernière mise à jour le 27 juin 2018
Bootstrap Image Preview
Dans le cadre de la Journée internationale contre l'abus et le trafic de drogues, les autorités de la province de Bokèo ont procédé hier, 26 juin, à la destruction par le feu de près de 200 kg de drogues diverses et produits dérivés saisis au cours d’opérations de police dans la région (méthamphétamine (connue aussi sous le nom de yaba, ice, crystal, meth) héroïne, cannabis et autres). Le gouverneur de la province de Bokéo, M. Khamphanh Pheuygnavong, et de nombreux représentants des autorités locales ont assisté à cette cérémonie. La lutte contre le trafic de stupéfiants est, à l'heure actuelle, toujours un défi pour le Laos comme pour la communauté internationale. Les drogues sont les facteurs destructeurs de la paix quotidienne, et mettent en danger la sécurité et la santé des citoyens. Le fléau de la drogue a également un impact très négatif sur le développement socio-économique du pays. ....Lire la suite

La foire commerciale Vietnam-Laos 2018 ouverte le 28 juin

dernière mise à jour le 27 juin 2018
Bootstrap Image Preview
Plus de 120 entreprises et unités du Vietnam et du Laos présenteront du 28 juin au 2 juillet leurs meilleurs produits à la foire commerciale Vietnam-Laos 2018 au centre commercial Lao ITECC, à Vientiane. L'information a été communiquée à Vientiane le 25 juin lors d'une conférence de presse organisée par les ministères de l'Industrie et du Commerce, et de la Défense du Vietnam et du Laos. Placée sous le thème « Coopération, amitié et développement », cette foire réunira plus de 200 stands répartis sur 6000 mètres carrés. Les entreprises vietnamiennes présenteront des produits typiques et de haute qualité : textile-habillement, cuir et chaussures, produits agro-sylvicoles et aquatiques, artisanat, produits alimentaires, équipements électriques et électroniques, produits mécaniques et chimiques, matériaux de construction, engrais, aliments pour animaux... De plus, une zone d'exposition sera disponible pour présenter des photos sur l'amitié traditionnelle Vietnam-Laos et des activités de production et d'édification du pays de l'armée populaire du Vietnam. Dans le cadre de cette foire, les entreprises participantes visiteront la province de Luang Prabang au Laos et la province d’Udon Thani en Thaïlande pour sonder les marchés locaux. En outre, le Département de la promotion commerciale du ministère laotien de l'Industrie et du Commerce et les Associations de femmes d’affaires de Vientiane et Hanoi organiseront une réunion d’échanges pour aider les entreprises vietnamiennes et laotiennes à renforcer leurs partenariats dans le commerce et l'investissement. Le comité d’organisation et les entreprises offriront également des cadeaux à des familles défavorisées et à des écoles du Laos. La foire commerciale Vietnam-Laos 2018, qui fait partie du Programme de promotion du commerce du Vietnam, est une activité économique, politique et sociale importante visant à renforcer la solidarité et l'amitié entre les peuples et les armées des deux nations. Elle permet également aux entreprises des deux pays d'intensifier la promotion commerciale et la coopération dans les affaires, pour soutenir les entreprises vietnamiennes à accélérer leurs exportations vers le Laos et d'autres marchés de l'ASEAN. ....Lire la suite

M. Kia : un homme d’affaires solidaire des plus défavorisés

dernière mise à jour le 26 juin 2018
Bootstrap Image Preview
M. Kia Ousitthideth, président directeur général de l’usine de production d’eau potable et de glace de la marque Palomakham (dauphin d’or), est un modèle de réussite dans le milieu des affaires de sa région. Cependant son ascension sociale ne lui a pas fait oublier la pauvreté qu’il a côtoyée de près au cours de sa vie. Ce passé, parmi les moins nantis, il ne l’a pas oublié et c’est tout naturellement, comme d’autres hommes affaires lao, qu’il a décidé d’adhérer au projet d’aide aux personnes les plus défavorisés en coopération avec les autorités provinciales de la région. M. Kia Ousitthideth est l’un des principaux donateurs du financement d’un projet de réduction de la pauvreté dans les villages de Khampanè et de Pakkouay, district de Champhone, province de Savannakhet. Poussées par la nécessité 111 familles district de Champhone étaient réduites à la mendicité à travers le pays à certaines périodes de l’année, ce n’est aujourd’hui plus le cas grâce à ce projet. « Lancé en 2015, ce projet a permis de mettre le pied à l’étrier à 111 familles nécessiteuses, explique M. Kia Ousitthideth. Plus de 13 milliards de kips de mes fonds ont été versés au projet, avec lesquels ont été construits des maisons et acquis des terrains pour les familles de ces deux villages. Un fonds a également été constitué pour financer à leur intention des micro- projets d’agricultures, d’élevages (porcins, bovins, caprins et volailles) et de piscicultures afin que chacune devienne autosuffisante et les écarter définitivement de la mendicité. Ce sont au total 218 hectares qui ont été répartis entre ces familles et 190 piscicultures, petites et grandes, ont été créés. Certaines familles se sont lancées dans l’élevage d’escargots et de crevette. Je suis très heureux d’avoir contribué à l’amélioration de leurs conditions de vie car j’ai moi-même vécu des moments difficiles. Je me souviens notamment de mon enfance à la pagode car je n’avais pas de maison. » Témoignage : Mme Ning, du village de Khampanè, bénéficiaire du projet réduction de la pauvreté financé par M. Kia Ousitthideth. « Ma famille a été contrainte à la mendicité pendant plusieurs générations. On allait mendier notre pitance sur les routes vers les grandes villes de provinces et même dans la capitale. Aujourd’hui c’est terminé, le projet de M. Kia Ousitthideth, Pho Kia (le père Kia) comme l’appellent tous les bénéficiaires du projet, a mis fin à ce cycle de la misère. Grace au projet, nous vivons maintenant dans une maison et disposons de deux hectares de terres pour cultiver divers légumes et élever des animaux. » ....Lire la suite

La Chine acheteuse de bœuf lao

dernière mise à jour le 26 juin 2018
Bootstrap Image Preview
Le porte-parole du Département de l’Elevage et de la pêche de la RDP Lao a annoncé récemment qu’un accord pour l’exportation de bovins lao avait été signé avec la Chine lors de la rencontre Chine-ASEAN.. Apres l’étude de la demande chinoise de l’envoi de plus d’un million de têtes de bétails (bœufs et buffles) par année, un accord a été conclu sur l’exportation de 500 000 têtes de bétails par an. Les deux parties étudient actuellement les modalités et procédures douanières ainsi que les conditions sanitaires d’élevage et d’abattage relatives à l’application de cet accord. Les animaux seront transportés par la route dans la province chinoise de Sipsongphanna. ....Lire la suite

Les culturistes montrent leurs muscles au Championnat de culturisme de l’ASEAN

dernière mise à jour le 26 juin 2018
Bootstrap Image Preview
Un couple de culturistes lao sélectionné par la Fédération nationale de culturisme lao (FNCL) participe actuellement au 15e Championnat de culturisme de l’ASEAN (25-30 juin) au Cambodge. Ces sportifs, tous les deux vainqueurs du concours de culturisme lao dans leur catégorie respective, le 7 avril dernier au centre commercial Lao-ITECC, devraient accéder à un podium pendant cette compétition. La FNCL, très dynamique dans la promotion de la discipline, a déjà organisé cinq compétitions de niveau international à Vientiane (2006, 2009, 2015, 2017 et 2018). Le dernier concours de culturisme lao au centre commercial Lao-ITECC a réuni les catégories 60 kg, 70 kg, 71 kg, 80 kg et plus. ....Lire la suite

Stora Enso favorise l’environnement socio-économique de ses sites d’exploitation

dernière mise à jour le 25 juin 2018
Bootstrap Image Preview
Stora Enso, société suédoise de fabrication de produits tirés du bois (emballage, biomatériaux, bois de construction…) est en activité au Laos depuis 2007. Elle a investi plus de huit milliards de kips dans la culture d’eucalyptus à Khammouane, district de Boualapha, à Savannakhet, districts de Nong et de Xépone et à Saravane, district de Ta-oy, soit au total plus de 3 000 hectares de plantations d’eucalyptus. Stora Enso est connue pour pratiquer une politique d’entreprise responsable en menant une agroforesterie durable qui tient compte de la régénération des forêts et de l’environnement socio-économique de ses sites d’exploitation. Elle travaille de manière contractuelle avec les autorités et les agriculteurs locaux de 68 villages de ces trois provinces auxquels elle loue les terres pour développer son exploitation. Elle contribue de manière significative à la réduction de la pauvreté et au développement des infrastructures locales en procurant du travail aux habitants et en constituant des fonds pour financer des projets d’installation de réseaux électriques, d’adduction d’eau, de sanitaires et de construction d’habitations, d’écoles, de dispensaires et autres projets pour le bien de la communauté. Commentaires : Le chef adjoint du district de Nong, M. Kèo-oday Souvannène : « La présence de Stora Enso dans notre région permet à de nombreuses familles villageoises du district de tirer des revenus complémentaires. En outre, son rôle est important dans le développement local et la lutte contre la pauvreté car le district fait face à de nombreux défis, comme le manque d’infrastructures, notamment de routes praticables en toutes saisons et l’électrification rurale. » Le chef du village de Khoun (district de Sépone), M. Bounchanh : « Khoun compte 401 habitants répartis en 76 familles. Leurs conditions de vie se sont nettement améliorées grâce aux créations d’emplois générées par la présence de la société Stora Enso. La société est aussi à l’initiative de nombreux projets comme la construction d’habitations et de piscicultures. Nous espérons, à l’ avenir, approfondir davantage notre collaboration avec la société pour étendre le réseau électrique, construire une route et plus particulièrement un puits artésien pour capter une eau plus saine. » ....Lire la suite

Séance collective de yoga sur l’esplanade du That Luang

dernière mise à jour le 25 juin 2018
Bootstrap Image Preview
Le ministère de l’Education et des sports, en collaboration avec l’ambassade de l’Inde au Laos, a organisé, le 21 juin dernier, une séance collective de yoga sur l’esplanade du That Luang, à Vientiane, à l’occasion de la Journée internationale du yoga (21 juin). Etaient présents, le Vice- ministre de l’Education et des sports, M. Boualan Siripangna, l’ambassadeur de l’Inde au Laos, S.E. Ravi Shankar Aisola. Plus de 300 personnes ont également participé à cet événement. Le yoga est une discipline physique, mentale et spirituelle qui est née en Inde il y a bien longtemps et est désormais pratiquée sous diverses formes dans le monde entier. Le mot « yoga » vient du sanskrit et signifie « unir » ou « lier », symbolisant l’union du corps et de la conscience. La pratique du yoga a pour effet d’équilibrer le corps et l’esprit, et favorise donc à la fois la santé physique et le bien-être mental. Le yoga contribue à créer l’harmonie aussi bien entre les peuples qu’entre les êtres humains et la nature. En 2014, l'Assemblée générale des Nations unies (ONU) a proclamé le 21 juin Journée internationale du yoga à la demande du Premier ministre indien Narendra Modi. Cette proposition a reçu le soutien des dirigeants de 177 des 193 États membres de l'ONU. ....Lire la suite

Mise en service d’un système d’irrigation dans un village d’Attopeu

dernière mise à jour le 25 juin 2018
Bootstrap Image Preview
Grâce à divers projets soutenus par le gouvernement, le village de Xaysi, dans le district de Xaysettha, province d’Attopeu, bénéficie du développement progressif de son industrie et de son agriculture. Comme en témoigne la récente mise en service du système d’irrigation du village entièrement financé par le gouvernement. Le système d’irrigation de Xasy permet aujourd’hui d’arroser environ 90 hectares de terres agricoles dont 20 hectares de rizières, 20 hectares de culture maraîchère et d’autres plantations. Ce projet contribue à aider les agriculteurs à diversifier leurs cultures de manière à accroître leurs revenus et de ce fait à améliorer leur condition de vie et à lutter contre la pauvreté. ....Lire la suite

Deux projets d’amendement de loi approuvés par l’AN

dernière mise à jour le 22 juin 2018
Bootstrap Image Preview
Deux projets d’amendement de loi relative à la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) et au front lao d’édification nationale ont été approuvés mercredi 20 juin lors de la 5eme session ordinaire, 8eme législature de l’Assemblée nationale du Laos. «Les amendements à la loi sur la TVA visent à assurer l'efficacité de la gestion, du suivi et de l'inspection de la taxe sur la valeur ajoutée ; promouvoir le commerce, les services, l'investissement et l'exportation ; augmenter les fonds destinés au budget national et créer des conditions favorables à l'intégration du Laos dans les communautés régionales et internationales ainsi qu'au développement socio-économique national. » a déclaré le vice-Premier ministre et ministre des Finances, M. Somdy Douangdy. ....Lire la suite

BM : l’économie du Laos se développe vigoureusement

dernière mise à jour le 22 juin 2018
Bootstrap Image Preview
Le Laos a connu une croissance économique rapide en comparaison avec d’autres pays régionaux, mais le pays fait face toujours aux risques en raison de l’augmentation des dettes publiques et le taux des prêts avec des conditions moins favorables, 8selon la Banque mondiale (BM). Cette année, la croissance économique du Laos est estimée à 6,7%, alors que la dette publique était estimée à 61% du PIB à la fin de 2017. Les performances à l'exportation des secteurs de l'énergie et de la fabrication se poursuivent alors que le tourisme devrait se redresser au Laos. La gestion macroéconomique s'améliore avec des efforts accrus pour augmenter les recettes, et maîtriser les dépenses. L'inflation reste faible aux alentours de 2 % mais a commencé à augmenter quand les prix du pétrole se redressent. La BM a encouragé le Laos à réaliser la réforme de l’environnement d’affaires et de déployer des mesures à renforcer la capacité financière du secteur de l’électricité. L’encouragement du secteur privé et l'investissement dans la ressource humaine contribueront également à soutenir la croissance dans l'avenir. La croissance vigoureuse du Laos au cours de la dernière décennie a amélioré les conditions de vie et les services pour une grande partie de la population laotienne", a déclaré Mme Viengsamay Srithirath, économiste de haut rang de la Banque mondiale au Laos. L'amélioration de l'environnement des affaires pourrait aider l'économie du Laos à se développer en dehors des secteurs des ressources naturelles, ce qui créerait plus d'emplois. Les opportunités dans les domaines de l'agriculture, de l'agroalimentaire, du tourisme, du commerce et de la fabrication ont le potentiel de réduire davantage la pauvreté, a-t-elle déclaré. Le rapport de la BM comprend une analyse thématique sur la chaîne de valeur du riz au Laos. Alors que le riz reste la culture dominante et constitue une source alimentaire essentielle pour le Laos. - VNA ....Lire la suite

Le village artisanal du bambou et de la paille

dernière mise à jour le 22 juin 2018
Bootstrap Image Preview
Actuellement les artisans du village de Vangmone, district de Phonhong, province de Vientiane, spécialisés dans la fabrication de produits en bambou et en paille, ont des difficultés à répondre à la demande, toujours plus importante des leurs clients, notamment des Chinois et des Japonais. L’artisanat du bambou et de la paille est pratiqué dans ce village depuis l’année 2000. A cette époque, seulement 30 familles sur les 300 que comportait le village avaient tenté l’expérience. Au résultat de leur succès, les autres familles se sont jointes à leur initiative. Aujourd’hui, Vangmone est devenu le village artisanat du bambou et de la paille par excellence avec plus de 200 familles pratiquant cette activité, et qui, depuis, se sont formées en association. Les artisans de Vangmone sont maintenant réputés sur l’ensemble du pays pour la qualité de leur travail et la diversité de leurs produits : paniers et plateaux de toutes sortes, boîte à riz, coffrets, étuis, chapeaux hamacs, berceaux et autres objets pour la décoration de la maison ou servant à l’usage quotidien. Ils sont aussi renommés pour la fabrication de maquettes en paille, conçues en différentes tailles. Les maquettes les plus demandées sont les répliques du That Luang, du stupa Inhang, du Vat Xiengthong, du Vat Phou et du Patouxai mais l’on peut commander le sujet de son choix car les artisans peuvent travailler à partir d’une photo ou d’un dessin. Les prix de ces objets varient en 50 000 et 500 000 kips. ....Lire la suite

La cardamone assure de bons revenus aux agriculteurs de Phongsaly

dernière mise à jour le 22 juin 2018
Bootstrap Image Preview
La culture de la cardamone apporte des revenus stables aux agriculteurs de la province de Phongsaly. Cette plante est cultivée principalement dans trois districts, Nhot-ou (1400 hectares), Bounneua (800 hectares) et Samphanh (750 hectares). Les semences utilisées sont importées de Chine. Le gros de la production de la province est exporté vers la Chine et le Vietnam. Selon la qualité de la récolte un kilo de cardamone séchée se vend entre 250 000 et 450 000 kips. Un hectare de culture produit un rendement de 400 à 600 kilos de cardamone séchée. La cardamome est une des plus anciennes épices connues, elle entre notamment dans la composition du curry. Ce sont les graines de la plante qui sont utilisées pour parfumer les plats, surtout des préparations indiennes et asiatiques, régions d'où la plante est originaire. En Europe, elle est utilisée depuis le Moyen-âge pour la confection du pain d'épice. Son goût est très fort, il suffit de peu de graines. ....Lire la suite

Le développement de la province de Vientiane d’ici 2030

dernière mise à jour le 21 juin 2018
Bootstrap Image Preview
D’ici 2030, les autorités de la province de Vientiane estiment qu’il faudra 28 000 milliards de kips pour développer les infrastructures, l’agriculture et l’industrie de la province et pour atteindre leurs objectifs, à savoir un taux de croissance de 8,5 % en 2020 puis de 9 % en 2025, avec un revenu moyen par habitant de 4 250 dollars par an. 2 300 milliards de kips seront consacrés au développement des routes stratégiques de plusieurs districts, Hinheup, Mèth et Xanakham. Il est aussi envisagé d’agrandir la route de l’arrondissement de Sangthong ainsi que les routes ayant un intérêt touristique et celles qui accèdent aux zones industrielles et agricoles. Cela comprend le financement des installations de réseaux d’eau et d’électricité et des réseaux d’irrigation de Nam Chèng et de Nam Mi ; 4 300 milliards de kips seront destinés à des projets socioculturels ; 14 500 milliards de kips sont prévus pour la promotion des produits agricoles, le développement des filières d’exportation, des plantations d’arbres industriels et la construction d’usines de pièces détachées et d’équipement électronique ; 7 800 milliards de kips serviront à encourager la création de petites et moyennes entreprises. ....Lire la suite

Un projet d’une autoroute entre Vientiane et Hanoi à l’étude

dernière mise à jour le 21 juin 2018
Bootstrap Image Preview
Le ministère des Tavaux publics et des transports de la RDP Lao vient d’annoncer que le Laos et le Vietnam avaient l’intention de construire une autoroute reliant Hanoï à Vientiane. Ce projet mené conjointement par les deux pays est actuellement à l’étude. Il s’agit de la construction d’une voie rapide de 707 kilomètres qui, à partir de Vientiane, traversera le district de Viengthong, province de Borikhamxay pour rejoindre le poste-frontière vietnamien de ThanhThuy. La présence de cette autoroute devrait permettre d’augmenter les échanges commerciaux entre les deux pays mais aussi avec les pays de l’ASEAN et dans la sous-région du Grand Mékong. ....Lire la suite

En 2018: attirer 50 025 touristes vers la province de Houaphanh

dernière mise à jour le 21 juin 2018
Bootstrap Image Preview
La province de Houaphanh est une province du nord dont le secteur tourisme se développe favorablement. Cette province a pour but la promotion du tourisme afin d’attirer un maximum de touristes nationaux et étrangers. En 2017, 45 055 touristes nationaux et étrangers ont visité la province de Houaphanh générant ainsi un revenu de plus de 31,4 milliards de kip. Le chef du service de l’Information, de la culture et du tourisme de la province de Houaphanh, M. Khamsing Latlavong a annoncé qu’en 2018,50 025touristes nationaux et étrangers sont attendus avec une prévision de revenu de 34, 5 milliards de kippour le service du tourisme provincial. Actuellement, les autorités responsables du tourisme de la province de Houaphanh concentrent leurs efforts dans l’amélioration de la zone des sources d’eau chaude du district de Viengthong, ainsi que dans l’amélioration de la gestion du tourisme et des prestations de service dans le secteur du tourisme, l’amélioration des sites touristiques et le développement du tourisme durable, afin de répondre aux besoins des touristes nationaux et étrangers. Les touristes ont plaisir à découvrir la vie quotidienne des différentes populations ethniques de la province. La plupart des populations de la province de Houaphanh travaille le textile, l’artisanat, la fabrication de costumes traditionnels. Actuellement il existe environ 51sitesnaturels, 35sitesculturels et 66sites historiques… ....Lire la suite

Pétanque : la coupe du Premier ministre se jouera à Xiengkhouang

dernière mise à jour le 21 juin 2018
Bootstrap Image Preview
La Fédération nationale de pétanque lao (FNP lao) en collaboration avec le service des sports de la province de Xiengkhouang organisera du 1er au 5 juillet au boulodrome provincial, le 10e Tournoi de pétanque (coupe du Premier ministre lao). « Ces manifestations sportives dédiées à cette discipline nous permettent d’évaluer le niveau de nos joueurs en vue des 11e Jeux nationaux qui se joueront ici en septembre prochain et de promouvoir la discipline, a déclaré le gouverneur de la province de Xiengkhouang, M. Bounton Chanthaphone. La coupe du Premier ministre, qui se joue chaque année, fait se rencontrer les meilleures équipes de toutes les provinces de catégories masculine et féminine. Elles participent aux épreuves de tir et disputent les rencontres en simple, en doublette et en triplette.» Devenue populaire au Laos, la pétanque est à l’origine un sport français, importé en Indochine par les colonisateurs. Après le départ des Français, les Lao commencent à y jouer dans les années 50. En 1997, la Fédération Lao de Pétanque voit le jour et entre dans la Fédération Internationale de Pétanque et de Jeu Provençal (FIPJP). ....Lire la suite

L’économie de la province de Xayaboury portée par l’agriculture

dernière mise à jour le 20 juin 2018
Bootstrap Image Preview
L’économie de la province de Xayaboury bénéficie du développement progressif de son industrie et de son tourisme mais surtout de son agriculture. Beaucoup de ces produits issus de l’agriculture sont exportés dans la région et distribués dans les provinces méridionales. Depuis le début de l’année, le montant des exportations de produits agricoles de la province a atteint 184 milliards de kips (plus de 23 millions de dollars): ce qui fait de l’agriculture le principal moteur économique de la province. Les produits les plus exportés sont le maïs, les fruits de larmes de job et le manioc. Selon les estimations des autorités de la province, le montant des exportations agricoles pour le prochain semestre devrait avoisiner les huit millions de dollars. ....Lire la suite

Arrestation de trois trafiquants de drogue à Phongsaly

dernière mise à jour le 20 juin 2018
Bootstrap Image Preview
La brigade de la police antidrogue du district de May, province de Phongsaly, a récemment perquisitionné une habitation de Houayvangkao. L’opération a mené à l’arrestation trois trafiquants de drogue et à la mise sous scellé d’une importante quantité de drogue (méthamphétamine et héroïne) mais aussi des armes à feu et autres pièces à conviction. Les trois suspects, dont les locataires de l’habitation, M. Siay, et son épouse Mme Nuy, respectivement âgés de 34 ans de 30 ans et Mme Gene, âgée de 24 ans, originaire de Houayhia, district de May, ont été placés en garde a vue. D’après les premiers éléments de l’enquête et les déclarations des suspects, l’habitation servait de lieu d’échange et de négoce aux trafiquants de drogue. ....Lire la suite

Plein d’activité du voyage naturel pour attirer les touristes à LuangNamtha

dernière mise à jour le 20 juin 2018
Bootstrap Image Preview
La province de Luang Namtha est une province du nord du Laos, frontalière avec le Myanmar et la Chine, et se compose de cinq districts; le district de Sing, de Namtha, de Long, de Viengphoukha et de Nalè. La province de Luang Namtha bénéficie d’un climat très agréable et regorge de sites naturels ainsi que d’activités au service des touristes tel que des promenades en pirogue, en Canoé Kayak ou en radeau de bambou, la marche en forêt, des aventures en vélo (tout terrain), découvrir les grottes, la cascade de la rivière de Ha (Nam Ha) et les vestiges historiques situés dans le Parc national protégé, visiter les groupes ethniques des différents villages et découvrir la vie quotidienne des populations provinciales. En vue d’attirer de plus en plus de touristes et générer des revenus aux villageois locaux et provinciaux, les produits touristiques ne sont pas en reste, tels que l’artisanat, les différents textiles et autres. La province de Luang Namtha, est considérée comme le futur carrefour économique entre le Laos, la Chine et la Thaïlande, cette ville est promise à un grand essor économique. Sur le plan touristique, la province possède un atout majeur : c’est ici que se concentre la plus grande diversité ethnique du pays. Le district de Sing (ou Muang Sing) est devenu une ville très visitée. Elle se situe à trois heures de route de Luang Namtha et à seulement 20km de la frontière chinoise. Le projet éco-touristique de Nam Ha a établi un office du tourisme qui offre une grande gamme d’informations détaillées au sujet de la ville et de son histoire, sur les minorités de la région, leurs costumes, leurs croyances et leur histoire. ....Lire la suite

Laos: environnement d’investissement s’améliore

dernière mise à jour le 20 juin 2018
L’environnement d’investissement du Laos s’améliore nettement avec environ 4.120 entreprises étrangères autorisées au pays entre janvier et juin 2018, a estimé le Premier ministre de la RDP Lao, M.Thongloun Sisoulith. Lors de la 5e session de la 8e législature de l’Assemblée nationale du Laos, ouverte le 6 juin, le dirigeant laotien a précisé que le fonds d’investissement des entreprises étrangères au Laos était estimé à 3,72 milliards de dollars. Ce montant est essentiellement dû aux projets de centrales hydrauliques, d’exploitation minière, d’autoroute et de tourisme. M. Thongloun Sisoulith a affirmé que le gouvernement continuait à lever les obstacles et à régler les difficultés pour favoriser les activités des entreprises étrangères. Il va continuer d’améliorer le mécanisme du guichet unique et celui de gestion au ressort central comme local. Concrètement, le Laos va supprimer certaines formalités d’approbation de l’investissement, accélérer le rythme des projets et assurer plus de transparence, a-t-il ajouté. Selon un récent rapport de la Banque mondiale, le Laos a connu une croissance économique plus élevée que celle de la région. Mais, le pays doit faire face à une dette publique élevée. Le Laos va atteindre en 2018 une croissance de 6,7% mais la dette publique représentera 61% de son PIB, comme en 2017. –VNA ....Lire la suite

Lutte contre le commerce illégal du bois à Khammouane

dernière mise à jour le 19 juin 2018
Bootstrap Image Preview
Dans le cadre des consignes émises par le Premier ministre, M. Thongloun Sisoulith, concernant la lutte contre l’exploitation illégale du bois, le gouverneur de la province de Khammouane a pris plusieurs mesures pour contrôler et réglementer l’industrie locale liée à la transformation et au commerce du bois. A cet effet, le service de l’Industrie et du commerce de la province a envoyé des avis de fermeture à six usines de traitement du bois et de production de meubles de la région : Phonsitha, Nabo (district de Thakhèk), Songhong, Sisomseun, Hinboun Neua (district de Hinboun) et Koktong (district de Xébangfai). ....Lire la suite

Avancée des travaux du barrage de Nam Ngum3

dernière mise à jour le 19 juin 2018
Bootstrap Image Preview
Le ministre de l’Energie et des mines, M. Khammany Inthirath, est allé récemment inspecter les travaux de construction du barrage hydroélectrique de Nam Ngum3 dans le district de Longchèng, province de Xaysomboun. Le ministre s’est notamment informé auprès des ingénieurs du respect des normes internationales en matière de techniques de construction et de protection de l’environnement. « Les travaux, commencés fin 2015, ont été exécutés à 47 % déjà, a indiqué le représentant du barrage, M. Manolith Vongsisouk. Selon notre calendrier, le barrage entrera en service en 2021. Il aura une puissance installée de 480 MW produits par trois turbines d’une capacité de 160 MW chacune. Une grande partie de la production du barrage sera exportée vers la Thaïlande. » Les travaux, dont le coût est estimé 1 290 millions de dollars, sont entrepris par une société chinoise. ....Lire la suite

La dengue a tué à Kènthao

dernière mise à jour le 19 juin 2018
Bootstrap Image Preview
Depuis le début de la saison des pluies, 24 cas de dengue ont été recensés dans le district de Kènthao, province de Xayaboury. Les services de santé locaux restent vigilants cara l’on déplore déjà un mort. Après cette recrudescence de cas de dengue, le directeur du service de la santé du district, M. Bounnhang Phanthavong, a lancé un appel à la population afin d’assurer la propreté de leur maison et de leur lieux de travail en insistant sur le ramassage des récipients ou autres réceptacles (pneus, boîtes etc.) pouvant contenir des eaux stagnantes, afin de limiter les lieux de ponte du moustique Aedes aegypti par lequel se transmet le virus. Habituellement, l’incidence de la dengue connaît des pics en période de saison des pluies, de juin à septembre. ....Lire la suite

Anglouang : une des plus belles grottes de Vangvieng

dernière mise à jour le 19 juin 2018
Bootstrap Image Preview
Le district de Vangvieng, province de Vientiane est très réputé pour ses nombreux sites touristiques. Le service du tourisme de la province invite régulièrement les opérateurs touristiques de la place à accueillir les visiteurs lao et étrangers dans les meilleures conditions possibles. Aujourd’hui, nous vous présentons la grotte d’Anglouang, une merveille spéléologique à découvrir aisément par tout public. Facile d’accès, la grotte d’Anglouang est située à proximité du village de Namouang à environ 13 kilomètres du chef-lieu du district. L’intérieur de la grotte offre un magnifique paysage de concrétions rocheuses formé de stalactites et de stalagmites scintillantes. Les environs de la grotte ont été aménagés de façon à accueillir et divertir les visiteurs : chemins pédestres, bassins naturels dans la rivière, parcours accrobranche avec cabanes dans les arbres. Le site offre également de nombreux services : restauration, visite guidée, location de bicyclettes et autres ....Lire la suite

tourisme et Agriculture principaux moteurs de croissance

dernière mise à jour le 19 juin 2018
Bootstrap Image Preview
Selon les prévisions des experts de la Banque mondiale (BM), la croissance économique de la RDP Lao en 2018 atteindra un taux de 6,7 %. Un taux légèrement inférieur aux années précédentes mais relativement stable. La croissance devrait se renforcer grâce au dynamisme de trois secteurs, à savoir l’agriculture, l’exportation d‘électricité et le tourisme. En outre, ces trois secteurs contribuent de manière importante à la création d’emplois. Malgré ces prévisions optimistes, le gouvernement a exprimé ses inquiétudes concernant les difficultés à combler le déficit budgétaire et le recouvrement du règlement de la dette publique. ....Lire la suite

Thitlo Siramath un modèle en agriculture biologique

dernière mise à jour le 19 juin 2018
Bootstrap Image Preview
M. Thitlo Siramath, est l’un des agriculteurs de Xiengda, dans l’arrondissement de Xaysettha, adeptes de la culture biologique, notamment de la tomate bio. Comme beaucoup de ses confrères, il s’est reconverti à l’agriculture biologique, car il est convaincu de ses bienfaits sur la santé et l’environnement. M. Thitlo Siramath sélectionne les meilleures semences de tomates depuis des années et produit aujourd’hui, sans engrais et sans pesticides, les plus beaux spécimens de tomates. « J’ai intégré le groupe d’agriculteurs bio de Xiengda en 2006, raconte-t-il. A l’époque, je cultivais différents légumes comme les choux chinois, la salade, le piment et autres. Puis en 2013, je me suis intéressé à la culture de tomates qui était délaissée par mes confrères car la tomate est un produit délicat qui demande une attention particulière. Il faut être attentif à la nature des sols, à l’exposition à la lumière, aux contraintes d’arrosage et surtout aux invasions de nuisibles. A force de patience et de travail, je me suis spécialisé dans cette culture et je suis arrivé à créer des plants d’excellente qualité pouvant produire de deux à quatre kilos de tomates. Je travaille avec mon épouse dans un potager d’environ 800 m² mais je compte développer mon activité car la demande est très forte. Je vends mes produits deux jours par semaine dans les marchés bio de la capitale et cela me rapporte environ huit millions de kips par mois. Cette activité a contribué à améliorer mes conditions de vie. Elle me permet, notamment, de payer les études de mes enfants à l’Université nationale du Laos » ....Lire la suite

Rugby : expérience « RKU ChildFund Pass It Back Cup » pour six joueuses lao

dernière mise à jour le 19 juin 2018
Bootstrap Image Preview
La Fédération nationale de rugby lao (FNR lao) prépare actuellement six jeunes filles de l’équipe nationale féminine pour le tournoi de rugby, RKU ChildFund Pass It Back Cup qui se jouera du 28 juin au 1er juillet au Japon. Elles participeront à une compétition qui réunira plus de 100 joueuses locales et des pays de la région ASEAN. ChildFund Pass It Back est un projet pour le développement du sport soutenu par ChildFund Australia en partenariat avec World Rugby, Asia Rugby et Women Win. Ce projet vise à donner aux jeunes les moyens de relever les défis, d’inspirer des changements sociaux positifs et de les transmettre à leur communauté. Le rugby est un sport qui tend à se développer au Laos. On le pratique dans de nombreux instituts et écoles de Vientiane. Pour développer sa pratique dans les provinces, la FNR lao en collaboration avec ChildFund Australia, a déjà mis en place des ateliers rugby dans des groupes de jeunesses de plusieurs villages dans différents districts. Les Lao portent un grand intérêt à ce sport collectif car il suppose la coopération entre partenaires et le respect mutuel à travers l’arbitre et les adversaires. ....Lire la suite

5eme session ordinaire de l’AN : débats sur la promotion des investissements en RDP Lao

dernière mise à jour le 15 juin 2018
Bootstrap Image Preview
Au cours de la dernière séance de travail de la 5eme session ordinaire ( 8eme législature ) de l’Assemblée nationale (AN), les députés ont eu un débat sur plusieurs questions économiques notamment le rapport du gouvernement sur la mise en œuvre du plan pour la promotion des investissements pendant les six premiers mois de l’exercice 2017-2018. A cette occasion, le Premier ministre, M. Thongloun Sisoulith, a déclaré : « Depuis le début de l’année, les autorités compétentes ont délivré les autorisations d’exploitation à 2 872 projets d’investissements représentant un montant total de plus de 29 000 milliards de kips (3,72 milliards de dollars). Ces projets, à l’initiative d’hommes d’affaires lao et étrangers, sont concentrés dans sept secteurs d’activité, notamment dans ceux de l’énergie et des mines. » Le Premier ministre a ajouté qu’afin de favoriser les investissements et de maintenir la croissance le gouvernement lao va prendre des mesures visant à améliorer les dispositifs légaux et les outils de gestion en la matière. La politique du gouvernement vise à promouvoir divers secteurs d’activités tels que la production agricole, le tourisme, l’industrie manufacturière et la construction d’infrastructures. ....Lire la suite

Formation de cadres lao dans le secteur des medias

dernière mise à jour le 15 juin 2018
Bootstrap Image Preview
Un séminaire portant sur l’amélioration de la qualité de la formation de cadres lao dans le secteur de la presse et de la communication a eu lieu à Hanoï le 14 juin. Le directeur adjoint de l’Académie nationale de politique Hô Chi Minh, M. Lê Quôc Ly, a souligné que la formation de cadres dans les secteurs de la culture, de la presse et de la communication était une priorité dans la coopération entre le Vietnam et le Laos. Des milliers de Lao ont suivi des formations au Vietnam. Selon le directeur de l’Académie de Journalisme et de Communication, M. Truong Ngoc Nam, le nombre d'étudiants lao au Vietnam s'est maintenu au cours de ces dernières années. Actuellement, une centaine d’étudiants lao suivent différents cursus au sein de son académie. À noter qu'elle organise régulièrement des formations à l'intention des gestionnaires lao. Dans les temps à venir, l’Académie de Journalisme et de Communication souhaite aider le Laos à construire un établissement de formation journalistique de qualité. Il s’agit d’une solution stratégique pour améliorer la qualité de la formation de personnel dans ce secteur au Laos. Pour sa part, le vice-ministre laotien de l’Information, de la culture et du tourisme, M. Savankhone Razmountry, a affirmé que son pays avait besoin du soutien du Vietnam dans la formation de ressources humaines dans le secteur de la presse et de la communication. Ce séminaire a reçu 50 interventions de scientifiques, de gestionnaires, de cadres, d'enseignants et d'étudiants lao spécialisés dans la presse et la communication. Les participants ont proposé diverses solutions et orientations pour améliorer la qualité de la formation de cadres laotiens dans ce secteur au Vietnam. ....Lire la suite

Le Laos détient la plus grande superficie forestière des pays de l’ASEAN

dernière mise à jour le 15 juin 2018
Bootstrap Image Preview
Selon une étude de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) sur l’évaluation des ressources forestières mondiales, le Laos se place au sixième rang en termes de couverture forestière parmi 190 pays et au premier rang au niveau de l’ASEAN avec 81,29 % de la surface totale du pays. Cette information est également relayée sur le site Internet www.indexmundi.com. Viennent ensuite, le Brunei (71,11 %), la Malaisie (67,55 %), le Cambodge (53,57%). L’Indonésie se place au cinquième rang, suivie ensuite, du Myanmar, de la Thaïlande et des Philippines. ....Lire la suite

Cinq archers lao sélectionnés pour les 18e Jeux Asiatiques en Indonésie

dernière mise à jour le 15 juin 2018
La Fédération nationale de tir de l’arc lao (FNTA lao) a sélectionné cinq sportifs dans les catégories masculine et féminine en vue des épreuves du tir à l’arc comptant pour les 18e Jeux asiatiques qui se dérouleront du 18 août au 2 septembre 2018 en Indonésie. Pour la première fois, les Jeux se dérouleront dans deux villes, Jakarta et Palembang. Les deux provinces qui entourent Jakarta, Banten et Java occidental, ont prévu de collaborer en fournissant des équipements sportifs. Les Jeux Asiatiques, aussi appelés Jeux panasiatiques ou Jeux d'Asie, sont une compétition multisports organisée tous les quatre ans par le Conseil olympique d'Asie. Ils rassemblent des sportifs de toute l'Asie. Le tir à l'arc est un sport de précision et de concentration dans lequel les compétiteurs tentent de tirer leurs flèches au centre d'une cible avec leur arc. Historiquement, le tir à l'arc a été utilisé pour la chasse et le combat, tandis que dans les temps modernes, son utilisation principale est celle d'une activité sportive. Une personne qui participe au tir à l'arc est généralement connue comme étant un archer. ....Lire la suite

Formation des futures élites du pays

dernière mise à jour le 14 juin 2018
Bootstrap Image Preview
Les travaux de construction d’une autoroute à péage entre la capitale Vientiane et le district de Vangvieng, province de Vientiane, commenceront fin 2018. d’aide scolaire pour le développement des ressources humaines ou Japanese grant aid for Human Resource Development Scholarships (JDS). A cet effet, un accord avait été signé lors de la visite du Premier ministre de la RDP Lao, M. Thongloun Sisoulith, au Japon pour la 24e conférence internationale sur l’avenir de l’Asie, les 11 et 12 juin derniers et pendant laquelle il avait rencontré son homologue japonais, M. Shinzo Abe. Leur rencontre avait porté essentiellement sur le renforcement des partenariats stratégiques entre le Laos et le Japon. Les bourses d'études seront attribuées à des fonctionnaires lao sélectionnés qui iront étudier dans les meilleures universités nippones en vue d’obtenir une maîtrise ou un doctorat. Ces bourses visent à promouvoir et à améliorer la formation des futures élites du pays. ....Lire la suite

WWF : projet pour l'utilisation durable des ressources aquatiques

dernière mise à jour le 14 juin 2018
Bootstrap Image Preview
Le Fonds mondial pour la nature (le WWF - de l'anglais : World Wide Fund for Nature) et le service de l’Agriculture et des forêts de la province de Champassak coopèrent à la gestion d’un projet de création d’étangs le long du Mékong dans la zone de Siphandone. Ce projet a pour but de préserver le riche écosystème de la région, notamment la faune aquatique (limiter la surpêche) afin de promouvoir l'utilisation durable des ressources. Il s’inscrit dans la deuxième phase d’un projet de création de réserves naturelles aquatiques des districts de Khong et de Mounlapamok lancé en avril 2017 et concernant une vingtaine de villages. Depuis son lancement, sept réserves aquatiques ont été créées dans sept villages. D’ici 2019, les 20 villages des districts cités plus haut devraient également disposer de réserves naturelles aquatiques. ....Lire la suite

Un Lao remporte un premier prix au championnat international de tir en Thaïlande

dernière mise à jour le 14 juin 2018
Bootstrap Image Preview
M. Anothay Meuangmany, classé comme l’un des meilleurs tireurs aux armes de poing par la Fédération nationale de tir lao (FNTL), a représenté le Laos au championnat de tir 2018, en Thaïlande (Paknam Shooting Sport Association 2018), qui s’est déroulé les 10 et 11 juin derniers. Le tireur lao a su faire honneur à son pays et rester fidele à sa réputation car il a remporté le premier prix du Paknam Shooting Sport Association 2018 dans la catégorie de standard division. Ce championnat a réuni plus de 100 tireurs émérites venus des pays de l’ASEAN et du monde entier. Ils se sont affrontés dans cinq catégories de tir : production division, revolver division, open division, standard division et classic division. ....Lire la suite

La forêt des singes dans la province de Savannakhet

dernière mise à jour le 14 juin 2018
Bootstrap Image Preview
Le gouvernement du Japon a récemment fourni une aide financière de plus de 23 milliards de kips (310 millions de yens) à travers l’attribution de bourses dans le cadre du projet La forêt de Dongling, dans le district de Champhone, province de Savannakhet, est également appelée la forêt des singes en raison de la colonie de plus d’un millier de primates qu’elle abrite. Cette forêt de 11 hectares où évoluent les singes en toute liberté a été classée réserve protégée. Les autorités locales sont particulièrement attentives à la préservation de l’animal et de son environnement. Le braconnage et la chasse y sont proscrits et sévèrement sanctionnés. La population locale est solidaire de cette mesure car pour elle le singe de Dongling est un animal sacré. La forêt des singes attire de plus en plus de touristes ce qui représente un intérêt économique important pour les habitants de la région. De nombreuses activités rémunératrices ont ainsi été créées grâce à la présence des singes : guides, vente de nourriture, artisanat et autres. Des gardes forestiers viellent également à la santé des animaux afin qu’ils ne subissent aucune maltraitance involontaire des visiteurs, notamment lors du nourrissage des bêtes. ....Lire la suite

Début des travaux de l’autoroute Vientiane-Vangvieng en fin d’année

dernière mise à jour le 13 juin 2018
Bootstrap Image Preview
Les travaux de construction d’une autoroute à péage entre la capitale Vientiane et le district de Vangvieng, province de Vientiane, commenceront fin 2018. Durée des travaux : trois ans. Les autorités étudient actuellement les modalités de dédommagement des personnes impactées par le projet. 64 villages de quatre districts sont susceptibles d’être affectés par le tracé de l’autoroute. La construction de cette autoroute, dont le coût est estimé à 1,3 milliard de dollars, est financée grâce un projet de coopération lao-chinois. La Chine possède 95% des actions. L’autoroute d’environ 110 kilomètres à partir du village de Sikeut, dans l’arrondissement de Sikhottabong, au district de Vangvieng, nécessitera le forage d’un tunnel de 875 mètres sous la montagne de Pha et la construction de 45 ponts pour une longueur totale de 2408 mètres. Le tarif du péage sera de 4000 à 5000 kips par kilomètre. L’autoroute à péage Vientiane-Vangvieng est la première phase du projet d’extension du réseau autoroutier du Laos à partir de la capitale dans lequel est prévue la liaison du district de Boten, dans la province de Xayaboury. (Photo exemplaire) ....Lire la suite

Le vice-Premier lao participe à deux expositions à Kunming

dernière mise à jour le 12 juin 2018
Bootstrap Image Preview
Le vice-Premier ministre de la RDP Lao, M. Sonexay Siphandone, accompagné d’une délégation, s’est rendu à Kunming en Chine pour participer à la 5eme Exposition Chine-Asie du Sud et à la 25e Foire de Kunming de l'Import-export qui se déroulera du 14 au 20 juin. Organisé conjointement le ministère chinois du Commerce et le gouvernement provincial du Yunnan, l'événement, d'une durée de sept jours, mettra l'accent sur la coopération internationale en matière d'affaires et d'investissements, de tourisme, d'échange de talents et de connectivité. Ces deux expositions visent à promouvoir le commerce et l'investissement entre la Chine et l'Asie du Sud, ainsi que les échanges commerciaux et les investissements mutuels grâce à un forum de coopération sur la coopération Chine-ASEAN, la coopération dans la sous-région du Mékong- Lancang. Elles permettent également de favoriser la diplomatie multilatérale, la coopération économique et les échanges culturels avec les pays d'Asie du Sud, du Sud-Est et même du monde. Depuis leur existence ces deux événements ont joué un rôle clé dans le renforcement de la compréhension, l'atteinte d'un consensus et l'approfondissement de la coopération entre les régions. ....Lire la suite

AN : débat sur la sécurité routière

dernière mise à jour le 12 juin 2018
Bootstrap Image Preview
D’ après le rapport du département de la police de la circulation présenté par ministre de la Sécurité publique, M. Somkèo Silavong, lors de la 5eme session (8e législature) de l’Assemblée nationale, de janvier à avril 2018, il s’est produit 2341 accidents de la route dans l’ensemble du pays qui ont causé la mort de 429 personnes et fait 3816 blessés. Le ministre a souligné que l’année 2017 avait été particulièrement meurtrière avec 5868 accidents, 9640 blessés et 1053 morts. Sur l’ensemble de ces chiffres, M. Somkèo Silavong a indiqué que 1521 accidents, 2385 blessés et 251 morts avaient étaient imputés à la capitale Vientiane. « Les accidents de la route entraînent des pertes économiques considérables pour ceux qui en sont victimes. Ils nécessitent des traitements coûteux y compris pour la réadaptation et entraînent une perte de productivité et de revenu pour la victime et les membres sa famille. Le gouvernement lao, place la sécurité routière au cœur de ses politiques publiques et met en œuvre une stratégie basée sur la communication et la sensibilisation à la sécurité routière, notamment dans les écoles pour réduire le nombre d’accidents. », a-t-il ajouté. ....Lire la suite

La culture de la pastèque et du concombre : principale activité de Kieng

dernière mise à jour le 12 juin 2018
Bootstrap Image Preview
Les villageois de Kieng, dans le district de Kasy, province de Vientiane, ont fait de la culture de la pastèque et du concombre leur spécialité. La renommée de la qualité de ces deux cucurbitacées produit à Kieng s’étend bien au-delà du district comme le prouve les 15 tonnes de pastèques et de concombres acheminées quotidiennement vers les marchés de la capitale. « La vente des pastèques et des concombres représente la principale ressource économique des agriculteurs du district de Kasy, notamment de Kieng, explique Mme Phomma Bouddy, maraîchère à Kieng. Apres la saison sèche qui coïncide avec la récolte du riz, les agriculteurs du village transforment leurs rizières en espaces potagers destinés à la culture des pastèques et des concombres. De mars à mai la récolte est quotidienne, ce sont vraiment des produits avantageux. A Kieng leur prix, du producteur au consommateur, est intéressant pour les visiteurs et les touristes. Il faut compter 1000 à 5000 kips la pastèque selon son poids et 2500 kips le kilo de concombres. Je pratique cette culture depuis plus de 15 ans et possède un point de vente au bord de la route. Cette activité est vraiment un ressort à l’économie familiale. » Les potagers de pastèques et de concombres de Kieng, sont aussi une attraction touristique du district de Kasy. Plusieurs jardins et cultures sont ouverts au public. Ce sont des lieux agréables à visiter et où l’on peut déguster sur place et faire de bonnes affaires. ....Lire la suite

La sortie du Laos de la liste des PMA remise à plus tard

dernière mise à jour le 12 juin 2018
Bootstrap Image Preview
Hier, lors de la séance de la 5eme session ordinaire de l’Assemblée nationale (8e législature), le Premier ministre de la RDP Lao, M. Thongloun Sisoulith, a annoncé que, malgré les efforts du Parti populaire révolutionnaire lao (PPRL) et du gouvernement, le Laos ne sera pas en mesure de sortir de la liste des Pays les Moins Avancés (PMA) d’ici 2020. Cet objectif avait été fixé en 2001 par le PPRL et le gouvernement. « Des progrès significatifs ont été réalisés dans plusieurs domaines mais d’importants défis subsistent » a-t-il souligné. L'Organisation des Nations unies (ONU) a retenu trois critères pour déterminer la liste des PMA et, d’après le premier rapport du comité d'experts de l'ONU, les progrès du Laos ne permettent encore d’envisager une sortie des PMA pour 2020. Un deuxième rapport devait être instruit en 2021. ....Lire la suite

Arrestation d’une dealeuse de yaba à Xaysettha

dernière mise à jour le 12 juin 2018
Bootstrap Image Preview
La police antidrogue de Vientiane a récemment arrêté une trafiquante de yaba (méthamphétamine). Au cours de son interpellation, à Xokgnay, dans l’arrondissement de Xaysettha, la dénommée Xengtho, âgée de 32 ans, avait en sa possession 12000 doses de yaba. Lors de la perquisition, effectuée à son domicile, la police a découvert 16000 doses supplémentaires. Après un bref interrogatoire Mme Xengtho est passée spontanément aux aveux en dénonçant son fournisseur. Il s’agit de M. Lita, un ressortissant Birman, domiciliée Phonkhéng dans l’arrondissement de Xaysettha. Mme Xengtho a révélé se livrer au commerce de la drogue depuis un an. Elle était approvisionnée par son fournisseur route des 450 ans (zone du village de Xokgnay) et écoulait sa marchandise au rythme de 100 à 200 doses par jour. ....Lire la suite

Makbéng : l’ornement floral des cérémonies traditionnelles

dernière mise à jour le 12 juin 2018
Bootstrap Image Preview
La confection de Makbéng (ornement floral et végétal de forme conique) pour l’offrande au bouddha et de Phakhouane pour le Baci (cérémonie de souhait) est pratiquée par les Lao depuis des siècles. Traditionnelle m e n t confectionné par les femmes, le Makbéng est conçu en feuilles de bananiers. De cette activité artisanale, nombre de familles en tirent des revenus substantiels réguliers. La confection des ornements floraux était l’apanage des vielles femmes et des enfants. Les anciennes se réunissaient sur les lieux mêmes où allait se dérouler la cérémonie et s’activaient tout en discutant. Cette pratique avait aussi un rôle social au sein des communautés villageoises. Pour confectionner un Makbéng, d’abord, on plie une grande feuille de bananier pour faire le sommet. Ensuite, on coupe des feuilles en petits morceaux triangulaires puis on lie ces triangles à l’aide de cure-dents. On assemble le tout puis on décore à l’aide de fleurs. ....Lire la suite

Formation militaire à l’école normale supérieure de Dongkhamxang

dernière mise à jour le 12 juin 2018
Bootstrap Image Preview
Plus de 300 étudiants, en dernière année à l’école normale supérieure de Dongkhamxang de Hadxayfong, vont participer à une formation militaire de quatre jours (du 13 au 16 juin 2018). Cette formation, placée sous la direction de quatre instructeurs de l’école milliaire de Nongtèng (Vientiane), permettra aux étudiants d'acquérir les bases du savoir militaire : tir, secourisme, technique d'intervention opérationnelle rapprochée, vie en campagne, sport, apprentissage du code du soldat, utilisation du matériel et autres. A l’instar de plusieurs institutions et universités du pays, cette formation fait partie du programme d’enseignement de l'école de Dongkhamxang. L'école de Dongkhamxang a pour vocation de donner une formation de qualité dans divers secteurs d'activités, notamment l'enseignement. Chaque année, les étudiants qui viennent de terminer l'enseignement secondaire, entament alors un cursus de deux ou quatre ans pour se préparer à enseigner dans des écoles primaires et maternelles. ....Lire la suite

Burapha Agro-Forestry élargit de 1200 hectares son exploitation

dernière mise à jour le 11 juin 2018
Bootstrap Image Preview
La société Burapha Agro-Forestry Co., Ltd a récemment organisée une cérémonie officielle de reboisement dans sa pépinière de 18 hectares située à proximité du village de Sène -oudom, dans l’arrondissement de Xaythany. Elle s’est déroulée en présence du ministre auprès du bureau du gouvernement, M. Alounkèo Kittikhoun, de l’ambassadeur de Suède au Laos, M. Stafflan Herrstrom, ainsi que du directeur et de la directrice adjointe de la société Burapha Agro-Forestry, M. Martin Forsen et Mme Souphayvanh Tiengchanhxay. De nombreux invités et de fonctionnaires étaient également présents. Cet événement qui coïncidait avec la Journée nationale du reboisement (le 1er juin 2018) avait pour objectif de lancer le projet d’extension de plantation d’eucalyptus et d’acacias de Burapha Agro-Forestry. « Nous projetons d’agrandir notre exploitation au fil des ans, a déclaré la directrice adjointe de la société Burapha Agro-Forestry Mme Souphayvanh Tiengchanhxay, lors de son discours. Cette année, nous plantons 1,9 million de plants d’eucalyptus, d’acacia et diverses essences sur une superficie de plus de 1200 hectares, dans l’arrondissement de Sangthong , les districts de Phonhong, de Hinheup, de Meun et de Kèo-oudom, province de Vientiane, ainsi que dans le district de Paklay, province de Xayaboury. Notre système d’exploitation est basé sur un partenariat avec les agriculteurs locaux lesquels en tirent de nombreux profits. Burapha Agro-Forestry loue sous contrat les terrains aux agriculteurs et ces derniers sont également rémunérés pour entretenir les plantations. Une fois l’arbre arrivé à maturité il est racheté par notre société et dirigé vers notre usine de transformation du bois au village de Sène-oudom. L’ensemble de notre production est destiné à l’exportation dans plus de 20 pays. Nous estimons atteindre d’ici 2020, les 60 000 hectares d’exploitation d’eucalyptus et d’acacias et une nouvelle usine de traitement va être construite dans le district de Hinheup, province de Vientiane.Notre société est respectueuse de l’environnement et mène une politique d’entreprise qui contribue au développement local en attribuant des fonds pour soutenir divers projets : construction ou rénovation de routes, d’écoles, organisation d’événements culturels et autres. ». La société Burapha Agro-Forestry a le statut de coentreprise lao-suédoise. Elle est représentée au Laos par Mme Souphayvanh Tiengchanhxay qui détient 5% des parts. En activité depuis 1990 Burapha Agro-Forestry a déjà investi plus de 30 millions de dollars. Cette société d’exploitation de d’eucalyptus et d’acacias travaille avec les agriculteurs de plus de 30 villages repartis dans l’arrondissement de Sangthong , dans les districts de Phonhong, de Hinheup, de Meun et de Kèo-oudom, province de Vientiane, ainsi que dans le district de Paklay, province de Xayaboury. ....Lire la suite

Arrêt temporaire des aménagements hydroélectriques de faible puissance

dernière mise à jour le 11 juin 2018
Bootstrap Image Preview
Le ministre de l’Energie et des mines de la RDP Lao, M. Khammany Inthirath, vient de transmettre un certain nombres de consignes au maire de Vientiane, aux gouverneurs de provinces, aux ministères du Plan et de l’investissement, des Ressources naturelles et de l’ environnement et des Finances concernant la suppression temporaire de délivrances d’autorisation aux projets d’ aménagements hydroélectriques (barrages, centrales) d’une puissance installée inférieure à 15 MW. Ces mesures ont pour objectif d’améliorer la mise en œuvre d’une approche intégrée du développement hydroélectrique du pays en tenant compte des contraintes environnementales et de la sécurité des personnes. En effet, après le contrôle d’ouvrages hydroélectriques de ce type par les autorités compétentes, plusieurs d’entre eux se sont révélés non conformes (équipement, technique de construction…) au cahier des charges et au cadre législatif dans ce domaine en RDP Lao. ....Lire la suite

L’environnement affecté par la pollution industrielle

dernière mise à jour le 11 juin 2018
Bootstrap Image Preview
Lors de la 5eme session de l’Assemblée (8e législature), le ministre des Ressources naturelles et de l’environnement, M. Sommad Pholséna, a exprimé ses préoccupations concernant la multiplicité des cas de pollution industrielle dans le pays. Il a cité notamment plusieurs cas récents de pollution d’exploitations bananières, de prospections minières, de plantations d’hévéas et d’autres projets industriels qui ont affecté directement l’environnement et la santé humaine et animale. L’utilisation de produits chimiques (pesticides, herbicides, engrais…), le rejet et le non traitement des eaux usées sont principalement mis en cause. M. Sommad Pholséna a appelé aux efforts conjoints du gouvernement pour renforcer les contrôles sanitaires dans les usines et les exploitations industrielles, pour faire respecter le législation lao relative aux techniques de construction et au fonctionnement de bâtiment à vocation industrielle et sanctionner davantage les auteurs d’incidents sanitaires. Le ministre des ressources naturelles et de l’environnement a souligné également l’importance de renforcer la législation sur l’importation de produits illégaux. En effet, un grand nombre de produits chimiques à usage agricole, dangereux pour l’environnement, sont importés illégalement dans le pays. ....Lire la suite

Santé : consommation abusive d’alcool trop fréquente au Laos

dernière mise à jour le 11 juin 2018
Bootstrap Image Preview
Selon les informations de l’Organisation mondiale de la Santé, au Laos, la consommation d’alcool par habitant serait plus excessive que celle des autres pays de l’ASEAN. Plus de 300 000 lao seraient atteints de maladies dues à la consommation excessive d’alcool et 180 000 autres auraient développé une dépendance à l’alcool (alcoolisme chronique). Outre ses conséquences sur la santé, l’usage nocif de l’alcool entraîne des pertes économiques et sociales importantes pour les individus comme pour la société dans son ensemble. La consommation d’alcool est un facteur étiologique dans plus de 200 maladies et traumatismes. Elle est associée au risque d’apparition de problèmes de santé tels que les troubles mentaux et comportementaux, y compris la dépendance à l’égard de l’alcool, des maladies non transmissibles majeures telles que la cirrhose du foie, certains cancers et des maladies cardiovasculaires, ainsi qu’à des traumatismes résultant d’actes de violence et d’accidents de la circulation. ....Lire la suite

Le Premier ministre invité à la 24e conférence internationale sur l’avenir de l’Asie

dernière mise à jour le 08 juin 2018
Bootstrap Image Preview
Répondant à l’invitation du quotidien de presse écrite japonais Nikkei, une délégation lao de haut niveau, conduite par le Premier ministre de la République Démocratique Populaire Lao, M. Thongloun Sisoulith, se rendra au Japon pour participer à la 24e conférence internationale sur l’avenir de l’Asie qui se tiendra les 11 et 12 juin. Cette conférence, qui a lieu chaque année depuis 1995, aura pour thème « Maintenir l'Asie ouverte - Comment atteindre la prospérité et la stabilité ». Lors de cette conférence M. Thongloun Sisoulith, fera une déclaration sur la position de la RDP Lao en termes développement socio-économique et d'intégration économique régionale et internationale à l'heure actuelle. En marge de la conférence, le Premier ministre de la RDP Lao aura une entrevue avec le Premier ministre du Japon, M. Shinzo Abe ainsi qu’avec d’autres dirigeants des pays invités et des représentants de diverses organisations japonaises. Il accordera également une série d’interviews aux medias japonais. Cette conférence, organisée par le journal Nikkei, accueille des dirigeants de nombreux pays y compris d’anciens dirigeants, des représentants d’institutions régionales et d’autres personnalités. Elle a pour vocation de créer une plate-forme d’échange en vue de construire et développer une Asie forte et durable. L’année dernière, le Premier ministre avait également assisté à cette conférence. ....Lire la suite

Intervention de Mme Sèngdeuane Lachanthaboun à l’Assemblée nationale

dernière mise à jour le 08 juin 2018
Bootstrap Image Preview
Selon le rapport 2016-2018 du ministère de l’Education et des sports concernant le programme de développement de l’enseignement primaire et supérieur sur l’ensemble du pays, le secteur de l’éducation manque de professeurs. C’est ce qu’a rapporté hier la ministre de l’Education et des sports, Mme Sèngdeuane Lachanthaboun, au cours de la 5eme session ordinaire (8e législature) de l’Assemblée nationale (AN). La ministre a déclaré qu’actuellement, le nombre d’établissements scolaires publics et privés était en constante augmentation. Le pays compte au total 12 744 établissements scolaires tous secteurs confondus : maternelle, école primaire, collège, lycée et université. Mme Sèngdeuane Lachanthaboun a précisé que le ministère s’efforcerait d’apporter des solutions aux insuffisances constatées en ce qui concerne le nombre des enseignants : « A part pour la province de Savannakhet, le quota du nombre de professeurs sur l’ensemble de ces établissements est en dessous de la moyenne avec un manque de 19 757 professeurs. ». Elle a ajouté qu’a partir de l’année scolaire 2018-2019, chaque établissement devra élaborer son propre plan de gestion. A cet effet, les administrateurs d’établissements publics participeront directement à la sélection et au recrutement des professeurs afin d’améliorer la qualité de l’enseignement. « En ce qui concerne les écoles destinées aux minorités ethniques le gouvernement a pris des mesures pour permettre la scolarisation des élèves défavorisés, notamment les filles, en leur attribuant des bourses scolaires. Sur 14 216 élèves, près de 10 000 perçoivent une bourse : 200 000 kips/élève/mois. Le pays compte actuellement 32 écoles pour les minorités ethniques comportant chacune un service de restauration scolaire et des dortoirs. » ....Lire la suite

Sélection de 11 badistes pour les 10e Jeux scolaires de l’ASEAN

dernière mise à jour le 08 juin 2018
Bootstrap Image Preview
La Fédération nationale de badminton lao (FNB lao) a sélectionné 11 sportifs en vue des 10e Jeux scolaires de l’ASEAN (10th ASEAN School Games) qui se dérouleront du 19 au 23 juillet 2018 en Malaisie. Actuellement, la FNB lao se concentre sur la formation d’une nouvelle génération de jeunes joueurs de badminton pour assurer de futurs succès. Le badminton est un sport populaire à Vientiane et à travers le pays. Il est à la fois un passe-temps social et un moyen de garder la forme. Mais de nombreuses fédérations se plaignent des contraintes budgétaires et disent avoir besoin de davantage de fonds pour la formation et l’organisation des compétitions. Aujourd’hui, Vientiane compte plus 20 clubs qui font leur possible pour développer cette discipline. Cela passe par une meilleure détection des nouveaux talents et par leur progression dans des structures adaptées. Le soir, vous pouvez constater que chaque petit terrain et espace libre de Vientiane se transforment en terrain de badminton. Cette discipline est très pratiquée, il y a un vivier important de joueurs, encore faut-il pourvoir avoir la capacité d'utiliser ce potentiel pour former de futurs champions. ....Lire la suite

Des ambassadeurs de l’Union Européenne visitent le projet Burapha Agro-Forestry

dernière mise à jour le 07 juin 2018
Bootstrap Image Preview
Une délégation de l’Union Européenne (UE) composée d’ambassadeurs de plusieurs pays de l’UE en poste à Bangkok (Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, Luxembourg, Pays-Bas, Suède + Royaume-Uni) était hier à Vientiane pour participer à une conférence organisée par le gouvernement lao sur la législation relative au commerce du bois. A cette occasion, les ambassadeurs ont été invités à visiter le projet de sylviculture de la société Burapha Agro-Forestry, considéré comme un modèle dans ce domaine. Les pépinières et plantations de la société, essentiellement d’eucalyptus et d’acacias, sont situées à Sène-oudon, dans l’arrondissement de Xaythany. La visite a été guidée par le directeur et la directrice adjointe de la société Burapha Agro-Forestry, M. Martin Forsen et Mme Souphayvanh Tiengchanhxay. Burapha Agro-Forestry produit 2,5 millions de plants de ces deux essences par an et exploite sur près de 4000 hectares répartis entre les provinces de Vientiane et Xayaboury. La société exporte dans plus de 20 pays. ....Lire la suite

Tenue du salon de l’ameublement et de la décoration d’intérieur en juillet prochain

dernière mise à jour le 07 juin 2018
Bootstrap Image Preview
Le salon de l’ameublement et de la décoration d’intérieur 2018 se tiendra du 7 au 15 juillet au Centre commercial Lao- ITECC de Vientiane. C’est ce qu’a annoncé le vice-président de l’Association des fabricants de meubles lao, M. Kongmala Phommalay, lors d’une conférence de presse donnée à cet effet le 6 juin à Vientiane. M. Kongmala Phommalay a invité le public à venir nombreux à cette troisième édition de ce salon car elle comportera des nouveautés et plus de 100 stands y exposeront leurs produits. Le salon de l’ameublement et de la décoration d’intérieur est un événement organisé l’Association des fabricants de meubles lao qui a pour vocation de présenter au grand public et aux professionnels ce qui se fait de mieux au Laos en matière d’ameublement et de décoration en bois et autres matières et d’encourager la production des meubles, notamment par les petites et moyennes entreprises. ....Lire la suite

Travaux de la 5e session (8e législature) de l’Assemblée nationale

dernière mise à jour le 07 juin 2018
Bootstrap Image Preview
Au cours de la deuxième journée de la 5eme session (8e législature) de l’Assemblée nationale (AN), les présidents des commissions de l’AN et les députés ont exprimé leurs points de vue au sujet du rapport présenté par le Premier ministre, M. Thongloun Sisoulit, sur la mise en œuvre du 8e plan quinquennal de développement socio-économique (2016-2020), notamment sur l’exécution du budget national. En ce qui concerne la politique de promotion de la production des marchandises, les députés ont fait remarquer les difficultés qu’éprouvaient les petites et les moyennes entreprises à se développer et évoquer la nécessité de revoir les conditions d’attribution du label ODOP (un produit, un village) car de nombreux produits labélisés ne trouvent pas de filières commerciales. D’autre part, les membres de l’AN ont exprimé leurs préoccupations concernant les entorses constatées aux règles de gestion et d’administration de la fonction publique et a engagé le gouvernement à prendre rapidement les mesures nécessaires pour y remédier. Ils ont insisté pour que des améliorations soient également apportées sur plusieurs sujets : la législation douanière concernant notamment l’importation illégale de véhicules et de produits de contrefaçon, les contrôles des prix des marchandises sur les marchés, la promotion des infrastructures touristiques et la mise en œuvre de la politique des trois créations (provinces en unités stratégiques, districts en unités de planification et villages en unités de développement). Etaient également à l’ordre du jour l’accélération des procédures de dédommagement des personnes affectées par le projet de construction du chemin de fer Laos-Chine et d’autres projets et la lutte anti-corruption au sein de la fonction publique. ....Lire la suite

Les grottes de Xékong : intérêt historique et touristique

dernière mise à jour le 07 juin 2018
Bootstrap Image Preview
Le gouverneur adjoint de la province de Xékong, M. Thavone Phommalayloune, et le chef du district de Lamam, M. Phengsi Silavy, accompagné des ces plus proches collaborateurs, sont allés inspecter plusieurs sites chargés d’histoire ouvert au tourisme. d’Ongkèo et d’Ongto, situées dans la zone six du district de Laman : elles ont servi chacune de refuge, de lieu de vie aux habitants de la région ainsi que de base arrière aux combattants lao pendant la guerre d’Indochine. Lors de la visite, M. Thavone Phommalayloune a déclaré qu’en vertu du devoir de mémoire, le gouvernement attachait une importance particulière aux sites des grottes d’Ongkèo et d’Ongto. A cet égard, il a recommandé aux autorités locales et aux habitants de la région de veiller à la conservation des lieux et à l’entretien de leur environnement naturel. « Ces grottes font partie de notre patrimoine, a-t-il ajouté, elles représentent un pan de notre histoire et symbolisent la tradition de lutte du peuple lao. Elles sont un lieu d’étude et de transmission de notre histoire pour les générations futures. Entre outre, elles représentent un atout important pour notre région en matière de tourisme. » ....Lire la suite

Economie : la croissance revue à la hausse

dernière mise à jour le 06 juin 2018
Bootstrap Image Preview
Hier, lors de l’ouverture de la 5eme session (8e législature) de l’Assemblée nationale (AN), le Premier ministre de la RDP Lao, M. Thongloun Sisoulith, a annoncé que le gouvernement avait revu à la hausse ses prévisions de croissance du PIB : le taux de croissance devrait être de 6,7 % pendant l’exercice fiscal en cours, avec un PIB de 152436 milliards de kips. En effet, d’après les données recueillies au cours des quatre premiers mois, le secteur agricole a atteint un taux de croissance de 2,9 % et ceux de l’industrie et des services 7 % et 7,9 % au premier semestre de 2018. Selon le rapport du gouvernement le revenu annuel moyen par habitant s’élève aujourd’hui à 2 609 dollars. Il a déclaré que la perception des recettes fiscales au premier semestre de l'année s’est élevée à 12084 milliards de kips, ce qui équivaut à 47,48 % de l'objectif fixé pour 2018. Quant aux dépenses publiques pour la même période elles devraient s’élever à 15731 milliards de kips, soit 47,95 % du plan annuel. « Au cours du premier semestre, malgré les difficultés budgétaires rencontrées, des mesures appropriées ont été mises en place par le gouvernement pour réduire la dette nationale, maintenir la valeur monétaire nationale et stimuler la croissance économique. », a-t-il ajouté. ....Lire la suite

Football : les U-19 prêts pour l’Indonésie

dernière mise à jour le 06 juin 2018
Bootstrap Image Preview
Le Laos participera du 1er au 14 juillet prochain, au championnat de L’ASEAN 2018 de football U-19 (joueurs de moins de 19 ans) en Indonésie. Le championnat sera divisé en deux poules, A et B. On sait déjà que la poule A est composée des équipes d’Indonésie, des Philippines, du Vietnam, de Singapour et du Laos. La poule B est composée des équipes, de Brunei, du Cambodge, de la Malaisie, du Myanmar de la Thaïlande et du Timor. En vue de ce championnat, la Fédération nationale de football lao (FNF lao) organise actuellement des rencontres au niveau national. Les joueurs suivent également des séances d’entrainement dans les différents stades de la capitale. Ces initiatives de la FNF lao ont pour objectif d’améliorer les connaissances et les compétences des joueurs nationaux de toutes les catégories d’âge afin qu’ils soient au meilleur de leur forme lors de rencontres nationales et internationales. ....Lire la suite

Ouverture de la 5eme session (8e législature) de l’Assemblée nationale

dernière mise à jour le 05 juin 2018
Bootstrap Image Preview
L’Assemblée nationale (AN) a ouvert ce matin la 5eme session de sa 8e législature (5 juin - 28 juin 2018), au Centre national de Convention du kilomètre 6 à Vientiane, sous la présidence du membre du bureau politique du Comité central du Parti populaire révolutionnaire lao (PPRL), présidente de l’AN, Mme Pany Yathotou, en présence du Secrétaire général du comité exécutif du Comité central du Parti, Président de la RDP Lao, M. Bounnhang Vorachit, du Premier ministre, M. Thongloun Sisoulit, des hauts représentants du gouvernement et des députés. Lors de son intervention, le Premier ministre a présenté un rapport du gouvernement sur la mise en œuvre du plan de développement socio-économique et sur l’exécution du budget pour l’exercice des six premiers mois de l’année en cours ainsi que sur les orientations envisagées pour stimuler la croissance économique, notamment la promotion des investissement et le règlement de la dette nationale. Au cours de cette 5ere session de plus de quatre semaines, les députés auront à examiner et à débattre de plusieurs questions importantes, comme le rapport sur le résultat des 8e élections législatives, qu’ils ont approuvé ; le projet d’amélioration des institutions administratives, la gestion des personnels de l’AN, des organisations exécutives, de la Cour populaire suprême et du Parquet populaire suprême ; le 8e plan quinquennal du développement socio-économique (2016-2020), l’exercice budgétaire 2017-2018 ; le plan quinquennal des activités de l’AN ; les projets d’amendement à certaines lois et autres.....Lire la suite

Le WWF soutient le Laos dans la lutte contre le commerce des espèces menacées

dernière mise à jour le 05 juin 2018
Bootstrap Image Preview
Le WWF (World Wide Fund for Nature) a salué les initiatives du Premier ministre de la RDP Lao, M. Thongloun Sisoulith, pour la préservation de la faune et de la flore sauvages. En effet, lors d’une récente réunion il a lancé une série de directives notamment à l’attention des ministères de l’Agriculture et des forêts et de la Sécurité publique pour renforcer les dispositifs législatifs en matière de préservation la biodiversité. En outre, Il a appelé à une observation et une application plus strictes de la loi et de la réglementation concernant la protection de la faune et la flore sauvages.  Le représentant régional de WWF au Laos, M. Somphone Bouasavane a déclaré : « Ces directives du Premier ministre témoignent de l’importance qu’accorde le gouvernement à la préservation de la biodiversité et de sa volonté de combattre le trafic, le commerce et la chasse des espèces menacées. Il est temps de réagir car des animaux comme le tigre, l’éléphant, l’ours et bien d’autres sont en voie de disparition. Nous soutenons la politique du gouvernement en matière de préservation de la nature et nous nous tenons à sa disposition pour accompagner ses initiatives allant dans ce sens. » ....Lire la suite

Les États-Unis réitèrent leur soutien au projet de restauration scolaire

dernière mise à jour le 05 juin 2018
Bootstrap Image Preview
Les États-Unis par l’intermédiaire du Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) au Laos renouvellent leur soutien au gouvernement lao en attribuant une subvention complémentaire de 27,4 millions de dollars au projet de restauration scolaire pour les cinq prochaines années (2022). L’accord a été signé hier par le vice-ministre de l'Education et des sports, M. Boualan Silipanya, l'ambassadrice des États-Unis au Laos, Mme Rena Bitter, et la représentante du PAM au Laos, Mme Sarah Gordon-Gibson, en présence de nombreux partenaires et fonctionnaires concernés par le projet. Lancé il y a maintenant neuf ans, le projet de restauration scolaire a permis de fournir des repas chauds à plus de 140 000 écoliers dans les écoles de 30 districts de diverses provinces : Phongsaly, Luang Namtha, Oudomxay, Luang Prabang, Saravan, Xékong et Attapeu. Ces dernières années, le projet de restauration scolaire s’est révélé efficace pour améliorer à la fois la réussite scolaire et la nutrition des enfants lao. Le gouvernement américain, par l’intermédiaire du Programme international McGovern-Dole pour l’éducation et la nutrition des enfants, en est le principal donateur. ....Lire la suite

Vietnam-Laos : le FPV et FELN consolident leur coopération

dernière mise à jour le 05 juin 2018
Bootstrap Image Preview
Dans le cadre de sa visite de travail au Laos du 28 au 31 mai, une délégation du Comité central du Front de la Patrie du Vietnam (FPV), conduite par son vice-président M. Hau A Lenh, a rencontré lundi à Vientiane le président du Front d'Édification nationale du Laos (FENL), M. Saysomphone Phomvihane. Il a informé son hôte des résultats de son entretien avec le vice-président du FENL, M. Khambay Damlath, lequel a porté sur le renforcement des activités d'amitié et de coopération, notamment entre les organisations sociales vietnamiennes et laotiennes. Il a également demandé au leader du Front laotien de créer des conditions favorables à la communauté des Vietnamiens vivant et travaillant dans ce pays. M. Saysomphone Phomvihane a affirmé que la coopération fructueuse entre les deux organes contribuerait au développement des relations spéciales entre les deux pays. Il a salué les résultats de l'entretien entre les deux vice-présidents, et la mise en œuvre du communiqué conjoint de la conférence internationale d'édification d'une frontière Vietnam-Laos de paix, d'amitié, de coopération intégrale pour le développement en 2017. Il a suggéré aux deux fronts d'effectuer des excursions conjointes le long des provinces frontalières afin de créer un meilleur mécanisme pour régler certaines questions telles que l’immigration illégale, les mariages non enregistrés, la contrebande, etc. Il espère que les deux parties poursuivraient la mise en œuvre du programme de coopération entre le FPV, le FENL et le Front de la solidarité et du développement de la Patrie du Cambodge (FSDPC), contribuant au renforcement de la solidarité, de l'amitié et de la coopération entre les trois pays. ....Lire la suite

L’activité de Burapha Agro-Forestry contribue à la croissance nationale

dernière mise à jour le 04 juin 2018
Bootstrap Image Preview

La société Burapha Agro-Forestry Co., Ltd a récemment organisé une réunion à l’hôtel Vientiane Plaza, à Vientiane, pour dévoiler le rapport d’une étude portant sur les conséquences environnementales et sociales de l’extension de son projet de sylviculture dans les arrondissements de Xaythany (544,7 hectares) et de Sangthong (986,4 hectares), dans la capitale et dans le district d’Anouvong, province de Xaysomboun (93 hectares). Elle s’est déroulée en présence du directeur adjoint du département de la politique des ressources naturelles et de l’environnement du ministère des Ressources naturelles et de l’environnement, M. Thavone Vongphosy, du chef du district d’Anouvong, M. Dèng Pathoumthong, du directeur du service des ressources naturelles de la province de Xaysomboun, M. Sèngpangna Lattanavong, du directeur du service rural de l’administration de l’arrondissement de Xaythany, M. Sivilay Luanglath, du directeur et de la directrice adjointe de la société Burapha Agro-Forestry, M. Martin Forsen et Mme Souphayvanh Tiengchanhxay, et de nombreux fonctionnaires des services concernés. Mme Souphayvanh Tiengchanhxay a présenté les différents aspects de l’exécution du programme Burapha Agro-Forestry dans les régions ciblées et insisté sur le respect et l’application rigoureuse des normes environnementales imposées par la législation nationale lao. « L’extension du projet de plantation d’arbres industriels de Burapha Agro-Forestry contribuera à stimuler la croissance économique de nombreux secteurs au Laos, a-t-elle ajouté. Les agriculteurs locaux avec lesquels nous travaillons et la population seront les premiers bénéficiaires de l’activité de Burapha Agro-Forestry. » La société Burapha Agro-Forestry Co., est spécialisée dans la culture d’eucalyptus (Mayvik) et d’acacias (Kathinnalong). Elle exploite déjà 4000 hectares de plantation de ces deux essences au Laos. Actuellement, le gouvernement promeut plus particulièrement les projets agricoles, tant dans le domaine de la plantation (maïs, canne à sucre, arbres industriels, thé, café etc.), que dans celui de l’élevage.


Bétail frappé par la foudre à Xayaboury

dernière mise à jour le 04 juin 2018
Bootstrap Image Preview

Le 30 mai dernier, vers 18 heures, 16 vaches ont été tuées d’un coup par la foudre dans le village de Taling, district de Kènthao, province de Xayaboury. Le propriétaire du bétail, M. Bone Vongphachith, a estimé ses pertes à près de 68 millions de kips. En février dernier, les habitants du village de Taling avaient subi un phénomène climatique identique et déploré la mort de 27 vaches dont huit veaux.


La province de Phongsaly est dotée d’un riche potentiel agricole

dernière mise à jour le 04 juin 2018
Bootstrap Image Preview

Les cultures de canne à sucre, de maïs, de gingembre, des fruits de larme de Job et de bananes, se sont répandues de plus en plus dans la province de Phongsaly. Il en est de même des plantations d'arbres industriels comme l'hévéa, le thé ou le café. Toutes ces productions sont en grande majorité destinées à l'exportation vers les marchés chinois. La hausse constante de la demande de produits agricoles en Chine incite les groupements d'agriculteurs de la province de Phongsaly à produire chaque année toujours plus. De même, les pentes des montagnes continuent d'attirer l'attention des investisseurs : elles peuvent être défrichées sur des centaines d'hectares pour laisser place à la culture du thé, du café ou de l'hévéa. La province de Phongsaly se prête bien à ce type de culture de par son climat. De plus, elle est située à proximité de la Chine, avec laquelle elle partage 300 kilomètres de frontière, avec quatre postes-frontières. Les projets d'investissement pour différentes cultures d'arbres industriels se multiplient. Aujourd'hui, dans toute la province, on compte 13 plantations d'hévéas, réparties sur une surface totale de 17 000 hectares, deux plantations de café sur 400 hectares, quatre de thé sur 2 000 hectares, ainsi que de nombreux hectares de produits agricoles variés.


Des plants d’essences diverses mis en terre pour la Journée nationale du reboisement

dernière mise à jour le 01 juin 2018
Bootstrap Image Preview

Dans le cadre de la Journée nationale du reboisement (1er juin), le ministère de l’Agriculture et des forêts a organisé hier au Centre de recherche agro-forestière de Nam Xouang, dans l’arrondissement de Naxaythong, un meeting sur la culture des jeunes arbres. Il a été ouvert par le ministre de l’Agriculture et des forêts, M. Lien Thikèo, en présence du vice-président de l’Assemblée nationale du Laos, M. Bounpone Lattanavong. M. Lien Thikèo a présenté les activités du Centre de recherche agro-forestière de Nam Xouang, dans lequel est cultivé actuellement 4400 plants d’essences diverses sur une surface de quatre hectares. Il a dressé également le bilan des programmes de reboisement appliqués depuis plusieurs années afin d’élargir la couverture forestière sur le territoire national. Selon une étude du ministère de l’Agriculture et des forêts la surface totale de couverture forestière s’étend aujourd’hui sur près de 479 000 hectares. Le 1er juin, la population, les ONG, les groupes scolaires, les entreprises publiques et privées, les sylviculteurs participeront à la Journée nationale du reboisement en plantant symboliquement des arbres dans leur environnement proche. Diverse essences ont été sélectionnées pour le programme de reboisement 2018, notamment des arbres à la floraison très décorative mais aussi des tecks, des eucalyptus et des acacias. Le gouvernement lao a choisi le 1er juin comme date pour célébrer cette journée en même temps que la Journée internationale des enfants pour sensibiliser les jeunes à la protection des ressources naturelles et à œuvrer afin d’accroître la superficie des forêts. Le reboisement est un projet prioritaire du gouvernement lao, d’une part pour promouvoir l’industrie forestière et d’autre part pour préserver l’environnement


Vers un durcissement de la loi pour la préservation de la faune et la flore sauvages

dernière mise à jour le 01 juin 2018
Bootstrap Image Preview

Lors de la dernière réunion du gouvernement, le Premier ministre de la RDP Lao, M. Thongloun Sisoulith, a attiré l’attention des ministres présents, notamment les ministres de l’Agriculture et des forêts et de la Sécurité publique sur la nécessité de durcir et de faire respecter plus strictement la réglementation sur la protection de la faune et la flore sauvages. Il a insisté pour que les services concernés contrôlent davantage la vente et l’exportation d’animaux et de plantes sauvages, la chasse illégale, le braconnage et le prélèvement des espèces végétales dans les réserves forestières nationales. Les contrevenants s’exposeront dorénavant à de plus lourdes sanctions. En outre, il a déclaré qu’il était important de sensibiliser les Lao de toutes les générations à l'importance de la protection de la faune et la flore sauvages afin de rétablir l’équilibre de la nature et d’améliorer les écosystèmes et l'environnement. A cet effet, il a donné une série de directives pour que soit rigoureusement observé les lois sur l’interdiction de la chasse et la réglementation des fermes d’élevage en milieu naturel


Le tourisme génère de nombreuses opportunités d’emploi

dernière mise à jour le 01 juin 2018
Bootstrap Image Preview

L'industrie du tourisme du Laos joue non seulement un rôle important dans la stimulation de la croissance économique, mais elle crée également un grand nombre d’emplois pour la population. Le Conseil mondial du voyage et du tourisme des Nations Unies a récemment dévoilé son dernier rapport, qui indiquait que le tourisme avait directement créé 114 000 emplois au Laos. La barre des 121 000 emplois sera sans doute atteinte en 2028, ce qui représentera environ 3 % du marché de l'emploi total. Dans son ensemble, le tourisme et les services connexes ont généré plus de 385 000 emplois dans le pays, contribuant ainsi à améliorer le revenu par habitant du peuple lao, en particulier des plus modestes. Le vice-ministre de l'Information, de la Culture et du tourisme, M. Ounthouang Khaophanh, a récemment déclaré que le tourisme était un moteur pour stimuler la croissance économique et contribuer à la réduction de la pauvreté. En outre, le tourisme a permis d'améliorer les services et les infrastructures, notamment les routes, ainsi que la construction de nouveaux hôtels, restaurants, aéroports et autres installations. En 2017, le secteur du voyage et du tourisme a rapporté environ deux milliards de dollars au produit intérieur brut (PIB) du Laos, soit 13,7 % du total. Il devrait rapporter 3,3 milliards de dollars d'ici 2028. C’est dans cette optique, que le gouvernement lao a lancé la campagne «Visitez le Laos pour l'année 2018» afin d'attirer davantage de touristes.


31 mai : célébration de la Journée mondiale sans tabac au Laos

dernière mise à jour le 31 mai 2018
Bootstrap Image Preview

Le ministre de la Santé de la RDP Lao, Président du comité national de lutte contre le tabagisme, M. Bounkong Sihavong, a récemment donné une conférence de presse au ministère de la Santé à l’occasion de la Journée mondiale sans tabac (31 mai). M. Bounkong Sihavong a déclaré que cette année le ministère de la Santé, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la Fédération de l’ASEAN pour la prévention du tabagisme avec le soutien d’organisations œuvrant dans le domaine de la santé publique, mettaient leurs ressources en commun pour organiser des activités dans le cadre des célébrations de la Journée mondiale sans tabac. Il a rappelé que la Journée sans tabac a été instituée par l’OMS en 1987 et que le Laos la célébrait fidèlement depuis maintenant neuf ans. Selon l’OMS, le tabagisme provoque chaque année la mort de six -sept millions de personnes dans le monde dont plus de 600 000 sont des non-fumeurs qui ont inhalé au quotidien la fumée des autres. Au Laos, plus de 4 800 personnes décèdent chaque année de maladies dues au tabagisme, soit 13 décès par jour ou un décès toutes les deux heures. Le nombre de fumeurs lao augmente chaque année telle qu’en 2012, les fumeurs lao de 15 ans ont augmenté de 26 % à 28 % depuis 2015. Pour lutter contre le tabagisme, le gouvernement a mis en œuvre diverses mesures comme la constitution d’un comité national de contrôle, l’augmentation des taxes sur le tabac, la création de zones non-fumeurs, l’interdiction de publicité pour le tabac et de nombreuses campagnes de sensibilisation et de prévention contre le tabagisme.


Le Laos remet des distinctions honorifiques à Diên Biên

dernière mise à jour le 31 mai 2018
Bootstrap Image Preview
Le gouvernement lao a remis les insignes de l’Ordre de l’Amitié au Comité populaire de la province de Diên Biên (Nord-Ouest) et ceux de l’Ordre du Travail de 3e classe à la police de cette localité vietnamienne. La cérémonie de remise de ces distinctions honorifiques a eu lieu la semaine dernière dans la ville de Diên Biên Phu, province de Diên Biên. Dans son discours, le secrétaire du Comité provincial du Parti et gouverneur de la province de Luang Namtha, M. Phetthavone Philavan, a rappelé l’aide précieuse de la province de Diên Biên accordée à son pays pendant l’œuvre de libération nationale, notamment la campagne de libération de Luang Namtha en 1962 et dans l’œuvre d’édification et de développement du pays d’aujourd’hui. En effet, Diên Biên coopère et soutient Luang Namtha dans le commerce, les services, le tourisme, la culture, la société, l’agriculture et l’aquaculture, la sécurité et la défense et la formation du personnel, a-t-il précisé. Le président du Comité populaire de la province de Diên Biên, Mua A Son, a remercié le Laos et Luang Namtha pour leur reconnaissance et leur haute considération envers la province de Diên Biên, et en particulier la police locale. Il a souhaité que les liens entre les deux Partis et les deux États, et la coopération entre Luang Namtha et Diên Biên en particulier, soient de plus en plus consolidés et développés dans les temps à venir.

La cascade de Houay Khay à Oudomxay

dernière mise à jour le 31 mai 2018
Bootstrap Image Preview
La province d’Oudomxay compte plusieurs sites touristiques culturels, historiques et naturels qui attirent chaque année de nombreux visiteurs. La ville d’Oudomxay, également connue sous le nom de Meuang Xay est située dans la vallée de la Nam Ko et entourée de superbes montagnes. Parmi les sites naturels les plus connus de la province on peut citer la cascade de Houay Khay (ou Tad Houay Khay) très fréquentée par les touristes. Situé dans le district de Meuang La, la cascade jouit d’une riche biodiversité et est visitable en toutes saisons. C’est un site idéal pour profiter de la nature, nager, pique-niquer et se reposer en toute tranquillité.

Marché de nuit Savan

dernière mise à jour le 31 mai 2018
Bootstrap Image Preview
Le marché de nuit Savan est un nouveau marché ou nouveau site touristique au district de Kaysone Phomvihane dans la province de Savannakhet, il a récemment été ouvert ses portes pour les touristes lao et étrangers. Ce marché qui soutient par le Fond de réduction de la pauvreté du Japon (plus de 800 000 dollars). Dans le marché, il y en a de 46 stands qui vendent les plats, boissons et de 52 stands qui vendent des habits et des cadeaux de souvenir.

Promotion de l’Année du tourisme lao 2018 à Naxaythong

dernière mise à jour le 30 mai 2018
Bootstrap Image Preview
Les autorités de l’arrondissement de Naxaythong ont organisé ce matin une série d’activités pour promouvoir l’Année du tourisme lao 2018. Cette matinée, dédiée aux aspects touristiques de l’arrondissement, a été ouverte par le chef de l’arrondissement de Naxaythong, M. VilasackNammounty, en présence de nombreux invités dont des fonctionnaires du bureau de l’Information, de la culture et du tourisme. Figuraient au programme une marche partant de la route Souphanouvong et rejoignant la cascade de Xone (arrondissement de Naxaythong), un marathon au départ du village de Nagnang et se terminant à la cascade et de nombreuses autres activités

Coopération entre la jeunesse lao et cubaine

dernière mise à jour le 30 mai 2018
Bootstrap Image Preview
L'Union nationale de la jeunesse communiste de Cuba et L'Union de la jeunesse populaire révolutionnaire lao (JPRL) ont signé la semaine dernière à Vientiane, un mémorandum de coopération pour les cinq prochaines années, (2018-2023). Il a été signé par le secrétaire du comité central de la jeunesse lao, M. Alounxay Sounnalath et la secrétaire du Comité national de l’Union des jeunesses communistes (UJC), Mme Sucely Morfa Gonzalez, en présence des autorités concernées de deux pays. Cet accord vise à renforcer les relations d’amitié et la coopération entre la jeunesse des deux pays. Les deux parties se sont engagées à renforcer leurs relations et la coopération, notamment en échangeant leurs expériences tout en respectant les principes des deux pays et en procédant à des échanges de visites de délégations de leur comité respectif.

Le bétail et la faune aquatique menacés par les rejets d’une usine à Savannakhet

dernière mise à jour le 30 mai 2018
Bootstrap Image Preview
Sandpaper, une usine de fabrication de papier située dans le district de Sépone, province de Savannakhet, mise en cause après la mort de nombreuses têtes de bétail et de poissons. L’enquête menée par les agents du service de l’environnement du district de Sépone a permis d’établir que les rejets des eaux usées de l’usine étaient responsables de cette hécatombe. Les autorités de la province ont sommé la direction de Sandpaper de modifier le système d’évacuation des eaux usées de l’usine afin que celui-ci ne représente plus une menace pour l’environnement, la vie animale et la santé humaine. Sandpaper devra également dédommager les propriétaires dont les animaux ont été victimes de cette pollution industrielle.

Le Laos engagé dans neuf disciplines aux 19e Jeux des universités de l’ASEAN

dernière mise à jour le 30 mai 2018
Bootstrap Image Preview
Le Laos engagera ses athlètes dans neuf disciplines aux 19e Jeux des universités de l’ASEAN (ASEAN University Game 19th) qui se dérouleront à la fin de cette année au Myanmar. Le président de la Fédération des sports de l’Université nationale lao, M. Somsy Gnophanxay, a révélé qu’il s’agissait du football, de l’athlétisme, du wushu, du golf, du badminton, de la pétanque, du kator, du tir à l’arc et du vovinam. Les Jeux des universités de l’ASEAN ont lieu tous les deux ans et sont à chaque fois organisés par un pays différent. Cette 19e édition de Jeux des universités de l’ASEAN réunira les jeunes athlètes de 11 pays : Brunei, Cambodge, Indonésie, Malaisie, Singapour, Vietnam, Laos, Philippines, Timor, Thaïlande et Myanmar.

Le festival de la culture lao rencontre un franc succès au Japon

dernière mise à jour le 29 mai 2018
Bootstrap Image Preview
Le festival de la culture lao s’est tenu récemment à Tokyo, capitale du Japon. Il a été ouvert en présence du ministre de la RDP Lao de l’Information, de la culture et du tourisme, M. Bosèngkham Vongdara, qui, pour l’occasion, était accompagné de hauts responsables du gouvernement lao. Il a déclaré que ce festival était une grande opportunité pour créer de nouveaux échanges culturels entre les Japonais et les Lao : « C’est un moment important pour renforcer les relations d’amitié et de coopération qu’entretiennent nos deux pays depuis de nombreuses années », a-t-il ajouté. Cet événement a permis de mieux faire connaitre au public japonais les spécificités de la culture lao, les coutumes et les traditions au travers d’un riche programme d’activités et d’animations : ateliers, stands d’artisanat, expositions diverses, dégustation de gastronomie lao, spectacles de danse traditionnelle, etc. Un volet important du festival a été consacré à la promotion des sites touristiques du Laos.

Le barrage de Xayaboury opérationnel dès 2019

dernière mise à jour le 29 mai 2018
Bootstrap Image Preview
Les phases d’essais de la première turbine du barrage hydroélectrique sur le Mékong, situé dans la province de Xayaboury, commenceront en octobre prochain. La construction de ce barrage, commencée en 2012, est aujourd’hui avancée à plus de 90 %. Le vice-président de la RDP Lao, M. Phankham Viphavanh, accompagné de hauts responsables gouvernementaux et d’une équipe d’experts, s’est rendu récemment sur les lieux pour constater l’avancement des travaux. Les huit turbines seront installées et mises en service en 2019. Les droits de concession du barrage sont prévus pour une durée de 29 ans. Ce barrage aura une puissance installée totale de 1 285 MW (sept turbines de 175 MW chacune et une turbine de 60 MW) et l’essentielle de sa production sera dirigée vers la Thaïlande au prix de 500 kips le kilowattheure. Le cout global de ce projet s’élève 32 000 milliards de kips.

Inhumation des restes de soldats tombés au Laos et au Cambodge

dernière mise à jour le 29 mai 2018
Bootstrap Image Preview
La province de Kon Tum (hauts plateaux du Centre) a organisé samedi 26 mai une cérémonie de rapatriement et d'inhumation des restes de 16 soldats et experts volontaires vietnamiens tombés au champ d'honneur du Laos et du Cambodge. Étaient présents à la cérémonie, entre autres, les représentants du Comité spécial du gouvernement en charge de la recherche et du rapatriement des restes de soldats et d’experts volontaires, des délégations des provinces d'Attapeu, de Sékong et de Champasak (Laos) et de la province de Ratanakiri (Cambodge). Durant la saison sèche 2017-2018, l'équipe de recherche du Commandement militaire provincial a rapatrié les restes de 16 soldats et d’experts volontaires. Sur ce total, les restes de 10 soldats ont été retrouvés dans la province de Rattanakiri et six autres dans les provinces d'Attapeu, de Sékong et de Champasak au Laos. De nombreux effets personnels de soldats tombés au champ d'honneur ont également été trouvés avec les restes, y compris des fusils, des récipients d'eau et des peignes.

12 jeunes athlètes lao de kator en lice pour le 10e Jeux scolaires de l’ASEAN en Malaisie

dernière mise à jour le 29 mai 2018
Bootstrap Image Preview
12 jeunes lao adeptes du kator se préparent actuellement de manière rigoureuse dans un centre sportif de Vientiane en vue de leur participation aux 10e Jeux scolaires de l’ASEAN (10th ASEAN School Games) qui se dérouleront du 19 au 27 juillet 2018 en Malaisie. Les Jeux scolaires de l’ASEAN est un événement sportif annuel qui vise à renforcer l'amitié entre les élèves autour de la région Asie du Sud-Est. Il vise également à promouvoir la solidarité à travers le sport et offrir la possibilité aux jeunes athlètes évoluant en milieu scolaire de participer à un échange culturel. Le kator-vail, l'un des sports traditionnels les plus populaires au Laos et en Thaïlande, a beaucoup d'adeptes. Parce qu'il est très difficile à pratiquer, il demande un entraînement acharné pour maîtriser des techniques qui tiennent plus de l'art que du sport. Exercice de style, d'adresse et de coordination du corps, le kator, héritage direct des loisirs asiatiques du XVIIe siècle, comporte trois disciplines principales. L'une est un free style de jonglerie avec la balle (katorwong), une autre est proche du tennis ballon (sepaktakraw), apparentée au volley-ball, et une troisième se rapproche du basket ballon (lot huang).

Burapha Agro-Forestry Co., Ltd : spécialiste dans la culture d’eucalyptus et d’acacias au Laos

dernière mise à jour le 28 mai 2018
Bootstrap Image Preview
La société Burapha Agro-Forestry Co., Ltd qui exploite aujourd’hui 4000 hectares de plantation d’eucalyptus (Mayvik) et d’acacias (Kathinnalong) à Xayaboury, a programmé de planter cette année 1,9 million de jeunes plants de ces deux essences sur plus de 1 200 hectares répartis entre la capitale et les provinces de Vientiane et de Xayaboury. A cette occasion, la directrice adjointe de Burapha Agro-Forestry, Mme Souphayvanh Tiengchanhxay, a déclaré s’associer à la journée nationale du reboisement (1 juin) en lançant officiellement la campagne de plantation 2018 de la société le 8 juin prochain à Sène-oudom dans l’arrondissement de Xaythany. Le ministre de l’Agriculture et des forêts, M. Lien Thikèo, et de hauts responsables du gouvernement ont été conviés à cet événement. « Les terrains ont été débroussaillés et préparés de façon à accueillir les plants, a précisé Mme Souphayvanh Tiengchanhxay. Notre système d’exploitation est basé sur un partenariat avec les agriculteurs locaux lesquels en tirent de nombreux profits. Burapha Agro-Forestry loue sous contrat les terrains aux agriculteurs et ces derniers sont également rémunérés pour entretenir les plantations. Une fois l’arbre arrivé à maturité il est racheté par notre société et dirigé vers notre usine de transformation du bois au village de Sène-oudom. L’ensemble de notre production est destiné à l’exportation dans plus de 20 pays. Nous estimons atteindre d’ici 2020, les 60 000 hectares d’exploitation d’eucalyptus et d’acacias et une nouvelle usine de traitement va être construite dans le district de Hinheup, province de Vientiane. Les travaux commenceront en fin d’année. Notre société est respectueuse de l’environnement et mène une politique d’entreprise qui contribue au développement local en attribuant des fonds pour soutenir divers projets : construction ou rénovation de routes, d’écoles, organisation d’événements culturels et autres. » La société Burapha Agro-Forestry a le statut de coentreprise lao-suédoise. Elle est représentée au Laos par Mme Souphayvanh Tiengchanhxay qui détient 5% des parts. En activité depuis 1990 Burapha Agro-Forestry a déjà investi plus de 30 millions de dollars. Cette société d’exploitation de d’eucalyptus et d’acacias travaille avec les agriculteurs de plus de 30 villages repartis dans l’arrondissement de Sangthong , dans les districts de Phonhong, de Hinheup, de Meun et de Kèo-oudom, province de Vientiane, ainsi que dans le district de Paklay, province de Xayaboury.

Une bombe de 340 kilos neutralisée à Khammouane

dernière mise à jour le 28 mai 2018
Bootstrap Image Preview
La semaine dernière, une équipe de l’operateur en déminage MAG (Mines Advisory Goup) Lao a sorti de terre une bombe non explosée d’un poids de 340 kilos. L’engin, trouvé à environ 150 mètres du village de Phol, district de Boualapha, dans la province de Khammouane, a été déplacé et détruit par les experts de MAG Lao. MAG travaille au Laos depuis 1994. Actuellement MAG Lao opère dans plusieurs provinces dont celle de Xiengkhouang, l’une des plus touchées par les bombes à sous-munitions. Les munitions non explosées restent encore une menace pour la population lao et ont des conséquences négatives pour le développement du pays et la réduction de la pauvreté dans les régions concernées. Il s’agit surtout des neuf provinces de Xiengkhouang, de Houaphanh, de Luang Prabang, de Khammouane, de Savannakhet, de Saravane, d’Attopeu, de Sékong et de Champassak, mais en fait 15 des 17 provinces de la RDP Lao ont conservé des bombes non explosées depuis la guerre. De 1963 à 1973, plus de deux millions de tonnes de bombes ont été déversées sur le territoire du Laos, et 30 % d’entre elles n’ont pas explosé : elles sont encore sous la terre, et peuvent faire des victimes tous les jours. Bien que la guerre soit finie depuis longtemps, ces munitions non explosées restent ainsi très dangereuses et provoquent chaque année des accidents entraînant des morts et des blessés. (Photo : MAG Lao)

Sangthong : un arrondissement en pleine expansion

dernière mise à jour le 28 mai 2018
Bootstrap Image Preview
L’arrondissement de Sangthong, étendu sur superficie d’environ 76 000 hectares, est l’un des neuf arrondissements de la capitale Vientiane. Il est traversé par le Mékong et deux de ses affluents, la Namsang et la Namtone, ce qui favorise le développement de son agriculture, pratiquée par la plupart de ses habitants. Il dispose aussi de nombreuses ressources naturelles, et l’élevage et l’agriculture y sont pratiqués de manière extensive. Afin de stimuler le développement socio-économique de Santhong, les autorités de l’arrondissement ont choisi de promouvoir plusieurs secteurs d’activités comme, l’agriculture biologique (maraîchère, fruitière et rizicole), la sylviculture, la sériciculture, l’élevage, en particulier bovin, porcin et caprin, l’artisanat, notamment celui du bambou et le tourisme. La croissance économique de l’arrondissement est soutenue par la présence de nombreuses exploitations fermières. Parmi les principales, on compte les fermes Phatana et Soukkangna, spécialisées dans l’élevage bovin et caprin. Par ailleurs, chaque famille possède son propre élevage. Les autorités projettent également de valoriser progressivement les atouts naturels et culturels de l’arrondissement pour stimuler le tourisme.

Les agriculteurs de Phonsim jouent la carte du bio

dernière mise à jour le 28 mai 2018
Bootstrap Image Preview
Vu le succès rencontré par les produits biologiques auprès des consommateurs lao et étrangers, de nombreux agriculteurs dans l’ensemble du pays ont choisi de se reconvertir à l’agriculture biologique. Aujourd’hui on évoquera l’exemple du collectif d’agriculteurs bios de Phosim, un quartier de la ville de kaysone Phomvihane, dans la province de Savannakhet. Le président du collectif d’agriculteurs bio de Phosim, M. Sengsavang Douangphachaleuth, explique : « Notre groupe est aujourd’hui composé de cinq familles mais d’autres familles devraient nous rejoindre prochainement. L’agriculture et l’élevage biologiques sont fortement encouragés par le ministère de l’Agriculture et des forêts afin de garantir des produits sains sur nos marchés. Nous suivons les recommandations du ministère pour produire des légumes et des fruits de façon naturelle garantie sans emploi de pesticide ou d’engrais chimique. Nous cultivons sur plus de cinq hectares mais envisageons d’étendre cette surface. Selon les saisons nous récoltons en moyenne 400 kilos de légumes et de fruits par semaines et le revenu hebdomadaire de chaque famille s’élève à environ un million de kips. » Les consommateurs lao sont de plus en plus soucieux de leur santé et donc de leur alimentation. Cette tendance, partagée par un grand nombre d’étrangers, a contribué à la forte croissance du marché de l’alimentation biologique au Laos.

Signature d’un Accord-cadre de partenariat entre l’AUF et la Chambre nationale de commerce et d’industrie du Laos

dernière mise à jour le 25 mai 2018
Bootstrap Image Preview
L'Agence universitaire de la Francophonie (AUF) et la Chambre nationale de commerce et d’industrie du Laos (LNCCI) ont signé un Accord-cadre de partenariat le jeudi 24 mai 2018, au Campus Numérique Francophone (CNF) de Vientiane. Ce nouveau partenariat permettra aux deux organismes de développer et d'approfondir leur coopération pour favoriser l’insertion professionnelle des jeunes diplômés et renforcer la culture d’entreprenariat dans les universités du Laos. Mme Sophie GOEDEFROIT, Directrice de l’AUF pour l’Asie-Pacifique, et M. Oudet SOUVANNAVONG, Président de la LNCCI, ont signé cet accord pour une durée de 4 ans. Près de quarante personnes étaient présentes à cette cérémonie qui s’est déroulée en présence de S.E M. Khamphay SISAVANH, Vice-ministre de l’Éducation et des Sports, de S.E Mme Claudine LEDOUX, Ambassadrice de France au Laos, de Prof. Assoc Dr. Mme Somchanh BOUNPHANMY, Vice-président de l’Université Nationale du Laos, de Mme Julie EL MOUTAOUKIL ROUSSEAU, Responsable de l’Antenne AUF de Vientiane, ainsi que de nombreux représentants des universités et du monde socio-économique du Laos. Avec ce nouvel accord, l’AUF et la LNCCI affirment leur volonté de consolider et renforcer leur coopération et s’engagent à mettre en synergie leurs moyens afin d’aider les universités du Laos à répondre aux défis actuels de l’enseignement supérieur, notamment celui de l’insertion professionnelle et de l’employabilité des jeunes diplômés. Grâce à cet accord, c’est un réel rapprochement entre le monde de l’enseignement supérieur et le monde socio-économique qui s’opère, rapprochement nécessaire pour que les formations universitaires répondent mieux aux besoins du marché de l’emploi. Plusieurs actions communes sont envisagées dans le cadre de cet accord, notamment la participation du secteur socio-économique à l’analyse et à l’élaboration des programmes de formation, l’accueil de stagiaires ou l’offre de recrutements francophones, le développement de modules de formation axées sur les compétences professionnelles, etc. Mme Sophie GOEDEFROIT a souligné dans son allocution que le contenu de cet accord est conforme à la stratégie 2017-2021 de l’AUF qui, notamment, vise à rapprocher le monde de l’enseignement supérieur et de la recherche du monde socio-économique.

À propos de l’AUF :

dernière mise à jour le 25 mai 2018
L’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) est une association internationale créée il y a plus de 50 ans. Elle regroupe des universités, grandes écoles, réseaux universitaires et centres de recherche scientifique utilisant la langue française dans le monde entier. Avec un réseau de 845 adhérents dans 111 pays, elle est l’une des plus importantes associations d’institutions d’enseignement supérieur et de recherche au monde. Elle est également l’opérateur pour l’enseignement supérieur et la recherche du Sommet de la Francophonie. À ce titre, elle met en œuvre, dans son champ de compétences, les résolutions adoptées par les conférences des Chefs d’État et de gouvernement des pays ayant le français en partage. Quatre établissements d’enseignement supérieur laotiens appartiennent au réseau de l’AUF, à savoir : l’Université Nationale du Laos, l’Université des Sciences de la Santé, l’École Normale Supérieure de Luang Prabang et l’École Normale Supérieure de Paksé..

L’ethnie Akha au Laos

dernière mise à jour le 25 mai 2018
Bootstrap Image Preview
Les Akha ont émigré de Chine au cours des deux cents dernières années pour s’installer au Laos, en Birmanie, en Thaïlande et au Vietnam. Aujourd’hui, ils se cantonnent dans l’extrême nord du Laos, essentiellement dans les provinces de Phongsaly et de Luang Namtha. Vivant traditionnellement en altitude, certaines communautés akha peuvent être très isolées. Dans le passé, on les appelait les Ko ou Iko mais ce nom a maintenant une connotation péjorative. Les Akha comprennent de nombreux sous- groupes et clans différents qui restent tous fortement attachés à leurs identités et à leurs modes de vie. Bien que les Akha n’aient pas de langue écrite, les hommes sont capables de remonter leur généalogie sur plus de soixante générations ce qui leur a permis de sauvegarder l’identité et l’histoire akha en maintenant les liens entre les clans et les familles. Le village : On reconnait facilement les villages akha à la porte qui en marque l’entrée et à la grande balançoire installée au sein du village. La porte indique la limite entre le monde des humains et celui des esprits et est censée protéger le village contre les brigands, les animaux sauvages et les maladies. Les visiteurs ne doivent jamais la toucher. La balançoire du village sert au moment de la fête de la moisson, au mois d’août ou de septembre, période de réjouissances et de célébrations. Les maisons sont en bois sur pilotis et sont divisées selon le sexe, avec des zones séparées exclusivement réservées aux hommes. Cette fracture est dite d'imiter la fonction de la porte. Habillement : Les femmes akha sont renommées pour leurs coiffes d’argent aux formes et décors différents suivant les groupes. Les coiffes sont très souvent ornées de pièces de monnaie datant de l’époque coloniale, ces coiffes représentent leur statut social et marital dans la communauté. Les Akha Djepia ont une coiffe conique alors que celle des Akha Pouly est plus arrondie et comporte un disque plat à l’arrière. Les Akha portent des vêtements de coton teints à l’indigo et ornés de broderies, de motifs appliqués et de perles. Les femmes portent également des jambières et sont souvent seins nus. Activités productives : Leur principale activité était traditionnellement la culture de l’opium, mais son interdiction leur impose de se tourner vers la chasse, l’élevage et autres exploitations forestières. Le riz est la culture la plus importante et occupe une place importante dans une grande partie de la culture et le rituel akha. Croyance : La religion Akha - zahv - souvent décrite comme un mélange de l'animisme et du culte des ancêtres souligne le lien Akha avec la terre et leur place dans le monde naturel et les cycles. Les Akha respectent le dieu des rizières et vouent un culte fervent à leurs ancêtres. Les semailles et la récolte sont l'occasion de cérémonies pour rendre hommage aux dieux ou attirer leurs bienfaisances. Ils croient également aux esprits de la forêt (chaque village possède une porte qui leur est réservée). Langue : La langue Akha appartient à la famille tibéto-birmane. Elle comporte trois tonalités principales et deux types de voyelles courtes. Un script romanisée est utilisé en Thaïlande, en Birmanie et au Yunnan. L'orthographe rend la langue écrite monosyllabique, chaque syllabe est écrite séparément. Cependant, cet espacement sert simplement à tenir compte de la mise en place de marques de tonalité. (Source : Voyage au Laos.com)

La cascade de Yeuang à Champassak

dernière mise à jour le 25 mai 2018
Bootstrap Image Preview
La province de Champassak est une province du sud qui possède des ressources naturelles, des rivières et des montagnes. Cette province compte plusieurs sites touristiques culturels, historiques et naturels, très attractifs pour les touristes de la province de Champassak (116 sites naturels, 60 sites culturels et 40 sites historiques). La cascade de Yeuang ou TadYeuang (50m de haut) est un site touristique naturel, tranquille, magnifiquement entourée de forêts, agréable pour les pique-niques. Elle est située dans un village à 40 Kilomètres (ou Lak 40) du district de Pakxong. Dans le cadre du tourisme naturel multi sectoriel, les autorités de la province ont mis l’accent sur la construction de diverses infrastructures pour un accueil de qualité des touristes, tels que des hôtels, des logements, des « guesthouse », des restaurants, des parkings, etc …La cascade de Yeuang est un lieu intéressant pour les touristes nationaux et étrangers.

27 000 hectares d’arbres plantés

dernière mise à jour le 24 mai 2018
Bootstrap Image Preview
Selon le programme du ministère de l’ Agriculture et des forêts de la capitale , il est prévu de faire planter cette année pendant la Journée nationale du reboisement (1er juin 2018) 14 millions de jeunes arbres sur 27 000 hectares répartis sur plusieurs parcelles du pays. Diverse essences ont été sélectionnées pour leur floraison très décorative mais aussi d’autres arbres comme le teck et l’eucalyptus. Chaque année à l’occasion de la Journée nationale du reboisement, plus de25 000 hectares sont reboisés sur l’ensemble du pays. Le gouvernement lao a choisi le 1er juin comme date pour célébrer cette journée en même temps que la Journée internationale des enfants pour sensibiliser les jeunes à la protection des ressources naturelles et à œuvrer afin d’accroître la superficie des forêts. Le reboisement est un projet prioritaire du gouvernement lao, d’une part pour promouvoir l’industrie forestière et d’autre part pour préserver l’environnement. (Sur cette photo : Le Premier ministre Thongloun Sisoulith a planté les arbres à l’occasion de la journée nationale du reboisement et la Journée internationale de l’enfant depuis 2017)

Projet de construction d’un cinquième pont de l’Amitié lao-thaïe

dernière mise à jour le 24 mai 2018
Bootstrap Image Preview
La construction d’un cinquième pont de l’Amitié lao-thaïe entre les provinces de Borikhamxay (Laos) et Beung Kan (Thaïlande) fait partie des priorités du plan de développement socio-économique 2016-2020 du gouvernement. « Le cinquième pont de l’Amitié lao-thaïe est en projet depuis plusieurs années, a rappelé récemment le gouverneur de la province de Borikhamxay, le Dr Kongkèo Xaysongkham. Une fois le pont en service, la province de Borikhamxay attirera les investisseurs parce qu’elle se trouve au centre du pays, à la croisée des routes du nord et du sud, et le pont facilitera le transport des marchandises entre les frontières vietnamienne et thaïlandaise. Les travaux commenceront dès le décaissement des fonds. » D’après l’étude réalisée par les experts des deux pays, le pont mesurera 1170 mètres de long sur 17,30 mètres de large. Le coût de ce projet a été évalué à 3 921 millions de bahts.

L’économie sur la ferme d’élevage de poissons et de poules pondeuses

dernière mise à jour le 24 mai 2018
Bootstrap Image Preview
Depuis toujours le peuple lao fait de la pisciculture et de l’élevage de volailles pour ses besoins quotidiens. Aujourd’hui ces activités sont destinées à la vente en gros. Une ferme de cette envergure existe actuellement dans la capitale de Vientiane, dans la ville de Phonthong de l’arrondissement de Naxaythong. M. Gnong Khémkham, qui dirige cette ferme a déclaré que celle-ci a une surface de8ha destinée à la pisciculture et a l’élevage de poules pondeuses comprenant cinq étangs pour l’élevage de poissons. Au terme de 6 mois d’élevage, 40 tonnes de poissons sont vendues à 11 000 KIPS le kilo. Il existe cinq lieux d’élevage pour les poules pondeuses qui se trouvent au-dessus des étangs. Il y a plus de 15 000 poules pondeuses qui génèrent un quotidien de 400 caisse d’œufs par jour, vendues 20 000 kips la caisse. Cette ferme est devenue une ferme pilote qui donne l’exemple aux autres dans sa contribution au développement socio-économique de l’arrondissement de Naxaythong dans la pisciculture et dans l’élevage de poules pondeuses. Des agriculteurs de la capitale Vientiane ont rendu visite à cette ferme afin d’étudier le savoir-faire dans ce système d’élevage et l’appliquer un tant soit peu.

Séminaire scientifique sur les systèmes politiques du Laos et du Vietnam

dernière mise à jour le 24 mai 2018
Bootstrap Image Preview
Un séminaire scientifique intitulé "Systèmes politiques du Laos et du Vietnam, analyses et comparaisons" a été organisé le 23 mai à Vientiane, au Laos. Ce séminaire a été organisé conjointement par l’Académie nationale de politique et d’administration publique du Laos et l’Académie nationale de politique Hô Chi Minh. Selon le directeur adjoint de l’Académie nationale de politique Hô Chi Minh, Lê Quôc Ly, cet événement s'est focalisé sur les valeurs communes des systèmes politiques du Vietnam et du Laos, outre les solutions pour résoudre les défis de chacun. Pour sa part, le directeur de l’Académie nationale de politique et d’administration publique du Laos, Thongsalith Mangnomech, a dit que le séminaire contribuait à l'amélioration des politiques des deux pays et à la réforme des organisations socio-politiques pour améliorer leur capacité d'adaptation aux besoins de la situation actuelle. Les participants ont écouté 16 interventions présentées par des experts évaluant les avantages et les difficultés dans l'organisation et le fonctionnement des organismes assumant à la fois des missions du Parti et de l’État, des différences des systèmes politiques des deux pays...

La cascade de Sè, un site exceptionnel proche de Luang Prabang

dernière mise à jour le 24 mai 2018
Bootstrap Image Preview

La cascade de Sè, un site exceptionnel proche de Luang Prabang

dernière mise à jour le 23 mai 2018
Bootstrap Image Preview
Les chutes d’eau de Tad Sè font partie des sites naturels très appréciés des touristes, qui sont de plus en plus nombreux à venir visiter la province de Luang Prabang. Situées à une vingtaine de kilomètres au sud-est de la ville, on peut facilement s’y rendre en taxi ou en tuk-tuk, ou bien en bateau depuis Ban En. L’afflux de visiteurs qui viennent s’y relaxer, ou simplement échapper à la foule de Luang Prabang, génère des revenus non négligeables pour les habitants des environs. A Tad Se, l’eau de la rivière de Hinpoun est claire comme du cristal ; elle dévale sur plusieurs niveaux de roches calcaires et forme des bassins entourés de plantes et d’arbres tropicaux. Il est possible de nager dans certaines piscines naturelles qui se forment le long des chutes ainsi qu’au pied des cascades. Les chutes, bien que relativement étroites, sont très impressionnantes de juin à octobre. Non loin, il est possible de faire des balades à dos d’éléphants à travers la forêt. La province de Luang Prabang comprend 12 districts, et totalise plus de 100 sites touristiques : 50 sites culturels, 51 sites naturels et neuf sites historiques.

Les potentiels touristiques du Centre présentées au Laos

dernière mise à jour le 23 mai 2018
Bootstrap Image Preview
Les Services de la culture, des sports et du tourisme de trois provinces du Centre que sont Nghê An, Hà Tinh et Quang Binh ont organisé le 21 mai un programme pour présenter leurs potentiels touristiques au Laos. S’exprimant à cette occasion, la directrice adjointe du Service de la culture, des sports et du tourisme de la province de Nghê An, Nguyên Thi Thành An a dit que l’objectif de ce programme est de présenter au Laos des potentiels touristiques de ces trois localités de la partie septentrionale du Centre du Vietnam et de renforcer la coopération touristique de celles-ci avec le Laos. En plus, ce programme vise aussi à attirer plus de touristes laotiens au Vietnam. Ce programme constitue une opportunité de rencontres et d’échanges d’informations pour accélérer l’exploitation, le développement des circuits et le renforcement des opportunités d’affaires dans le domaine touristique entre les deux pays. Pour sa part, le président de l’Association du tourisme du Laos, Somphong Deviengxay a informé que le nombre de touristes laotiens au Vietnam et celui des touristes vietnamiens au Laos connaissait une croissance. L’intensification de la coopération entre le Vietnam et le Laos, et entre les provinces du Centre du Vietnam et le Laos en particulier, créeront une source de recettes pour le budget national et resserreront la solidarité entre les deux peuples. À cette occasion, des entreprises spécialisées dans le commerce de services touristiques des deux pays ont signé des programmes de coopération. VNA/CVN

Tourisme : Viengphoukha un district à découvrir

dernière mise à jour le 23 mai 2018
Bootstrap Image Preview
Les autorités du district de Viengphoukha, dans la province de Luang Namtha, comptent sur les richesses naturelles et culturelles de leur région pour promouvoir le tourisme. Situé en région montagneuse, aux limites des districts de Nam That, de Nalè et de Long dans la province de Bokèo, Viengphoukha offre des paysages diversifiés et ses pistes forestières la possibilité de rencontrer de nombreuses ethnies comme les Akha, les Mouseu, les Khamou, les Hmong et autres. Viengphoukha est aussi un carrefour important pour le commerce car tous les villages avoisinant y viennent pour vendre leurs produits issus de la chasse, de la pêche, de l’agriculture, de l’artisanat et autres. La région est aussi connue pour ses grottes ouvertes à la spéléologie ainsi que pour son patrimoine architecturale. En effet, la pagode Mahaphod, datant du 16e siècle est un joyau pour les amateurs de vielles pierres. Située au sommet d’une montagne, cette pagode est aussi un lieu sacré pour les habitants de la région. Elle sert de place aux cérémonies religieuses et à l’organisation des fêtes traditionnelles

La forêt de pierre d’Attopeu

dernière mise à jour le 23 mai 2018
Bootstrap Image Preview
Depuis les temps anciens, les habitants de la province d’Attopeu se sont toujours attachés à préserver leur style de vie et leurs traditions. Tout comme un arrondissement de Vientiane, un district de la province a été appelé Xaysettha, à la gloire du règne du roi Chao Xaysettha et en souvenir de sa mort, survenue dans la province alors qu’il était en guerre. Ce district est très visité par les touristes en raison d’une curiosité locale qui fait la fierté de ses habitants, près du village de Hadsanh, à savoir le site Dong May Kay Penhine (« la forêt de pierre »). Il s’agit en fait de formations rocheuses longilignes naturelles que les habitants comparent à des troncs d’arbre fossilisés. Elles se trouvent en quantité plus ou moins importantes selon les endroits, dans une forêt de 36 hectares. C’est aussi une région montagneuse traversée par deux affluents du Mékong, les rivières Xékong et Xékhamame, qui irriguent les terres et les cultures et procurent du poisson et d’autres ressources naturelles aux habitants de la région. La province d'Attopeu compte plus de 50 sites touristiques naturels, culturels et historiques. D’une superficie de 10 300 kilomètres carrés, la province englobe la plus grande partie du plateau des Boloven. Son altitude, de 400 à 1300 mètres, tempère le climat et la prête à la caféiculture comme à la production de fruits tropicaux et de miel. La population de la province est composée de 14 ethnies. Sur le plateau des Boloven, la forêt et les falaises truffées de grottes abritent des espèces menacées comme le tigre, la panthère longibande et l'ours noir d'Asie. A l'est d'Attopeu, la nature, couverte d'une jungle sauvage, possède une faune et une flore parmi les plus belles du Laos. Cette province est encore peu touristique par rapport aux autres provinces au Laos.

10e Anniversaire du pilier de la ville à Xamneua

dernière mise à jour le 22 mai 2018
Bootstrap Image Preview
La province de Houaphanh a organisé le 18 mai dernier une célébration pour le 10e Anniversaire du pilier de la ville Xammeua (17/5/2008-17/5/2018). Etaient présent à cette célébration, le Vice-premier ministre de la RDP lao, M. Sonxay Siphandone, le gouverneur de la province de Houaphanh, M. Vanxay Phèngsoumma ainsi que des dirigeants et les populations de cette province. Lors de cette cérémonie, le chef adjoint du service de l’Information, de la culture et du tourisme de la province de Houaphanh, M. Phouvanh Phetmixay a relaté l’histoire du pilier de la ville Xamneua qui est un symbole de paix, de civilisation, de prospérité et de justice, ayant contribué à la stabilité politique, la sécurité publique et la croissance économique constante de la province de Houaphanh. Ce monument est un témoignage des œuvres des héros et des combattants de la région révolutionnaire. C’est est le symbole de la victoire de la révolution.

Les dauphins du Mékong en voie d’extinctioné»

dernière mise à jour le 22 mai 2018
Bootstrap Image Preview
La population de dauphins dans le Mékong est sérieusement menacée de disparition, en particulier dans la partie du fleuve entre la République Démocratique Populaire Lao et le Cambodge ou seulement six spécimens ont été recensés dans à la province de Champassak. En cause ? Les pratiques de pêche ayant cours dans la région. Si des mesures d’urgence ne sont pas mises en place, cette espèce de mammifère aquatique est appelée à disparaitre complètement. Selon le WWF (Fonds mondial pour la nature), il s’agit de la dernière chance pour le dauphin du Mékong. Après la mort de 30 dauphins pris dans des filets de pêche en 1991, des mesures restrictives relatives à la pêcherie avait été mises en place par le Cambodge pour protéger l’animal. Les principales visaient à réduire le nombre de filet et d’interdire la pêche dans un rayon d’un kilomètre de la zone de vie de l’animal. Pour les experts de WWF, ces mesures s’avèrent insuffisantes car le dauphin évolue dans rayon d’environ cinq kilomètres pour se nourrir. Le dauphin du Mékong fait partie du patrimoine naturel de la région de Champassak et sa présence attire de nombreux touristes. Selon le département du tourisme, l’année dernière, 20 000 visiteurs on fait le déplacement pour apercevoir le cétacé d'eau douce. Sa disparition risque d’entraîner des répercussions économiques pour la région. D’autres menaces planent. En dépit des interdictions, ces dauphins sont souvent capturés pour évoluer dans des aquariums d’eau douce. Ils sont en outre mis à mal par la pollution le long des fleuves, engendrée notamment par les substances toxiques provenant de l’agriculture. Il arrive aussi régulièrement que ces dauphins (par ailleurs sensibles au bruit) soient blessés par les hélices des bateaux à moteur, ou qu’ils soient bloqués par les barrages, obstacles insurmontables ayant pour effet d’isoler les dauphins les uns des autres. Le dauphin du Mékong, « Orcaella brevirostris », également nommé « dauphin de l’Irrawaddy », fut découvert seulement en 1866. Il existe plusieurs populations isolées géographiquement les unes des autres. Ce cétacé a un large melon et une tête ronde et émoussée. Son rostre n'apparaît pas séparé du corps. La nageoire dorsale est courte, peu pointue et triangulaire. Les nageoires des côtés sont longues et larges. Il est d'une couleur claire légèrement plus blanche sur la partie inférieure. Il apparaît plus blanchâtre lorsqu'il est vu sur le fond d'une rivière boueuse. La longueur est d'environ 1 m à la naissance et 2,3 m adulte. Le poids à la naissance est d'environ 10 kg pour atteindre ensuite 130 kg à l'âge adulte. Sa durée de vie est d'environ 30 ans. Le dauphin de l'Irrawaddy est un nageur lent. Il fait surface en roulant et ne soulève sa queue que pour une plongée profonde. Il fait des jets d'eau avec sa bouche lorsqu'il saute dans l'air. Les dauphins apprivoisés le font sur demande.

25 millions de dollars pour soutenir la production agricole au Laos

dernière mise à jour le 22 mai 2018
Bootstrap Image Preview
La Banque mondiale (BM) a accordé un prêt de 25 millions de dollars pour soutenir la production agricole dans les régions rurales au Laos. La cérémonie de signature a été organisée la semaine dernière à Vientiane, entre la vice-ministre des Finances, Mme Thipphakone Chanthavongsa, et la représentante de la BM au Cambodge, Mme Inguna Dobraja, ainsi que les autorités concernées. Cette somme est destinée au développement et à l’amélioration des produits agricoles et la qualité des produits. Les agriculteurs venant des 28 000 familles dans 224 villages vivant dans les régions rurales bénéficieront de ce projet. Le projet aidera à augmenter la production agricole, à améliorer la qualité des produits agricoles, de la main d’œuvre ainsi que d’augmenter le volume des ventes des produits. En outre, ce projet permettra aux agriculteurs d’avoir accès aux entrepreneurs dans ce domaine et aux semences de qualité. Ce projet concentrera ses efforts sur l’amélioration d’un système d’irrigation, du service dans les domaines techniques et de vente en vue d’aider les agriculteurs à réduire le capital de production et augmenter leurs revenus.

Le «District de Pakxé »devient «Ville de Pakxé»

dernière mise à jour le 21 mai 2018
Bootstrap Image Preview
Le chef du district de Pakxé de la province de Champassak, M. Soulivanh Savatthasinh a déclaré récemment que les administrations du district de Pakxé provincial préparent l’organisation d’une cérémonie le 31 mai 2018 prochain pour annoncer le changement de nom du district de Pakxé en « ville de Pakxé ». Pakxé est une ville en plein essor. Le gouvernement lao a été très prudent dans la création de nouvelles destinations touristiques, en cherchant à combiner découvertes, aventures, développement durable, confort et services. Vous pourrez facilement passer une semaine à Pakxé même ou faire des excursions d’une journée ou plus dans les environs, et ensuite y revenir pour planifier la prochaine étape de votre voyage. Pakxé est la plus grande ville du sud du Laos et est une zone d’échanges transfrontaliers. L’expansion de la ville n’a en pourtant rien entamé de sa bonne humeur toute lao: une bonne soirée au bord de la rivière devrait vous le confirmer!

L’Etat se prépare à fermer 13 abattoirs de qualité médiocre

dernière mise à jour le 21 mai 2018
Bootstrap Image Preview
La capitale Vientiane possède un total de 28 abattoirs qui accueille plus de 560 porcs et 58 bœufs. Suite à un contrôle qualité dans ces abattoirs par des fonctionnaires du département de l’Industrie et du commerce de la capitale Vientiane, ceux-ci ont identifié 13 abattoirs de qualité médiocre. Les mesures d’hygiène et de propreté de ces usines ne sont pas respectées. Les fonctionnaires du département de l’Industrie et du commerce ont demandé aux propriétaires de ces 13 abattoirs d’améliorer leurs systèmes dans les trois prochains mois, à défaut, ils procèderont à la fermeture de ces abattoirs

Plus de 80 cas de dengue à Attopeu

dernière mise à jour le 21 mai 2018
Bootstrap Image Preview
Le chef du service de la santé du district de Xaysettha de la province d’Attopeu, Dr Vong-aphay Vongsalasith a récemment déclaré que depuis le début de l’année 2018 à ce jour, plus de 80 cas de dengue sans mort ont été identifiés dans 12 villages du district de Xaysettha. En 2017, 486 cas de dengue avaient été détectés. Chaque année, en particulier pendant la saison des pluies, la population, plus particulièrement les enfants, est exposée à un fléau récurrent, la dengue. Des campagnes d’éradication, qui visent à détruire le mal par la racine en luttant contre les différentes sources d’eau stagnantes (pots, jarres, bouteilles, vieux pneus ou autres objets pouvant servir de réceptacles) propices à la prolifération des moustiques, sont actuellement entreprises. Les informations sont diffusées par le biais des écoles pour les enfants et les adultes peuvent s’informer des mesures préventives pour lutter contre cette maladie lors de réunions au bureau du chef de village.

Tournoi de Jet-ski international dans la province de Vientiane

dernière mise à jour le 21 mai 2018
Bootstrap Image Preview
Le Laos sera hôte pour le tournoi de Jet-ski international 2018 ou LAO INTERNATIONAL JET SKI CHAMPIONSHIP 2018 (Coupe du Vice-président de la RDP Lao). Ce tournoi sera organisé du 1er au 3 juin à Donsavanh Nam Ngum Resort de la province de Vientiane, dans le cadre de la promotion de l’année du tourisme lao et dans le but d’accroitre le nombre d’inscriptions de sportifs dans la discipline de Jet-ski lao. Plus de dix pays participeront à ce tournoi, dont les sportifs des pays d’Italie, de France, d’Etats-Unis, de Norvège, du Japon, de la République de Corée, de Thaïlande, de la Malaisie parmi d’autres pays.

Au Laos, le touriste augmente environ de 21% par an

dernière mise à jour le 18 mai 2018
Bootstrap Image Preview
Le tourisme est aujourd’hui un facteur important du développement socio-économique du pays, en particulier à Vientiane, qui devient de plus en plus la ville des affaires et du commerce, avec notamment beaucoup de grands projets de construction d’investisseurs chinois. ‘‘En ce qui concerne le tourisme, le gouvernement lao donne la priorité aux sites naturels, historiques et culturels que possèdent plusieurs districts comme Luang Prabang, Vientiane, Khammouane, Savannakhet et Champassak, dans lesquels le gouvernement est en train d’aménager les routes vers les pays voisins (Thaïlande, Vietnam et Chine) pour y promouvoir le tourisme. Notre pays compte aujourd’hui 23 postes-frontières pouvant délivrer des visas d’entrée et il est desservi par beaucoup de liaisons aériennes de compagnies étrangères du Vietnam, de Chine et de Malaisie, dont les vols parviennent notamment à l’aéroport international de Wattay, à Vientiane. Cela favorise la croissance du tourisme, qui augmente de 20 à 21 % par an. 70 % des touristes viennent des pays de l’ASEAN : 50 % de Thaïlande et 20 % du Vietnam, de Chine, du Japon, de République de Corée, de Malaisie et du Cambodge. Les 30 % restants viennent principalement d’Amérique (Etats-Unis et Canada) et d’Europe (France, Royaume-Uni, Allemagne etc.)’’, a déclaré le directeur du département de la Promotion du tourisme du ministère de l’Information, de la culture et du tourisme, M. Saly Phimphinith.

L’homme d’affaire chinois investit sur le traitement du thé à Luang Namtha

dernière mise à jour le 18 mai 2018
Bootstrap Image Preview
Une société chinoise Xinjiang investit plus de 3,6 milliards de kips pour construire des usines de traitement des feuilles du thé et pour promouvoir des agriculteurs à cultiver le thé aux trois districts de Long , de Sing et de Viengphoukha de la province de Luang Namtha. La société chinoise Xinjiang va construire ses usines de traitement des feuilles du thé au district de Long, compte deux usines dans les villages de Chamay à la surface de location de 9 000 mètres carrées (3tonnes de feuilles du thé par jour) et de Namhi à la surface de 12 000 mètres carrées (4 tonnes par jour), dont la durée de location des terrains est de 30 ans. Et elle va promouvoir les agriculteurs de ces districts à cultiver le thé pour donner à ses usines.

Recul de la pauvreté à Luang Namtha

dernière mise à jour le 18 mai 2018
Bootstrap Image Preview
Ces cinq dernières années, les autorités de la province de Luang Namtha ont concentré leurs travaux sur le développement rural et l’éradication de la pauvreté. Dans ce sens, des mesures ont été prises pour fournir des fonds de soutien aux villages grâce auxquels plusieurs projets ont été mis en œuvre : développement d’infrastructures (réseau d’eau courante, d’électricité et d’irrigation) ; amélioration des routes ; attribution de terres agricoles ; formation professionnelle ; promotion de l’agriculture et de l’élevage ; création de groupes de production et autres. « Ces mesures ont porté leurs fruits car nous constatons un net recul de la pauvreté dans notre région, a déclaré le directeur du Bureau du développement rural et de l’éradication de la pauvreté de la province de Luang Namtha, M. Sophith Sitbounlang. La province compte au total 526 villages. Sur ce nombre, 163 sont considérés comme développés (soit 21 990 familles), 246 comme sortis de la pauvreté (soit 26 626 familles) et 117 considérés comme pauvres (soit 4 539 familles). Le taux de familles pauvres de notre province s’élève à 14 %. Notre programme consiste à réduire ce taux à 5% à l’horizon 2020. »

Intensifier la coopération parlementaire Vietnam - Laos

dernière mise à jour le 18 mai 2018
Bootstrap Image Preview
La vice-présidente de l’Assemblée nationale (AN), Tong Thi Phong, a reçu le 17 mai à Hanoï son homologue laotien Somphanh Phengkhammy, à la tête d’une délégation parlementaire du Laos en visite de travail au Vietnam. Saluant les acquis obtenus ces dernières années par le pays et le peuple laotiens, Tong Thi Phong a affirmé que l’AN du Vietnam va travailler conjointement avec l’AN du Laos pour renforcer les échanges des informations, partager des expériences dans le secteur législatif ainsi que réaliser des fonctions de supervision et donner des décisions importantes de chaque pays. Pour sa part, Somphanh Phengkhammy a informé son hôte des résultats de sa visite ainsi que de son travail avec la délégation des députés de l’AN et le Conseil populaire de la ville portuaire de Hai Phong. Exprimant sa joie pour le développement vigoureux de la solidarité spéciale et la coopération intégrale entre le Laos et le Vietnam dans tous les domaines, Somphanh Phengkhammy a exprimé son souhait de promouvoir davantage les relations et l'amitié entre les organes législatifs des deux pays. Plus tard le même jour, Somphanh Phengkhammy et la délégation laotienne ont eu une séance de travail avec la Commission des Relations extérieures de l'Assemblée nationale du Vietnam sur le processus de vote de confiance pour le personnel élu et approuvé par l'AN et le Conseil populaire provincial. VNA/CVN

Renforcement des relations entre les deux jeunesses vietnamienne et laotienne

dernière mise à jour le 18 mai 2018
Bootstrap Image Preview
Le Vietnam prend toujours en haute considération ses relations d’amitié et de coopération spéciales avec le Laos. C’est pourquoi les deux pays mettent en œuvre de nombreuses activités significatives visant à renforcer la solidarité entre l’Union de la jeunesse communiste Ho Chi Minh et l’Union de la jeunesse populaire révolutionnaire du Laos. C’est ce qui a été déclaré lors de la rencontre, tenue le 15 mai à Hanoï, entre le premier secrétaire du Comité central (CC) de l’Union de la jeunesse communiste Ho Chi Minh, Le Quoc Phong, et le secrétaire du CC de l’Union de la jeunesse populaire révolutionnaire du Laos, Alounxai Sounnalath. Ces deux organisations de la jeunesse réaliseront diverses activités communes cette année, parmi lesquelles la Rencontre d’amitié entre les jeunesses du Vietnam et du Laos, le Camp d’amitié pour les enfants du Vietnam et du Laos, des programmes de perfectionnement au profit des cadres laotiens de l’Académie de la Jeunesse du Vietnam, etc. Le secrétaire du CC de l’Union de la jeunesse populaire révolutionnaire du Laos, Alounxai Sounnalath, a souhaité que les deux parties intensifient l’entraide au sein des forums internationaux, élaborent des programmes de coopération en matière médiatique pour améliorer l’efficacité des travaux de propagande et d’éducation, ainsi qu’organisent des rencontres entre entreprises des deux pays. NDEL/VNA

L’étang de That Luang appelé à devenir un modèle d’urbanisme

dernière mise à jour le 17 mai 2018
Bootstrap Image Preview
Le département de l’Urbanisme envisage de développer la zone de l’étang de That Luang en une zone urbaine attractive : espaces verts, zones humides paysagées, parc public, nouvelles routes, cités résidentielles, centres commerciaux et industries. Un cabinet d’architecture japonais a élaboré le plan sur lequel s’appuiera le département de l’Urbanisme pour réaliser le développement durable de l’étang jusqu'en 2030. On sait déjà que le plan devrait diviser l’étang en cinq zones, couvrant une superficie de 2200 hectares, dont 660 hectares de terre marécageuse. Une zone commerciale est prévue dans le voisinage du stupa That Luang et de la Bourse du Laos. Une deuxième zone, située à proximité de la gare comprendra un quartier résidentiel et des centres commerciaux. La troisième zone, proche de l’étang lui-même, comprendra des attractions culturelles et des quartiers résidentiels, ainsi que des espaces verts. La quatrième zone sera conçue pour être un quartier paisible qui disposera d'une zone résidentielle, avec des bureaux commerciaux et des locaux administratifs. Enfin, la cinquième zone sera une zone industrielle. Elle sera située près du pont de l'amitié lao-thaïlandaise et comprendra également un parc d'attraction et une zone résidentielle. Selon le département de l’Urbanisme le plan intègre également la construction de 27 routes, dont trois seront à six voies. L’une d’elles reliera la jonction Phonthan jusqu’à la T4 en traversant l’étang et desservira les villages de Nonvay et Nakhuay puis rejoindra la route du 450e anniversaire de la capitale. Les autorités de Vientiane estiment que l'investissement total de ce projet s’élèvera à 125 millions de dollars. Cet étang considéré comme le poumon de Vientiane sert aussi de vase communiquant en drainant les eaux usées de la ville. L’étang aide à prévenir les inondations Vientiane, il est donc essentiel de bien gérer son urbanisation. Selon une enquête effectuée en 2009, Vientiane couvre une superficie 3,920 km ² et compte une population de plus de 800 000. 55 000 personnes vivraient dans la zone concernée par le projet. Les experts estiment que la population doublera d'ici 2030. La capitale connaît déjà des problèmes de circulation car la plupart des bureaux sont situés dans le centre-ville. Les routes ne peuvent pas être élargies car elles sont bordées de maisons et de bâtiments. Les autorités prévoient de créer plusieurs sous-centres urbains pour répondre à ces questions et rendre la ville plus vivable et s'assurer que les installations soient facilement accessibles aux résidents. La plupart des gens conviennent que si la zone de l’étang de That Luang est développé selon le plan prévu, Vientiane pourrait devenir l'une des villes les plus vivables et durables de la

Augmentation des investissements chinois dans le tourisme à Oudomxay

dernière mise à jour le 17 mai 2018
Bootstrap Image Preview
Selon le service du Plan et de l’investissement de la province d’Oudomxay, la province d’Oudomxay devient de plus en plus attractive en termes d’investissement dans le secteur du tourisme. Les activités menées dans ce secteur, notamment par les investisseurs chinois, contribuent à soutenir la croissance et le développement socio-économique de la région. En outre sa proximité avec la Chine et le Vietnam, son port fluvial de à mi-chemin entre Luang Prabang et HouayXay à la frontière thaïlandaise et sa diversité ethnique font de cette province une région unique et particulièrement intéressante à tout point de vue. » Le directeur du service du Plan et de l’investissement de la province d’Oudomxay, M. OnkèoOun-alom a fait part de sa satisfaction à propos de l’avancement de projets et a salué l’engagement des promoteurs chinois à développer plusieurs sites touristiques de la province, en particulier les sites de la cascade de Talè, dans le district de Houn et de la grotte de Chom-ong dans le district de Xay. Il a rappelé qu’Oudomxay comportait plus d’une centaine de sites historiques, culturels et naturels.

Tonton Dèng Vorabouth, un homme courageux et persévérant

dernière mise à jour le 17 mai 2018
Bootstrap Image Preview
« Bien que je n’aie malheureusement pas fréquenté les bancs de l’école, je suis satisfait de ma vie. Grâce à mon courage et à ma persévérance, je m’en suis sorti et aujourd’hui, je possède une voiture neuve et une maison. Mais ce dont je suis le plus fier est d’avoir offert une bonne éducation à mes enfants, jusqu’à l’Université. » Tonton Dèng Vorabouth est aujourd’hui âgé de 70 ans et habite le village de Meuangnoy, dans l’arrondissement de Xaysettha, à Vientiane. Il est issu d’une famille paysanne de cinq enfants et ne sait ni lire ni écrire. Dès son plus jeune âge, sa vie a été vouée aux travaux des champs et des rizières, pour aider ses parents. « C’était mon lot quotidien. Mes journées étaient rythmées par le travail de la rizière, où mon père et moi labourions la terre à l’aide d’un araire tiré par notre buffle, et par celui du potager où nous faisions pousser des choux chinois, de la salade, des concombres et d’autres légumes. A cette époque nous n’avions pas les moyens d’acheter un motoculteur pour nous faciliter le travail. Bien souvent, je rêvais d’aller à l’école comme beaucoup de mes camarades, mais notre situation ne nous le permettait pas. » A l’âge de 14 ans, le jeune Dèng Vorabouth était rompu au métier d’agriculteur, ainsi qu’à celui de commerçant car il vendait lui-même les produits de l’exploitation familiale sur le marché. Constatant sa maturité, son père lui a confié d’autres responsabilités et Dèng Vorabouth est devenu très vite autonome. « Je me suis marié à 25 ans avec une fille de mon village. Ensemble nous avons créé une exploitation agricole dans laquelle nous cultivions divers légumes. Nous mettions l’argent de nos ventes de côté pour financer les travaux de notre maison, d’un étage. Il nous a fallu 10 ans d’économie pour l’achever. Puis nous avons cessé l’agriculture pour nous consacrer exclusivement au commerce. Nous achetions les légumes directement aux producteurs pour les vendre aux détaillants des marchés de la capitale comme ceux du That Luang, de Thonkhankham, ou de Khouadine. Nos marges bénéficiaires étaient élevées et après cinq années d’activité nous nous sommes acheté une camionnette pour livrer nous-mêmes nos légumes. » Mais après le décès de son épouse, en 2005, tonton Dèng Vorabouth perdu le courage et l’envie de mener ses affaires. La dépression s’est emparée de lui et il est resté inactif pendant un an, à la charge de ses deux enfants. Pour l’aider à retrouver goût à la vie, on lui a proposé un poste de jardinier dans la pagode de son village. Pendant cet intermède, il a repris la culture des piments, des citrouilles et des salades, ce qui l’a aidé à surmonter cette douloureuse épreuve. En 2007, ses enfants ont achevé leurs études à l’Université nationale du Laos. Malgré leur niveau et leurs diplômes, qui les prédestinaient à d’autres activités professionnelles, ils se sont lancés dans le commerce à l’instar de leur père. Aujourd’hui, l’un importe des marchandises de Thaïlande et l’autre mène les mêmes affaires que son père. A 70 ans, tonton Dèng Vorabouth est resté modeste. Il s’habille simplement, ce qui pourrait faire croire qu’il est pauvre. Mais derrière les apparences se cache un homme comblé qui a bien mené sa vie.

Le bio : une source de revenus pour les agriculteurs de Nongtè

dernière mise à jour le 17 mai 2018
Bootstrap Image Preview
Chaque membre du groupe d’agriculteurs biologiques du village de Nongtè, arrondissement de Xaythany, à Vientiane, tire environ 1 million de kips par semaine de ses ventes. Le groupe cultive en toutes saisons plusieurs sortes de légumes, tomates, piments, citrouilles, haricots, choux, salades, courgettes, aubergines, pommes de terres, céleris etc. Tous les légumes et les fruits qu’il produit sont garantis poussés sans engrais chimique ni insecticide. Plus d’une tonne de légumes bio est ainsi produite chaque semaine par ce groupe et vendue dans les marchés bios de la capitale : au Parc Chao Fa Ngoum, le lundi et le jeudi ; au marché de Nongbone, le mercredi et le samedi ainsi que dans de nombreuses foires-expositions montées au cours de l’année dans la capitale et ses environs. Le groupe de Nongtè compte au total 38 familles qui pratiquent l’agriculture biologique sur 13 hectares. A Vientiane, le « bio » à la vente en poupe et la demande est plus important que l’offre. Ce fait devrait peut être incité plus d’agriculteurs à se tourner vers l’agriculture biologique.

Le tourisme en croissance

dernière mise à jour le 16 mai 2018
Bootstrap Image Preview
L’afflux croissant de touristes au Laos laisse présager que le Laos accueillera de plus en plus de visiteurs d’année en année. Pour mieux développer et organiser le tourisme, qu’il considère comme un enjeu majeur pour l’économie nationale et la réduction de la pauvreté, le gouvernement a élaboré une stratégie fondée sur plusieurs priorités. Elle vise d’abord à encourager des projets innovants, notamment pour mettre en valeur le patrimoine culturel et naturel. Elle soutiendra les initiatives locales dans des domaines porteurs comme l’artisanat ou l’hôtellerie-restauration. On développera davantage la coopération avec les organisations internationales, en particulier l’ASEAN et la Commission du Mékong, et les réseaux de communication avec l’ensemble des pays de la région Asie-Pacifique. Dans plusieurs provinces, des mesures ont été prises pour la conservation et l’aménagement de nombreux sites dans le respect de l’environnement et des traditions des habitants. En outre, le gouvernement souhaite faciliter le passage des frontières aux voyageurs en assouplissant les règles en vigueur. Il entend aussi renforcer la publicité et la communication, soutenir la création de nouveaux services liés au tourisme pour diversifier l’offre, promouvoir les métiers du tourisme et les investissements dans ce domaine.

Tabagisme : une personne en meurt toutes les deux heures au Laos

dernière mise à jour le 16 mai 2018
Bootstrap Image Preview
Plus de 4 800 personnes décèdent chaque année au Laos de maladies dues au tabagisme, soit 13 décès par jour ou un décès toutes les deux heures. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le tabagisme provoque chaque année la mort de six millions de personnes dont plus de 600 000 sont des non-fumeurs ont respiré la fumée des autres. Si aucune mesure n’est prise pour limiter la consommation de tabac, l’OMS estime que le nombre de décès s’élèvera à 10 millions en 2020. D’après une étude du Comité national de contrôle du tabac effectuée en 2012, sur les 3,4 millions de Lao âgés de plus de 15 ans, plus d’un million étaient des fumeurs. Les plus nombreux vivent dans les zones rurales sont issus de familles pauvres. Selon cette étude, le nombre des jeunes fumeurs a augmenté de 9% en 2007 et de 14,3 % en 2011 pour les hommes, et de 0,7 % en 2007 et 1,1 % en 2011 pour les femmes. Pour lutter contre le tabagisme, le gouvernement a pris un diverses mesures comme la constitution d’un comité national de contrôle, l’augmentation des taxes sur le tabac, la création de zones non-fumeurs, l’interdiction de publicité pour le tabac et de nombreuses campagnes de sensibilisation et de prévention contre le tabagisme.

Les concombres font le bonheur de la famille Singsomphou

dernière mise à jour le 16 mai 2018
Bootstrap Image Preview
La famille de M. Sy Singsomphou du village de Xiengda, est une des familles exemplaires de l’arrondissement de Xaysettha, en matière de culture maraichère. En effet, la vente de la production de légumes de saison comme les concombres, les citrouilles, les choux chinois et les piments, rapporte à la famille un revenu mensuel de 10 millions de kips. M. Sy Singsomphou s’est lancé dans la culture de légumes après avoir terminé ses études à l’école de l’Agriculture et des forêts du village de Dongkhamxang dans l’arrondissement de Hadxayfong. « Actuellement, je suis en pleine récolte de concombres, a-t-il raconté. Ma plantation de 2000 mètres carrés produit environ 700 kilos de concombres par récolte. Je les revends 25 000 kips les 12 kilos. Cette plantation, semences, engrais biologiques et outillages compris a nécessité un investissement de 2,5 millions de kips. Cette année la récolte me semble bonne et devrait me rapporter au minimum sept millions de kips. Le concombre produit trois fois dans l’année : janvier (saison sèche), mai et septembre (saison des pluies). J’utilise des semences traditionnelles. Je cultive les légumes selon les saisons. Les mois les plus froids je cultive des choux chinois, des citrouilles et des piments. » Les revenus tirés de ces 12 années d’exploitant agricole ont permis M. Sy Singsomphou de construire une maison d’un étage et de l’équiper confortablement et d’acheter une voiture neuve. « Le matin, j’irrigue mes plantations, a-t-il ajouté. Je termine ce travail dans l’après-midi et ensuite je fais une sieste dans ma cabane de jardin. Je trouve que ce métier me laisse assez de temps libre. Bien sûr, il faut aussi s’occuper de la vente des produits mais c’est moins difficile qu’auparavant car les commerçants viennent directement acheter à la plantation. Dans l’avenir, je projette de me lancer dans l’élevage de poissons et de poules pondeuses » Xiengda est aussi appelé Ban Maktèng (village du concombre), par les locaux. Une cinquantaine de familles y cultive traditionnellement la cucurbitacée sur plus de 20 hectares. Les étudiants en agronomie viennent dans cette région pour y observer les méthodes d’agriculture.

Le maïs sucré lao a la cote sur les marchés mondiaux

dernière mise à jour le 16 mai 2018
Le maïs sucré produit par l’entreprise Lao Agro Industry Co., Ltd est très prisé sur marchés mondiaux. Il est exporté dans 17 pays, ce qui classe le Laos au 33e rang des 118 pays exportateurs de maïs sucré. L’usine de Lao Agro Industry Co., Ltd est la seule conserverie du Laos. Située dans le village de Keun, district de Thoulakhom, province de Vientiane, elle a été créée en 1994 par des hommes d'affaires lao et thaïlandais. Elle produit des fruits et des légumes en boîte comme le maïs sucré, les mangues, les cœurs de palmier, l'ail et également du lait de maïs en bouteille. 90 % de sa production est destinée à l'exportation : Royaume-Uni, France, Allemagne, Thaïlande, Malaisie, Vietnam, Cambodge etc. Son produit phare, le maïs sucré, réputé pour ses propriétés thérapeutiques, représente à lui seul 60 % des exportations. L'entreprise se fournit en fruits et en légumes auprès d’agriculteurs de la province de Vientiane avec lesquels elle a passé un contrat. Elle les aide en leur attribuant une prime d'installation et en leur fournissant des semences et des engrais. En contrepartie, les agriculteurs s'engagent à vendre leur récolte exclusivement à la conserverie.

Le PM reçoit le chef d’état-major général de l’Armée populaire laoe»

dernière mise à jour le 15 mai 2018
Bootstrap Image Preview
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a reçu lundi 14 mai à Hanoi le vice-ministre de la Défense et chef d’état-major général de l’Armée populaire lao, Suvon Luongbunmi, en visite officielle au Vietnam Il a souligné la relation profonde entre les deux Partis, les deux États, les deux armées et les deux peuples, indiquant que tout au long de l’histoire, l’armée et le peuple vietnamiens restaient toujours aux côtés de leurs homologues laotiens en toutes circonstances. Le général de corps d’armée Suvon Luongbunmi a informé le chef du gouvernement vietnamien des résultats de son entretien avec le vice-ministre vietnamien de la Défense et chef d’état-major de l’Armée populaire du Vietnam, Phan Van Giang. Les deux parties ont passé en revue la coopération en 2017 et ont discuté des orientations de coopération concrètes pour cette année et les temps à venir, a-t-il fait savoir, précisant que les deux ministères de la Défense ont travaillé ensemble sur tous les domaines l’année dernière. Le ministère vietnamien de la Défense a activement aidé l’Armée populaire lao à construire des forces, contribuant ainsi grandement au développement socio-économique du Laos, a-t-il souligné. Les deux parties ont également mené un certain nombre d’activités conjointes pour améliorer le niveau de vie des habitants dans les zones frontalières de leurs pays, ce qui a été fortement soutenu par les peuples vietnamien et laotien, a-t-il noté. Au cours des prochaines années, elles renforceront la coopération dans la formation du personnel et la construction d’une frontière vietnamo-laotienne de stabilité et de développement intégral, a-t-il encore indiqué. Saluant la coopération entre les deux ministères de la Défense, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc leur a demandé de renforcer les liens pour contribuer à intensifier l’amitié entre les deux pays. Comme le Vietnam et le Laos partagent une longue frontière qui traverse principalement les zones montagneuses et défavorisées, les pays devraient multiplier les activités communes entre leurs armées et leurs forces de sécurité pour maintenir la paix, la sécurité, l’ordre et l’amitié le long de la frontière, a-t-il déclaré. Outre les efforts pour améliorer le niveau de vie des populations frontalières, les deux armées devraient également renforcer leurs liens dans la lutte contre la traite des êtres humains et la criminalité liée à la drogue, ainsi que dans la formation du personnel, a-t-il ajouté. Le dirigeant vietnamien a exprimé sa conviction que les bonnes relations entre les deux armées consolideraient la confiance et la coopération intégrale entre les deux Partis, les deux États et les deux peuples tout en assurant la paix, la stabilité et la sécurité politique pour le développement de chaque pays. – VNA

La caserne militaire française de Houayxay

dernière mise à jour le 15 mai 2018
Bootstrap Image Preview
Le site comportant les vestiges d’une ancienne caserne militaire française datant de la guerre d’Indochine, dans le district de Houayxay, province de Bokèo, est aujourd’hui ouvert au public. Construite en 1900, la caserne conserve des bâtiments offrant un intérêt sur cette époque de l’Histoire du Laos, notamment le poste de commandement, les dortoirs des soldats, les cuisines et la prison. Heures d’ouverture : du lundi au vendredi de 08h00 à 16h30.

Chine et Laos renforcent leur coopération dans la lutte contre la criminalité transfrontalière

dernière mise à jour le 15 mai 2018
Les ministères chinois et laotien de la Sécurité publique ont décidé de redoubler d'efforts dans la lutte contre la criminalité transfrontalière et de renforcer la coopération dans la justice. Ce consensus a été conclu à l'issue de la première réunion au niveau ministériel sur la coopération bilatérale en matière de justice, qui s'est tenue dimanche 13 mai à Vientiane au Laos, a-t-on appris dans un communiqué le 14 mai. Il s'agissait de la rencontre entre le conseiller d'Etat et ministre chinois de la Sécurité publique, Zhao Kezhi, et le ministre laotien de la Sécurité publique, Somkèo Silavong. Les deux parties ont convenu de conjuguer leurs efforts pour réprimer la fraude via les télécommunications, le trafic d'êtres humains transfrontalier et l'immigration illégale, ainsi que renforcer la coopération bilatérale en vue de protéger la sécurité nationale, lutter contre le terrorisme et gérer l'immigration, selon le communiqué. Les deux pays ont également décidé d’instaurer un mécanisme de coopération sécuritaire, d'intensifier les patrouilles frontalières conjointes, ainsi que d'approfondir la coopération sécuritaire le long du Mékong. La Chine et le Laos vont renforcer leur coopération anti-drogue en intensifiant les échanges d'informations, continuer de promouvoir les opérations contre la criminalité relative au trafic de stupéfiants le long du Mékong et améliorer le mécanisme de coopération entre leurs autorités compétentes. -VNA

Nam Ngip1 entrera en service en 2019

dernière mise à jour le 15 mai 2018
Le barrage hydroélectrique de Nam Ngip1, qui se situe entre les provinces de Xaysomboun et de Borikhamxay, entrera en service en 2019. Les travaux, commencés en 2014, sont aujourd’hui avancés à 40%. Leur coût s’élèvera à 90 millions de dollars. Equipé de deux turbines, le barrage aura une puissance installée de 290 MW dont 272 MW seront exportés. L’autre partie de sa production sera distribuée sur le réseau national. La concession pour l’exploitation du barrage, attribuée au groupe de sociétés Lao Holding State Enterprise, Kansai Electric Power of Japan et Electricity Generating Authority of Thailand, prendra effet en 2019 jusqu’en 2046. La location rapportera au Laos 4 800 milliards de kips, soit 600 millions de dollars en 27 ans.

Le «District de Kaysone Phomvihane» devient «Ville de Kaysone Phomvihane»

dernière mise à jour le 14 mai 2018
Bootstrap Image Preview
Les autorités de la province de Savannakhet ont déclaré le changement du « District de Kaysone Phomvihane » en « Ville de Kaysone Phomvihane » à compter du mois de juin 2018. Le Premier ministre de la RDP Lao, M. Thongloun Sisoulith a récemment signé un décret concernant la création de la « Ville de Kaysone Phomvihane ». Le chef du district de Kaysone Phomvihane, M. Boungnou Thammavong a annoncé que Les administrations du district de Kaysone Phomvihane en coopération avec les autorités de la province de Savannakhet et des parties concernées organiseront une cérémonie le 1er juin 2018 prochain, afin d’annoncer officiellement le changement du district de Kaysone Phomvihane en « Ville de Kaysone Phomvihane ». Le district de Kaysone Phomvihane a une surface totale de 776 km2 et compte 67 villages avec une population de 125 726 habitants. Luang-Prabang » a connu ce même cas de figure, à savoir, un changement de « District de Luang Prabang» en « Ville de Luang Prabang ».

La province de Houaphanh abrite la plus grande source d’eau chaude du Laos

dernière mise à jour le 14 mai 2018
Bootstrap Image Preview
La source d’eau chaude du district de Hième est l’une des attractions naturelles les plus visitées de la province de Houaphanh. C’est aussi la plus importante source d’eau chaude du pays. Cette source, qui naît au cœur de la montagne Leuy, traverse une réserve forestière dans laquelle vivent aussi des tigres. La température de l’eau provient l’activité volcanique souterraine de la montagne. Pour visiter la source il faut s’acquitter d’un droit d’entrée de 10 000 kips. Le site, entouré d’une végétation luxuriante, est aménagé de cabanes pour accueillir les visiteurs. Des marchands installés sur place proposent des rafraichissements, des spécialités gastronomiques locales, mais aussi des œufs frais que l’on peut faire cuire dans l’eau de la source en à peine 5 minutes. On peut s’y baigner également mais pas n’importe où car, par endroit, la température de l’eau est bien trop élevée. Les habitants de la région racontent que l’eau de Hième à des vertus médicinales à l’instar des eaux thermales reconnues d’intérêt public pour certaines maladies. La ville de Hième, située à deux kilomètres de la source, offre également des possibilités d’hébergement aux voyageurs souhaitant séjourner plus longtemps dans la région.

Les théiers de 400 ans de Phongsaly

dernière mise à jour le 14 mai 2018
Bootstrap Image Preview
La province de Phongsaly, dans le nord du Laos, est très connue pour sa production de thé et plus particulièrement pour une région possédant des théiers quatre fois centenaire. Ces théiers, poussés à l’état sauvage dans la forêt près village de Komène, à environ 15 kilomètres de la ville de Phongsaly, mesurent plus de six mètres. Les villageois tirant l’essentiel de leur revenu de la vente de ce thé aux qualités gustatives très appréciées des connaisseurs sont obligés d’utiliser des échelles pour le récolter. Plus de 48 000 théiers de 400 ans sont repartis sur superficie de 32 hectares de forêt. Cette région est devenue une attraction touristique gérée par un investisseur chinois. La région du village de Lakxy, dans le district de de Phongsaly, est également très visitée pour ses champs et sa production de thé. La plantation, d’une superficie de 22 hectares, compte 880 000 théiers.

Café : 130 000 hectares en 2025

dernière mise à jour le 14 mai 2018
Bootstrap Image Preview
Pour répondre aux besoins croissants du marché, aussi bien national qu'international, le gouvernement lao souhaite étendre la surface des plantations de café sur plus 130 000 hectares à l’horizon 2025. Elle est actuellement de 80 000 hectares. Ce projet s’inscrit dans son programme de renforcement et de soutien à la compétitivité de la filière café au Laos. Le café lao n’est pas uniquement un produit consommé localement. Il s’exporte aussi dans les pays de la région ainsi qu’en Europe et représente une source de revenus importante pour le Laos. La culture du café au Laos compte 60 espèces de café. Le café est traditionnellement cultivé dans la région Bolovens, province de Champassak. Le café lao, notamment celui du plateau des Bolovens, réunit toutes les conditions nécessaires pour concurrencer les autres cafés de la région. En outre, les négociants de divers autres pays, Chine, Corée, Japon, Etats-Unis et pays européens, s'intéressent de plus en plus au café lao.

Epidémie à Houaphanh : mort de plus de 700 animaux bovins, porcins et des ovins

dernière mise à jour le 11 mai 2018
Bootstrap Image Preview
Les éleveurs des six districts de Sobbao, de Viengxay, de Xamtay, d’Et, Xiengkho et de Xamneua de la province de Houaphanh, ont perdu plus de 700 animaux bovins, porcins et ovins du a une épidémie dévastatrice Cette épidémie dure depuis novembre 2017 dans le district de Sobbao et s’est répandue jusqu’ aux autres différents districts de la province de Houaphanh. Le responsable du service de l’élevage et de la pêche de la province de Houaphanh, M. Phouangsavanh Phommasi a déclaré : ‘‘Cette épidémie est grave, 82 villages ont été touchés par l’épidémie dans le district de Xamneua et 7 villages dans le district de Xiengkho, et s’est propagee dans quatre autres villages des districts de Sobbao, de Viengxay, de Xamtay. Cette épidémie a principalement touché les animaux non vaccinés. Notre équipe consacre ses efforts dans la lutte contre cette épidémie dans les deux districts de Xamneua et de Xiengkho, on espère pouvoir éradiquer cette épidémie très vite’’.

Intensifier la coopération judiciaire Vietnam - Laos

dernière mise à jour le 11 mai 2018
Bootstrap Image Preview
Le vice-ministre vietnamien de la Justice, Lê Thành Long, a reçu, mardi 8 mai à Hanoï, son homologue laotien Seumsouk Simphavong, en visite de travail au Vietnam. Lê Thành Long a souhaité que la visite de la délégation du ministère laotien de la Justice conduite par son vice-ministre profiterait des expériences du Vietnam pour élaborer le code civil et la loi THADS du Laos. Les gouvernements vietnamien et laotien ont signé un accord et le plan de coopération en 2018, qui comprend des contenus de coopération dans les secteurs juridique et judiciaire. Les relations de coopération juridique et judiciaire entre les deux pays sont en bonne voie, a déclaré le vice-ministre Lê Thành Long. Le responsable vietnamien a souhaité voir une coopération efficace et concrète entre les deux ministères de la Justice. Pour sa part, le vice-ministre laotien de la Justice, Seumsouk Simphavong, a espéré que la partie vietnamienne partagerait ses expériences et soutiendrait activement le Laos, afin de porter les relations entre les deux ministères à une nouvelle hauteur. NDEL/VNA/CVN

Usine de traitement de thé à Houaphanh

dernière mise à jour le 11 mai 2018
Bootstrap Image Preview
Les autorités de la province de Houaphanh ont signé une autorisation pour la société Hongcheun qui souhaite investir dans des plantations de thé et la construction d’une usine de traitement de thé au village de Done, du district de Xamneua, province de Houaphanh. Cette société sera locataire des terrains dans les villages de Done, de Bang, de Houaykhong, afin d’encourager la population locale à cultiver le thé et le vendre à cette société. Le prix d’achat convenu est de 8000 kips/le kilo. La durée de location des terrains dans ces villages sera de 30 ans.

Plus de 80 cas de dengue à Attopeu

dernière mise à jour le 11 mai 2018
Bootstrap Image Preview
Le chef du service de la santé du district de Xaysettha de la province d’Attopeu, Dr Vong-aphay Vongsalasith a récemment déclaré que depuis le début de l’année 2018 à ce jour, plus de 80 cas de dengue sans mort ont été identifiés dans 12 villages du district de Xaysettha. En 2017, 486 cas de dengue avaient été détectés. Chaque année, en particulier pendant la saison des pluies, la population, plus particulièrement les enfants, est exposée à un fléau récurrent, la dengue. Des campagnes d’éradication, qui visent à détruire le mal par la racine en luttant contre les différentes sources d’eau stagnantes (pots, jarres, bouteilles, vieux pneus ou autres objets pouvant servir de réceptacles) propices à la prolifération des moustiques, sont actuellement entreprises. Les informations sont diffusées par le biais des écoles pour les enfants et les adultes peuvent s’informer des mesures préventives pour lutter contre cette maladie lors de réunions au bureau du chef de village.

Incendie de 40 maisons au district de Kham, province de Xiengkhouang

dernière mise à jour le 10 mai 2018
Bootstrap Image Preview
Lundi dernier, un incendie est né dans le village de Sanphène du district de Kham, province de Xiengkhouang. Ce village abrite le groupe ethnique de Laophong. 40 maisons sur les 47 maisons qui composent le village ont été brulées. Les populations victimes de cet incendie sont à la recherche d’abris, de nourriture et d’habits La police du district de Kham a déclaré que l’origine de cet incendie est à l’installation électrique du village.

Exportation annuelle de Plus de 500 tonnes de riz Kaynoy vers le Vietnam

dernière mise à jour le 10 mai 2018
Bootstrap Image Preview
Le riz gluant Kaynoy (riz poussin), essentiellement cultivé et produit dans les provinces de Xiengkhouang et de Houaphanh est l’un des produits phares de la région. Plus de 500 tonnes de ce riz sont exportées chaque année au Vietnam. Ce riz traditionnel est très prisé des consommateurs lao mais aussi vietnamiens pour sa saveur particulière et ses bienfaits sur la santé. Les autorités de ces deux provinces comptent promouvoir davantage la culture du riz gluant Kaynoy en vue d’accroitre leurs exportations et faire de ce riz une spécificité régionale. Le service de l’Agriculture et des forêts de la province de Xiengkhouang, promeut trois variétés de riz gluant Kaynoy, le blanc, le noir et le rouge. On le cultive principalement dans les quatre districts de Pèk, Phaxay, Phoukhoune et Khoune. Le service de l’Agriculture et des forêts recommande aux agriculteurs de la région de ne pas utiliser d’engrais ou de pesticides chimiques en vue d’une certification « culture biologique » pour cette variété de riz. Il entend faire de la culture de ce produit un levier pour augmenter le revenu des villageois et ainsi améliorer leurs conditions de vie.

Promotion de la décoration intérieure 2018

dernière mise à jour le 10 mai 2018
Bootstrap Image Preview
La 3e Exposition de décoration intérieure 2018 va ouvrira ses portes du 7 au 15 juillet au centre commercial Lao-ITECC de Vientiane, organisée par l’Association des meubles lao. Le vice-président de l’Association des meubles lao, M. Kongmala Phommalay a annoncé que cette activité a pour objectif d’encourager la production des meubles lao, notamment par les petites et moyennes entreprises. Plus de 100 stands y exposent leurs produits.

Quatre boxeurs lao en Thaïlande

dernière mise à jour le 10 mai 2018
Bootstrap Image Preview
Selon la fédération nationale de boxe lao (FNB lao, Quatre boxeurs lao participeront à la fin du mois de juin au tournoi de boxe internationale (Coupe du Roi de Thaïlande). Le Laos possède une histoire sur la boxe, dont la boxe lao Muay Lao ou Muay Lai Lao ou la boxe traditionnelle lao qui est un art martial lao. Sur le ring, les boxeurs lao (de haut niveau) utilisent les poings, les genoux, les coudes et les pieds lors des combats. Le Muay Lai Lao a une forme de style de boxe très fort, c'est un d’art de combat et aussi une forme de boxe qui montre la position du corps rusée du boxeur. Muay Lao est un art ancestral qui a la réputation d’être l’une des plus violentes des disciplines pieds-poings, qui regroupent boxe française, boxe américaine, boxe anglaise, kick boxing. - opinion qui n’est pas partagée par les pratiquants eux-mêmes, qui estiment que toute technique peut faire l’objet de contrôle… Les combats se déroulent selon un rituel fascinant : Les boxeurs, avant de combattre, se mettent à genoux et rendent hommage à leur Maître et prient. Tous les matchs se déroulent sur un fond musical joué par une petite formation de musiciens traditionnels.

Station Radio à Bokèo

dernière mise à jour le 09 mai 2018
Bootstrap Image Preview
La pose de la première pierre du projet de la construction de la station radio de Bokèo a été organisée récemment dans le district de Tonpheung de la province de Bokèo. Cette station de radio FM 1KW sera opérationnelle vers la fin de cette année. L’investissement budgétaire de la province s’élève à 1, 5 milliards de kips. La Radio et la Télévision sont des moyens importants pour contribuer au développement de l’information dans la zone du nord du pays. Cela permet aux populations locales d’être informées sur le développement socio-économique du Laos.

La production agricole de la province de Phongsaly exportée en Chine

dernière mise à jour le 09 mai 2018
Bootstrap Image Preview
Chaque année, les cultures de canne à sucre, de maïs, de gingembre, des fruits de larme de Job et de bananes, se sont répandues de plus en plus dans la province de Phongsaly. Il en est de même des plantations d’arbres industriels comme l’hévéa, le thé ou le café. Toutes ces productions sont en grande majorité destinées à l’exportation vers les marchés chinois. La hausse constante de la demande de produits agricoles en Chine incite les groupements d’agriculteurs de la province de Phongsaly à produire chaque année toujours plus. De même, les pentes des montagnes continuent d’attirer l’attention des investisseurs : elles peuvent être défrichées sur des centaines d’hectares pour laisser place à la culture du thé, du café ou de l’hévéa. La province de Phongsaly se prête bien à ce type de culture de par son climat. De plus, elle est située à proximité de la Chine, avec laquelle elle partage 300 kilomètres de frontière, avec quatre postes-frontières

La société Tsumura Co., Ltd cultive des plantes médicales au Laos

dernière mise à jour le 09 mai 2018
Bootstrap Image Preview
La société Tsumura Co., Ltd, spécialisée dans la phytothérapie, (traitement des maladies par les plantes) est l’une des sociétés japonaises qui investissent au Laos. Elle a lancé un projet de culture des plantes médicinales de plus de cinq millions de dollars. La filiale lao de cette société récolte déjà des plantes médicinales et les exporte vers la société mère, basée au Japon, où elles sont utilisées pour la fabrication de médicaments. La société Tsumura cultive neuf plantes médicinales dans le district de Laongam, province de Saravane, sur une superficie de 201 hectares. Les terrains lui ont été loués pour 30 ans. Avec ces plantes, elle produit aujourd’hui près de 130 médicaments qui ne sont pas disponibles sur le marché, mais qui sont délivrés uniquement par le personnel médical des hôpitaux et des centres de santé. Elle a investi au Laos dès 2005, tout d’abord dans la province de Xiengkhouang, puis en 2006 dans celle de Luang Prabang, et actuellement dans la province de Saravane, dans le district de Laongam, où elle coopère avec le service de l’Agriculture, qui lui a accordé sans problème sa licence d’exploitation. La société a été créée il y a plus de 100 ans. Actuellement, 80 % des produits de phytothérapie sont exportés vers la Chine, le reste étant réparti entre le Japon, l’Indonésie et les Philippines. L’implantation de la société Tsumura dans la province de Saravane est un avantage pour cette dernière.

Le Président de la RDP Lao en visite officielle à Singapour

dernière mise à jour le 09 mai 2018
Bootstrap Image Preview
En réponse à l’invitation de la Présidente de la République de Singapour, Mme Halimah Yacob, une délégation lao de haut niveau, conduite par le Président de la République Démocratique Populaire Lao, M. Bounnhang Vorachit, effectuera une visite officielle à Singapour du 9 au 10 mai. Cette visite a pour but de renforcer les relations d’amitié et d’accroître les échanges et la coopération entre les deux pays

Le Centre d'information touristique à Oudomxay

dernière mise à jour le 09 mai 2018
Bootstrap Image Preview
Le Centre d'information touristique d’Oudomxay, situé dans le district de Houn, vient d’ouvrir ses portes. Ce projet, à l’initiative du ministère de l’Information, de la culture et du tourisme, a été financé à hauteur de 600 millions de kips. Le Centre a pour vocation d’accueillir les visiteurs pour les renseigner sur les sites et les offres touristiques de la province d’Oudomxay, également connu sous le nom de Muang Xay, Oudomxay est la capitale de la province multi-ethnique éponyme. Située dans la vallée de la Nam Ko et entourée de superbes montagnes, la ville est à la fois un conglomérat de villages et un carrefour important du nord du Laos. Sa proximité avec la Chine et le Vietnam et ses nombreuses ethnies font de cette ville un lieu unique et particulièrement intéressant. Oudomxay est une ville dynamique qui a su garder de son charme et de sa tranquillité lao. Il y a beaucoup de choses à découvrir et de nombreux endroits où l’on peut déguster de bons petits plats. Les environs regorgent de sites naturels d’une rare beauté ainsi que de petits villages ethniques éparpillés dans les montagnes.

Promotion de l’Année touristique lao 2018

dernière mise à jour le 09 mai 2018
Bootstrap Image Preview
Pour promouvoir l’Année touristique Lao 2018, le département de la propagande touristique du ministère de l’Information, de la culture et du tourisme organisera une cérémonie mettant à l’honneur le cyclisme. Un circuit de 17,2 kilomètres est prévu avec un départ depuis l’esplanade de That Luang et retour à l’esplanade de That Luang. Les personnes intéressées peuvent s’inscrire au centre de l’Information touristique (020 29949964, 020 77723100), aux boutiques de vente de vélos de Chonchaleun, de 7 Day, de Sisom. Le prix de l’inscription est de 130 000 kips par personne, incluant un T-shirt, des plats et des boissons. (Photo exemplaire)

La cascade de Soung à Saravane

dernière mise à jour le 09 mai 2018
Bootstrap Image Preview
La province de Sararvane est une province du sud qui regorge de ressources de naturelles, de rivières, de montagnes. Cette province compte plusieurs sites touristiques culturels, historiques et naturels attractifs pour les touristes. Il existe 53 sites naturels, 37 sites culturels et six sites historiques. En particulier la cascade de Soung ou Tad Soung (70m de haut) est un des sites touristiques naturels de cette province qui est tranquille, entourée de forêts, un lieu agréable pour pique-niquer, profiter de la nature. Cette cascade est Installée dans la zone de la rivière Xéset du district de Lao-ngam (à 25 kilomètres du district provincial).Ce lieu représente un grand intérêt pour accueillir les touristes nationaux et étrangers.

Vigilance : Une nouvelle société étrangère fantôme escroque les populations lao

dernière mise à jour le 07 mai 2018
Bootstrap Image Preview
La Banque du commerce extérieur lao a récemment mis en garde les fonctionnaires, les policiers, les soldats, les commerçants et les populations lao contre une nouvelle société étrangère (la société Financial.org) qui fait de la propagande pour des prêts à 8% d’intérêt de par mois. Il est recommandée à toute la population lao d’être vigilante envers cette propagande faite par cette société car elle n’est pas conforme à la loi en vigueur au Laos et n’a reçu aucune autorisation de la part des autorités lao. (photo : www.alamy.com)

La Banque Mondiale octroie un prêt de 257 milliards de kip

dernière mise à jour le 07 mai 2018
Bootstrap Image Preview
Le ministère du Plan et de l’investissement en collaboration avec la Banque mondiale a organisé récemment une réunion à Vientiane ayant pour thème le projet de la gestion des risques de catastrophes en Asie du Sud-Est (Lao PDR Southeast Asia Disaster Risk Management Project). Cette réunion s’est déroulée en présence du Vice-ministre du Plan et de l’investissement, M. Khamlien Pholséna, la représentante de la Banque mondiale au Laos Mme Daryl Fields ainsi que les autorités concernés. Lors de cette réunion La Banque mondiale annonce l’octroi d’ un prêt de plus de 257 milliards de kip (soit 31 millions de dollars EU) au Laos sur cinq ans pour la mise en œuvre du projet de gestion des risques de catastrophes en Asie du Sud-Est (Lao PDR Southeast Asia Disaster Risk Management Project). Le projet quinquennal sera initialement lancé dans les provinces modèles de Phongsaly, Oudomxay et Luang Prabang qui ont été durement touchées par les catastrophes naturelles de ces dernières années. Selon le ministère du Plan et de l'Investissement, le Laos est sujet à des catastrophes naturelles. En août dernier des inondations et des glissements de terrain ont touché les provinces du nord du pays, comme Oudomxay. Cette catastrophe naturelle a détruit des habitations, endommagé des infrastructures, y compris les routes et les installations électriques. Tous ces dommages ont couté plus de 24 milliards de kips.

Lutte contre les sauterelles à Luang Prabang

dernière mise à jour le 07 mai 2018
Bootstrap Image Preview
Les fonctionnaires du bureau de l’agriculture et des forêts du district de Phonthong en coopération avec des fonctionnaires de l’Agriculture et des forêts de la province de Luang Prabang ont un objectif commun de lutter contre les sauterelles qui continuent à détruire les plantes des agriculteurs du district de Phonthong sur plus de 20 hectares. Chaque année, pendant la saison des pluies, le nombre de sauterelles augmentent et détruisent les plants d’agricultures dans les provinces de Luang Prabang, de Xiengkhouang, de Houaphanh, de Phongsaly.

AFF Suzuki Cup 2018

dernière mise à jour le 07 mai 2018
Bootstrap Image Preview
Le groupe A de l’AFF Suzuki Cup 2018 se compose des équipes du Laos, du Vietnam, de Malaisie, du Myanmar, et du Cambodge. Le groupe B avec les équipes de Thaïlande, d’Indonésie, de Philippines, de Singapour et de Brunei. Cette Coupe Suzuki de la Fédération de football de l’ASEAN, se déroulera du 8 au 25 novembre 2018. Les qualifications pour l’AFF Suzuki Cup 2018 démarreront au stade du kilomètre16 à Vientiane, le 8 novembre 2018 avec le Vietnam. Ensuite le Laos rencontrera le 12 novembre l’équipe de Malaisie en Malaisie. Le Laos suivra sa course avec une rencontre le 16 novembre contre l’équipe du Myanmar au stade du kilomètre16 à Vientiane. Et enfin l’équipe du Laos rencontrera le 20 novembre l’équipe de Cambodge au Cambodge.

Les 10 sites touristiques les plus attractifs du Laos

dernière mise à jour le 04 mai 2018
Bootstrap Image Preview
Le Laos compte de nombreux sites touristiques naturels, historiques et culturels. Ces lieux jouent un grand rôle dans le développement socio-économique du pays et dans la réduction de la pauvreté. La richesse et la beauté de ces endroits ont conduit le Conseil européen pour le tourisme et le commerce à décerner au Laos le Prix 2013 de la meilleure destination touristique du monde. Parmi ces différents lieux touristiques, les 10 endroits les plus attractifs ont fait l’objet d’une sélection et d’un classement sur le site internet Asia web direct (www.visit-mekong.com). La sélection comprend la ville de Luang Prabang, classée par l’UNESCO au patrimoine mondial de l’humanité, le That Luang, le Vat Sisaket et le Vat Xiengkhouane de Vientiane, la ville de Vangvieng dans la province de Vientiane, le plateau des Bolovens et le Vat Phou de la province de Champassak, la province de Bokéo, la plaine des Jarres de la province de Xiengkhoung et le stupa d’Inhang dans la province de Savannakhet. La singularité de l’histoire, de la culture et de la vie du peuple lao se reflète dans ces endroits. Ainsi, la ville de Luang Prabang possède plus de 30 pagodes et diverses maisons coloniales mais aussi de nombreux sites naturels tels les étonnantes cascades environnantes. A Vientiane, le That Luang est un stupa quadrangulaire de 35 mètres de hauteur, entièrement doré. Il est entouré d’un cloître doté de deux entrées et de deux pavillons. Quatre temples bouddhiques modernes ont été construits à côté. Situé à 24 kilomètres au sud-est de Vientiane et à quatre kilomètres du premier pont de l'Amitié lao-thaïe, le site unique en son genre de la pagode Xiengkhouane (aussi appelé parc du Bouddha). Encore appelé vat alors qu'il ne possède aucune caractéristique des temples bouddhiques, ce parc est rempli de centaines de sculptures complexes en béton armé ou en briques enduites de ciment d'inspiration hindouiste, bouddhique et animiste. Imaginé par un moine artiste, un certain Luang Phou Bounleua Sulilat, il a été créé grâce aux dons des fidèles dans les années 1950. Suite à l'exil du bonze vers 1975, le parc du Bouddha a été laissé à l'abandon et rouvert au public à la fin des années 1990. Depuis les années 1990, la République Démocratique Populaire Lao s’est ouverte au tourisme. Chaque année, le gouvernement multiplie les infrastructures telles que les routes pour faciliter la construction de nouveaux services (hôtels, restaurants,…). Chaque année, le Laos accueille environ 25 % de touristes en plus. (Photo : J&C Services).

La menace des munitions non explosées au Laos

dernière mise à jour le 04 mai 2018
Bootstrap Image Preview
Les munitions non explosées restent encore une menace pour la population lao et ont des conséquences négatives pour le développement du pays et la réduction de la pauvreté dans les régions concernées. Il s’agit surtout des neuf provinces de Xiengkhouang, de Houaphanh, de Luang Prabang, de Khammouane, de Savannakhet, de Saravane, d’Attopeu, de Xékong et de Champassak, mais en fait 15 des 17 provinces de la RDP Lao ont conservé des bombes non explosées depuis la guerre. De 1963 à 1973, plus de deux millions de tonnes de bombes ont été déversées sur le territoire du Laos, et 30 % d’entre elles n’ont pas explosé : elles sont encore sous la terre, pouvant causer des victimes tous les jours. Bien que la guerre soit finie depuis longtemps, ces munitions non explosées restent ainsi très dangereuses et provoquent chaque année des accidents entraînant des morts et des blessés. La RDP Lao est le pays qui compte sur son sol la plus grande quantité de munitions non explosées depuis la guerre. Chaque année, elles provoquent près de 100 victimes. Le gouvernement lao s’efforce activement de remédier à ce problème, avec l’aide de pays voisins et d’organisations internationales gouvernementales et non gouvernementales.

Croissance des échanges commerciaux Vietnam-Laos

dernière mise à jour le 04 mai 2018
Bootstrap Image Preview
Selon des données préliminaires du Département général des douanes, les échanges commerciaux entre le Vietnam et le Laos au premier trimestre 2018 sont estimés à 253 millions de dollars (7,1% en un an), dont 135,56 millions d’exportations vietnamiennes (0,3%). Le Vietnam a exporté principalement fer et acier pour 25,33 millions de dollars (51,5%) ; pétrole, 20,77 millions (-22,6%) ; véhicules et pièces détachées, 13,63 millions (6,1%) ; produits en acier et fer, 8,88 millions (12,1%) ; machines-outils et pièces de rechange, 8,35 millions (18%) ; engrais, 11 millions de dollars, (25%). Les exportations de produits en plastique au Laos ont atteint 2,9 millions (-28,2%); de fruits, 2,6 millions (28,7%); de clinker et ciment, 2,1 millions (-24%); de produits de confiserie et de céréales, 2,1 millions (-3,4%) ; de produits céramiques, 1,8 million (20%) ; de fils et câbles, 1,5 million (11%); de papiers et produits dérivés, 1,1 million (9,7%). Le Vietnam a importé des produits laotiens pour 117,5 millions de dollars (16,3%). Parmi les produits phares ont figuré les engrais, 10,3 millions (16,6%); le bois et produits dérivés, 6,2 millions (143,2%) ; les produits minéraux, 5,5 millions (-32,7%); les métaux ordinaires, 4,3 millions de dollars (156,2%); le maïs, 137.000 dollars (-39%).-CPV/VNA

Recherches sur les ressources naturelles dans les profondeurs de Nong Fa à Attopeu

dernière mise à jour le 03 mai 2018
Bootstrap Image Preview
Les autorités de la province d’Attopeu ont autorisé des experts Russes à effectuer des recherches sur les ressources naturelles situees dans les profondeurs de Nong Fa (l’étang de Fa) au district de Xanexay de la province d’Attopeu afin de pouvoir développer ce lieu en un site touristique naturel. Actuellement, les chercheurs ont trouvé traces de morceaux de pierres de volcan. Nong Fa est situé à environ 178 kilomètres de la ville d’Attopeu. La population locale pense que cet étang fut jadis un volcan. Les touristes ont tout loisir à visiter Nong Fa pendant la saison sèche afin de profiter de la beauté naturelle du site.

Arrestation de cinq pêcheurs qui utilisaient l’énergie électrique pour la pêche

dernière mise à jour le 03 mai 2018
Bootstrap Image Preview
La police de la sécurité du district de Viengphoukha de la province de Luang Namtha a récemment arrêté cinq pêcheurs qui utilisaient des batteries ou l’énergie électrique pour la pêche. Ils s’apprêtaient à vendre 80 kilos de poissons sur le marché. L’utilisation des énergies électriques la pêche est interdite. Cela est interdit par la loi. Le Laos protège et lutte contre la destruction des faunes. Après enquête, ces pêcheurs ont avoué que les batteries utilisées leur appartenaient, qu’ils avaient pêché dans les étangs de la zone du district de Viengphoukha, et vendus les poissons aux commerçants sur les marchés provinciaux

Récolte de bombes non-explosées sur 3 727ha, à Luang Prabang

dernière mise à jour le 03 mai 2018
Bootstrap Image Preview
Durant 20 ans, la province de Luang Prabang a pu récolter des bombes non-explosées sur une surface de développement agricole de 3 727 ha et détruit 41 412 bombes de bombes non-explosées (17 grandes bombes, 24 722 petites bombes etc …. Actuellement des provinces du pays rencontrent encore des problèmes et restent en danger à cause de ces bombes non-explosées lâchées pendant la guerre Indochine de 1964 de 1973: ce sont les provinces de Luang Prabang, Xiengkhouang, Khammouane, Savannakhet, Saravane, Xékong, Attopeu…parmi les personnes les plus à risques d’avoir des accidents sont les agriculteurs. Le danger survient en particulier quand ils agrandissent leur parcelle de plantation de riz. Bien souvent, les agriculteurs trouvent les bombes non-explosées dans leur nouvelle parcelle de culture et préviennent aussitôt le groupe de contrôle qui interviennent et détruisent les dites bombes.

Marche de la santé pour célébrer la journée internationale du travail à Vientiane

dernière mise à jour le 02 mai 2018
Bootstrap Image Preview
Plus de 100 000 personnes ont participé à la marche de la santé organisée le 1er mai au pied du Patouxay par le comité central de la Fédération du syndicat lao, afin de célébrer le 131e Anniversaire de la journée internationale du travail (01/05/1886-01/05/ 2018). Le président du comité central de la Fédération du syndicat lao, M. Pan Noymani ainsi que le président du Front d’édification nationale du Laos (FENL), M. Xaysomphone Phomvihane ont présidé cette marcher significative. Toute une foule formée de petits groupes représentant leurs ministères respectifs, leurs entreprises, leurs écoles ou autre, s’était rassemblée deçà-delà, dans les rues et dans les cours des maisons en attendant les derniers retardataires. Tous ont ensuite convergé vers l’arc de triomphe pour rejoindre l’immense regroupement déjà constitué. La marche, avec à la tête une escorte mobile, a descendu l’Avenue Lanexang jusqu’au Palais présidentiel (Hokham) pour revenir ensuite à son point de départ. Les rues et les avenues perpendiculaires avaient été momentanément fermées à la circulation pour laisser passer en toute sécurité ce long défilé de marcheurs. Le président du comité central de la Fédération du syndicat lao, M. Pan Noymani a dit que La classe ouvrière lao a grandi grâce à la direction du Parti populaire révolutionnaire lao. Elle continue d’être une force puissante luttant pour la sauvegarde et l’édification nationale jusqu’à l’heure actuelle. Actuellement les ouvriers lao continuent de travailler sur le développement de la technique scientifique et le talent artisanal, au service du renforcement socio-économique du pays ainsi que dans la promotion des ouvriers lao dans la compréhension de la technique moderne sur la culture et l’industrie pour le développement du pays.

Tourisme : découvrir la région de Houaphanh en pirogue

dernière mise à jour le 02 mai 2018
Bootstrap Image Preview
Naviguer en pirogue sur la Nam Neun, dans la province de Houaphanh, pour observer la nature, notamment la faune est une nouvelle activité qui rencontre un franc succès auprès des touristes. La Nam Neun traverse la réserve nationale de Nam Ed-Phouleuy, dans le district de Houameuang de la province de Houaphanh. Cette activité, pratiquée en fin d’après-midi et en soirée pour observer plus facilement les animaux, a été lancée par la société mondiale de protection des animaux en coopération avec le gouvernement et les autorités de 14 villages du district de Houameuang. Le programme proposé, pour deux jours et une nuit, comporte des activités diverses, par exemple un arrêt dans un village pour se restaurer et acheter des produits locaux, où écouter un conteur raconter des légendes régionales sur la vie forestière, ou même camper en pleine nature en se reposant dans des cabanes végétales. Au cours de leur promenade au fil de l’eau, les visiteurs les plus chanceux auront le privilège d’apercevoir des éléphants, des tigres, des oiseaux, des ours et bien d’autres animaux. (Photo par mototoursasia.com)

La cascade de Lak5 à Oudomxay

dernière mise à jour le 02 mai 2018
Bootstrap Image Preview
La province d’Oudomxay est une province du nord qui plein de ressources naturelles, de rivières et de montagnes … Cette province compte plusieurs sites touristiques culturels, historiques et naturels attractifs pour les touristes, les incitant à visiter la province d’Oudomxay. La cascade de Lak5 en particulier, (ou Tad Kilomètres5) est un des sites naturels très prisé par les touristes amoureux de la nature qu’offre cette province tranquille entourée par de magnifiques forets. Cette cascade se trouve dans le village de Viengsa du district de Xay (5 kilomètres entre le site de cette cascade et le district de Xay provincial). Le climat y est clément, les eaux qui sont claires et limpides. Les touristes s’y rendent toute l’année à toutes les saisons. C’est l’endroit idéal pour se ressourcer.

Implantation d’une zone commerciale et touristique dans le district de Houayxay

dernière mise à jour le 02 mai 2018
<
Les autorités de la province de Bokèo ont loué pour 50 ans au groupe chinois « Développement Affaires Spécifiques Boten-Lao Co., Ltd, » 13 hectares de terrain situés à proximité du quatrième pont de l’Amitié lao-thaïe dans le district de Houayxay. Le groupe de sociétés y développera un projet de zone commerciale et touristique dans lequel il investira 100 millions de dollars. La zone comportera un centre commercial, des galeries marchandes de produits détaxés, des restaurants, des hôtels, un parc mais aussi un quartier d’affaires, une zone de fret import-export, une place financière et un port.

Projet d’inscription de Plaine des jarres sur la Liste du Patrimoine mondial de l’humanité

dernière mise à jour le 30 avril 2018
Bootstrap Image Preview
Le département du patrimoine du ministère de l’Information, de la culture et du tourisme du Laos finalise actuellement son dossier de proposition d’inscription sur la Liste du Patrimoine mondial de l’humanité établie par l’UNESCO, du site de la plaine de jarres dans la province de Xiengkhouang. Si celui-ci est accepté, la Plaine des jarres deviendra le troisième site inscrit sur la Liste du Patrimoine mondial de l’humanité avec la ville de Luang Prabang et le Vat Phou de la province Champassak. Pour cela le département du patrimoine devra répondre aux modalités en matière d’identification, de protection, de conservation et de mise en valeur du site de la plaine de jarres définies par l’UNESCO. La fameuse plaine des jarres est composée de trois sites majeurs qui couvrent une surface de 1000 km² situés à 12, 23 et 28 km de Phonsavanh, sur un plateau situé à 1000 mètres d'altitude. La plaine doit son nom aux centaines de jarres de pierre géantes dont la plus haute atteint 3,25 mètres et pèse plus de six tonnes. D'après les légendes locales, ces anciennes jarres auraient été creusées sous le règne du roi Chuang afin de célébrer la conquête de la ville de Pakanh, autre nom ancien de Xiengkhouang. Ces jarres auraient servi à contenir de l'alcool de riz. D'autres sources plus sérieuses, émanant de chercheurs, démontreraient qu'il s'agit d'urnes funéraires. Elles seraient vieilles de 2 500 ou 3 000 ans. (photo : lao-tourism)

Mort sans cause de 33 bœufs à Xaysettha

dernière mise à jour le 30 avril 2018
Bootstrap Image Preview
Les populations des villages de Soknoy, de Nabiene et de Phonthons dans l’arrondissement de Xaysettha à la capitale Vientiane, ont récemment perdus 33 bœufs, morts sans cause. La branche de l’Elevage et de la pêche en collaboration avec l’équipe du ministère de l’Agriculture et des forêts, enquête actuellement sur la cause de la mort de ces bœufs. Mme Phatsaly Phitsamay, chef de branche de l’Elevage et de la pêche a déclaré : ‘‘Nous ne connaissons pas encore la cause de la mort de ces bœufs, mais nous espérons que cela soit causée par une maladie animale quelconque. A l’avenir, afin de lutter contre la mort des bœufs, nous créerons une équipe de suivi dans ces trois villages’’ pour protéger ces animaux des maladies éventuelles.

Xayaboury 11e Jeux nationaux à Xiengkhouang

dernière mise à jour le 30 avril 2018
Bootstrap Image Preview
La province de Xayaboury est aussi une des provinces qui participent régulièrement aux Jeux nationaux du pays. Actuellement, cette province est se prépare aux diverses disciplines sportives avec l’espoir de victoire lors des 11e Jeux nationaux qui se dérouleront du 11 au 21 novembre dans la province de Xiengkhouang. Le directeur adjoint du service de l’Education et des sports de la province de Xayaboury, M. Phanh Douangta a annoncer que seules 16 disciplines sportives seront représentées avec un budget de quatre milliards de kip, pour leur participation à ces 11e Jeux nationaux à Xiengkhouang : football, volley-ball, kator, billard, badminton, pétanque, athlétisme, vélo, couse de pirogues, toupie, arbalète, golf, ping-pong, boxe internationale, taekwondo et mak lè. Lors des 10e Jeux nationaux 2014 à Oudomxay, la province de Savannakhet est seulement 17e avec une médaille d’or, cinq de bronze et cinq de bronze.

Le 4e pont de l’Amitié lao-thaïe change la vie des habitants de Bokèo

dernière mise à jour le 27 avril 2018
Bootstrap Image Preview
Les effets de l’ouverture du 4e pont de l’Amitié lao-thaïe commencent déjà à se faire sentir dans la province de Bokèo, notamment avec l’arrivée de nombreux investisseurs lao et étrangers sur le site du complexe commercial et touristique situé à côté du pont. Selon le service du Commerce de la province, ce n’est qu’un début. Les produits les plus exportés, notamment vers la Chine, sont le caoutchouc, la banane et le maïs. Ce pont stimule la croissance de la province de Bokèo, particulièrement par les exportations. L’agriculture et l’élevage ainsi que d’autres secteurs sont appelés à produire plus. Maintenant, la province est facilement accessible par la Thaïlande et la Chine et inversement, par la route n° 3 R. Cela contribuera à réduire la pauvreté en stimulant le développement des régions rurales et des régions frontalières, en augmentant les revenus des groupes défavorisés, en procurant du travail aux habitants et en développant le tourisme régional. 72 % des produits exportés étaient des produits agricoles et 18,5 % des produits industriels.

Les pêcheurs adorent les étangs de la ferme Kapsone

dernière mise à jour le 27 avril 2018
Bootstrap Image Preview
La ferme Kapsone, à la périphérie de la zone humide de Salakham, arrondissement de Hadxayfong, est aussi un lieu de prédilection pour les amoureux de la pêche à la ligne. Chaque week-end, nombreux sont en effet les pêcheurs à mouiller le fil dans les étangs de la ferme. Cette ferme, sous le nom de Farmlands of Mittaphap Agriculture Dévelopment Company, est exploitée par la famille Korasack. Elle y élève du bétail, des volailles et des poissons et y pratique l’agriculture biologique. La ferme compte 144 bassins de pisciculture dont trois étangs qui se prêtent à la pêche à la ligne, chaque week-end en alternance. Entretien avec des pêcheurs : M. Khamphouang Luanglat, mécanicien dans le village de Dongkhamxang, arrondissement de Hadxayfong : « Je connais pratiquement tous les lieux de pêche de Vientiane ainsi que ceux de Nongkhaï et d’Udon Thani, en Thaïlande, mais c’est à la ferme Kapsone que j’ai pêché les plus belles prises. Je paie le poisson péché et ma journée de pêche me revient entre 150 000 et 200 000 kips. Je le revends 20 000 kips le kilo dans mon village, ce qui fait que ce loisir est pratiquement gratuit. » M. Nin Vongmala, ouvrier de Beerlao : « Dès que j’ai du temps libre le week-end, je vais pêcher dans les étangs de la ferme Kapsone. Je mange une partie de ma pêche et je revends le reste. Il existe beaucoup d’endroits où pêcher à Vientiane mais c’est ici que les étangs sont les plus poissonneux. » M. To Vannasinh, employé d’Electricité du Laos : «Non seulement ça mord bien mais c’est un site idéal pour se reposer. Il y a des petits cabanons pour s’abriter de la chaleur et des averses tout en ne perdant pas de vue le bouchon de notre ligne. Nous venons souvent en famille le samedi ou le dimanche. Nous apportons un panier-repas bien garni et tout le monde passe un agréable moment. Cela me fait plaisir d’attraper des poissons mais le principal c’est de me détendre en compagnie de mes proches après une semaine de travail. »

Une foire pour l’emploi à Vientiane

dernière mise à jour le 27 avril 2018
Bootstrap Image Preview
Lors d’une conférence de presse organisée récemment à Vientiane par la directrice du Service du Travail et des Affaires sociales de la capitale Vientiane, Mme Sy Akkhachanh, celle-ci a déclaré qu’une foire pour l’emploi sera organisée du 4 au 8 mai au centre commercial Lao-ITECC à Vientiane. Selon les prévisions, environ 3 000 personnes seront inscrits et 300 autres seront recrutées sur divers postes. 150 stands de recrutement seront présents à cet évènement. Cet évènement fait suite à la politique du secteur concerné sur le développement socio-économique de l’année 2018 de la capitale Vientiane et à la politique sur le contrôle du taux de chômage à un niveau de 2% par an.

Retard des travaux pour le développement du tourisme à Houaphanh

dernière mise à jour le 26 avril 2018
Bootstrap Image Preview
La province de Houaphanh est une des provinces possédant un grand nombre de sites touristiques, à savoir, au totale 152 sites dont 51 sites touristiques naturels, 35 culturels et 66 historiques. 54 sites sont déjà accessibles aux touristes lao et étrangers. Le chef adjoint du service de l’Information, de la culture et du tourisme de la province de Houaphanh, M. Phouvanh Phetmixay a déclaré : ‘‘Malgré tous les sites touristiques déjà existants, le développement touristiques dans notre province est lent car nous manquons de fonds. Depuis 2017, seulement de 49 021 touristes ont visité la province de Houaphanh, generant un revenu de 34 milliards de kips. Pour le futur, nous allons poursuivre l’amélioration et la rénovation des routes et des sites touristiques afin d’attirer les touristes’’.

LInauguration : Bureau du service pour la promotion de l’investissement

dernière mise à jour le 26 avril 2018
Le ministère du Plan et de l’investissement a organisé hier une cérémonie de d’inauguration d’un bureau du service pour promouvoir les investissements qui sera le seul et unique interlocuteur concernant les investissements au Laos. La cérémonie s’est déroulée en présence du vice-Premier ministre de la RDP Lao, M. Sonexay Siphandone. Ce bureau est d’une importance capitale pour la promotion et la protection des investissements au Laos. Il a pour objectif de traiter les dossiers efficacement avec transparence et rapidité, dans le respect des lois appliquées au Laos.

L’économie de la province de Khammouane portée par trois secteurs

dernière mise à jour le 26 avril 2018
Bootstrap Image Preview
L’économie de la province de Khammouane bénéficie du développement progressif de son industrie, de son agriculture et de son tourisme. Son économie affiche une croissance de 12 % par an. Agriculture et forêts : la province compte 6 000 hectares de rizière pour la culture du riz pluvial et 18 000 hectares pour la culture du riz irrigué et des légumes. Les agriculteurs de la province produisent près de 300 000 tonnes de riz et plus de 55 000 tonnes de légumes par an. Les cultures sont irriguées par 222 réseaux d’irrigation. La province compte aussi trois réserves forestières protégées. Industrie : outre 14 000 entreprises et plus de 600 usines en activité pour le traitement des produits miniers et agricoles, il faut mentionner es barrages hydroélectriques Nam Theun2 et Theun Hinboun. La province compte aussi une grande cimenterie produisant 800 000 tonnes de ciment par an et quatre autres cimenteries y sont actuellement en construction. Tourisme : la province de Khammouane comporte 146 sites touristiques : 119 sites naturels, dont les célèbres grottes de Konglo, 25 sites culturels et deux sites historiques, ce qui en fait une destination de choix pour les touristes. Pour promouvoir le tourisme, les autorités ont amélioré et développé les infrastructures, notamment les voies d’accès aux sites touristiques, ainsi que la qualité des services dans les hôtels et les restaurants et dans les établissements qui proposent des services aux touristes.

L’agriculture est la principale ressource de l’économie du district de Thatèng

dernière mise à jour le 26 avril 2018
Bootstrap Image Preview
Le service du Commerce du district de Thatèng, province de Xékong, prévoit que les exportations du district s’élèveront à 71 milliards de kips en 2019. Cet optimisme est justifié par la hausse constante de la production, notamment celle de produits phares de l’exportation régionale comme l’hévéa, le maïs, le café, le chou chinois et la cardamone, ainsi que par l’afflux d’investisseurs lao et étrangers dans l’agriculture. L’année dernière, les exportations du district ont représenté 39 milliards de kips. Le district de Thatèng est réputé pour ses terres fertiles propices à toutes les cultures et sa richesse en ressources naturelles. Cette même année, le district a atteint un taux de croissance de plus de 18 % grâce à l’agriculture et aux petites entreprises.

Les dirigeants laotiens reçoivent une délégation de l'AN du Vietnam

dernière mise à jour le 25 avril 2018
Bootstrap Image Preview
Le secrétaire général du Parti populaire révolutionnaire du Laos (PPRL) et président Bounnhang Vorachit et le Premier ministre laotien Thongloun Sisoulith ont séparément reçu à Vientiane le 24 avril une délégation de haut rang de l'Assemblée nationale du Vietnam dirigée par sa vice-présidente Tong Thi Phong. Les dirigeants laotiens ont salué la visite officielle de la délégation vietnamienne au Laos, exprimant leur conviction qu'elle contribuera de manière significative au renforcement de l'amitié traditionnelle entre les deux Partis, les États et les peuples des deux pays. Le secrétaire général du PPRL et président Bounnhang Vorachit s’est réjoui du développement des liens de coopération entre le Vietnam et le Laos dans divers domaines au cours des dernières années, notamment les relations entre les deux organes législatifs grâce à l'échange régulier de délégations et d’expériences en matière d'élaboration de lois et d'entraide lors de forums régionaux et mondiaux. Il a profité de cette occasion pour remercier le Parti, l'Assemblée nationale et le gouvernement du Vietnam pour leurs aides importantes pour le Laos, en particulier pour la construction d'un nouvel immeuble de l’Assemblée nationale du Laos et des écoles dans les provinces de Borikhamxay et de Champassak, dons du secrétaire général du PCV Nguyên Phu Trong et du président Trân Dai Quang. Le haut dirigeant laotien a également remercié le Vietnam d'avoir permis au Laos de développer des quais au port de Vung Ang dans la province centrale de Hà Tinh, ce qui est très important pour l'expédition de marchandises laotiennes. Pour sa part, la vice-présidente de l’AN, Tong Thi Phong, a affirmé que la visite vise à renforcer l'amitié de longue date, la solidarité spéciale et la coopération intégrale entre le Vietnam et le Laos ainsi qu'à promouvoir la coopération entre les deux organes législatifs. Elle a informé les dirigeants laotiens des résultats de son entretien avec son homologue laotien Sèngnouan Xayalath et du colloque sur le partage de l'expérience vietnamienne dans le vote de confiance vis-à-vis des postes attribués par élection ou nomination au sein de l'AN ou des Conseils populaires provinciaux. Elle a remercié le gouvernement laotien d'avoir rapidement éliminé les difficultés pour les entreprises vietnamiennes à faire des investissements à long terme au Laos et de fournir plus d'aide à la communauté vietnamienne au Laos. VNA/CVN

Première Chanteuse amatrice lao remporte le premier prix au concours de chant en Thaïlande

dernière mise à jour le 25 avril 2018
Bootstrap Image Preview
Du jour au lendemain, Mademoiselle Pat Khammanivong devient célèbre, grâce à son titre de championne lors du concours de chant (Sukvandouanpheng) organise par la chaîne de télévision « One 31 » en Thaïlande. Elle a reçu un prix d’un million de baths (soit 265 millions de kips). Mademoiselle Pat Khammanivong a participé à ce concours depuis le 16 mars jusqu’au 24 avril 2018. Elle a chanté des 21 chansons. 21 chanteurs et chanteuses thaïlandais participaient également à ce concours. Pat a présenté un grand nombre de chansons thaïlandaises et une chanson lao. Le concours final a été organisé hier soir, et c’est la dernière chanson qui permis à Pat de remporter les 265 millions de kips. Pat Khammanivong est née dans le district de Paksé, province de Champassak, et est issue d’une famille pauvre. Elle a quitté l’école à l’âge de 3 ans car ses parents n’avaient pas les moyens d’assurer les couts de sa scolarité

La forêt de pierre d’Attopeu

dernière mise à jour le 25 avril 2018
Bootstrap Image Preview
Depuis les temps anciens, les habitants de la province d’Attopeu se sont toujours attachés à préserver leur style de vie et leurs traditions. Tout comme un arrondissement de Vientiane, un district de la province a été appelé Xaysettha, à la gloire du règne du roi Chao Xaysettha et en souvenir de sa mort, survenue dans la province alors qu’il était en guerre. Ce district est très visité par les touristes en raison d’une curiosité locale qui fait la fierté de ses habitants, près du village de Hadsanh, à savoir le site Dong May Kay Penhine (« la forêt de pierre »). Il s’agit en fait de formations rocheuses longilignes naturelles que les habitants comparent à des troncs d’arbre fossilisés. Elles se trouvent en quantité plus ou moins importantes selon les endroits, dans une forêt de 36 hectares. C’est aussi une région montagneuse traversée par deux affluents du Mékong, les rivières Xékong et Xékhamame, qui irriguent les terres et les cultures et procurent du poisson et d’autres ressources naturelles aux habitants de la région. La province d'Attopeu compte plus de 50 sites touristiques naturels, culturels et historiques. D’une superficie de 10 300 kilomètres carrés, la province englobe la plus grande partie du plateau des Boloven. Son altitude, de 400 à 1300 mètres, tempère le climat et la prête à la caféiculture comme à la production de fruits tropicaux et de miel. La population de la province est composée de 14 ethnies. Sur le plateau des Boloven, la forêt et les falaises truffées de grottes abritent des espèces menacées comme le tigre, la panthère longibande et l'ours noir d'Asie. A l'est d'Attopeu, la nature, couverte d'une jungle sauvage, possède une faune et une flore parmi les plus belles du Laos. Cette province est encore peu touristique par rapport aux autres provinces au Laos.

Le Sommet de l’ASEAN 2018 à Singapour

dernière mise à jour le 24 avril 2018
Bootstrap Image Preview
Une délégation lao de haut niveau, conduite par le Premier ministre de la République Démocratique Populaire Lao, M. Thongloun Sisoulith participera du 27 au 28 avril au 32e Sommet de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) en 2018 au Singapour. La RDP Lao est membre de l’Association des Nations de l’Asie du SUD-EST (ASEAN) depuis 23 juillet 1997. Devenir membre à part entière de cette institution a été un événement important et un succès dans l’application de la politique étrangère du Parti, qui est une politique de paix, d’indépendance, d’amitié et de coopération constante, fondée sur les principes du respect mutuel, de l’indépendance et de la souveraineté, de la non- ingérence dans les affaires intérieures d’autrui en promouvant des relations multidirectionnelles, multipartites et multiformes. L'ASEAN a été fondée par cinq États, principalement de l'Asie du Sud-Est maritime: les Philippines, l’Indonésie, la Malaisie, Singapour, et la Thaïlande. Le Brunei les rejoint 6 jours après son indépendance du Royaume-Uni le 8 janvier 1984. Le Viêtnam entre en 1995, suivi du Laos et du Myanmar le 23 juillet 1997 et du Cambodge le 30 avril 1999. Elle en compte 10 aujourd’hui, à savoir Brunei Darussalam, Cambodge, Indonésie, Laos, Malaisie, Myanmar, les Philippines, Singapour, la Thaïlande et le Viet Nam. Sa création a pour but de rassembler ses membres dans un effort commun de développement de la coopération multisectorielle en vue du développement socio-économique, pour le bien-être des peuples de cette région.

L’Etat augmente le salaire minimum

dernière mise à jour le 24 avril 2018
Bootstrap Image Preview
Une très bonne nouvelle pour les ouvriers et les travailleurs au salaire minimum, à partir du mois de mai 2018, le gouvernement lao a décidé d’augmenter le salaire des ouvriers (minimum) de 900 000 à 1 100 000 kips/par personne/mois. Depuis 1991 à 2015, le gouvernement a déjà augmenté 7 fois le salaire minimum des ouvriers, celle-ci est la 8eme fois. L’objectif de cette augmentation a pour but d’améliorer les conditions de vie et de réduire la pauvreté des populations, particulièrement celle des travailleurs.

Arrestation d’un trafiquant de drogue et saisie de 102 000 doses de yaba au village de Pakthang

dernière mise à jour le 24 avril 2018
Bootstrap Image Preview
La police antidrogue du ministère de la Sécurité a récemment arrêté un trafiquant de drogue au village de Pakthang dans l’arrondissement de Sikhottabong de la capitale Vientiane et saisi 102 000 doses de yaba. Ce trafiquant s’appelle M. Somsak, âgé de 50 ans, habitant du village de Naxay, district et province de Luang Prabang. Après enquête, M. Somsak a avoué que cette drogue lui appartenait et qu’il l’avait acheté auprès d’un autre trafiquant (dont on ignore le prénom). M. Somsack a vendu cette drogue à un autre revendeur au village de Pakthang, qui lui-même s’est fait arrêter à son tour.

Deux sportifs de tennis de table au tournoi du niveau internationale en Thaïlande

dernière mise à jour le 24 avril 2018
Bootstrap Image Preview
La fédération nationale de tennis de table lao (FNT lao) enverra deux sportifs, masculin et feminin, au tournoi de tennis de table international ou Road To Buenos Aires 2018 Series-Asia le 7 et 8 mai prochain en Thaïlande. L’entraineur, M. Dalavone Manichane a déclaré que ce tournoi de tennis de table en Thaïlande est une grande opportunité pour le développement des sportifs lao. Ceci contribue activement à la formation de sportifs motivés et déterminés à décrocher des médailles durant ce tournoi de niveau international. Ces sportifs s’entrainent actuellement au centre de sport de Vientiane. Les deux sportifs participant à ce tournoi découvriront de nouvelles techniques de cette discipline en échangeant avec les sportifs de l’ASEAN et d’autre pays.

Pha Ngeun, le plus beau panorama de Vang Vieng

dernière mise à jour le 23 avril 2018
Bootstrap Image Preview
En quittant le centre de Vang Vieng au nord du Laos, on est très vite plongé dans une campagne profonde, typique de la région, avec ses pics karstiques, ses grottes et ses rizières. Sur le chemin du Blue Lagoon, l’attraction touristique du coin, à quelques kilomètres du village, on peut trouver au sommet d’une colline un des plus beaux panoramas du pays. La colline du Pha Ngeun (ou Phone Ngeun) surplombant une vallée encerclée de pics rocheux> La vue y est particulièrement spectaculaire ! C’est au retour du Blue Lagoon que nous avons repéré la petite cabane au sommet de la colline. Par curiosité nous nous sommes donc dirigés spontanément jusqu’à l’entrée qui mène au point de vue. Et nous n’avons pas regretté cette découverte! Le tarif pour accéder au sommet de Pha Ngeun est de 10 000 kips. On la porte de Pha Ngeun à environ 650 mètres d’altitude. La route pour se rendre à Pha Ngeun est la même que celle de la grotte de Phoukham.

Une randonnée pédestre pour visiter Phou Khaokhouay

dernière mise à jour le 23 avril 2018
Bootstrap Image Preview
Le site de la nature de Phou Khaokhouay est un lieu apprécié des touristes pour la nature montagneuse et forestière du site. De magnifiques cascades entourent cet endroit tranquille propice à la découverte de Phou Khaokhouay. Cet endroit est agréable pour des promenades en pirogues, des randonnées et pour des pique-niques familiales ou entre amis. Phou Khaokhouay est un Parc national protégé couvrant plus de 2000km2. Il se situe à environ 40km au nord-est de Vientiane. Des montagnes de grès se dressent majestueusement au-dessus d’une forêt mêlant feuillus et conifères. C’est un des plus beaux parcs nationaux protégés du Laos. Doté de certaines espèces d’orchidées, qui fleurissement à divers moments pendant la saison des pluies, et d’une gamme riche d’habitats pour les mammifères comme les éléphants, tigres, les ours et les gibbons, et foisonnant de reptiles, d’oiseaux et d’amphibiens, Phou Khaokhouay est un paradis pour les amoureux de la nature. Au village de Ban Na, il existe une tour de guet à partir de laquelle on peut guetter le va-et-vient des éléphants sauvages : n’oubliez pas vos jumelles ! Pendant la saison des pluies entre mai et octobre, la réserve revit. La forêt redevient verte et luxuriante, les cascades se remplissent et les papillons multicolores peuplent l’air. Les sites importants à visiter sont Ang Nam Leuk, Tad Xay, Pha Xay, Tad Leuk, Pha Xet, Ban Na et Tad Phou Khaokhouay.

Les 11e Jeux nationaux à Xiengkhouang

dernière mise à jour le 23 avril 2018
Bootstrap Image Preview
La province de Xiengkhouang sera l’hôte des 11e Jeux nationaux qui se dérouleront du 11 au 21 novembre 2018, sous l’emblème de l’hirondelle et de l’illustre plaine des Jarres. La société de Beerlao sera le sponsor principal soutien avec une somme de 1,5milliards de kip pour ces 11e Jeux nationaux 2018. Durant ces 11e Jeux nationaux 2018 à Xiengkhouang, il y aura 28 disciplines avec la participation de 17 provinces, la capitale Vientiane et 10 ministères. En tant qu’ ‘hôte la province de Xiengkhouang verra la participation de 705 sportifs (dont 274 sportifs féminins) dans 28 disciplines sélectionnées pour ces 11e Jeux à Xiengkhouang. La province de Xiengkhouang est une province du nord très active en termes de compétitions sportives à travers le pays. Et elle a remporté neuf médailles d’or, 17 d’argent et 22 de bronze lors des 10e Jeux nationaux à Oudomxay en 2014.


Bootstrap Image Preview
Le musée Kaysone Phomvihane Ce musée de construction récente retrace la vie de l’ancien président du pays, Kaysone Phomvihane, décédé en 1992. Inauguré en 1995, il permet de suivre les pas de l’ancien dirigeant, porte-drapeau et idéologue de la révolution lao. La simplicité de l’homme et sa modestietransparaissent à travers le montage muséographique qui met notamment en valeur des photos et certains objets lui ayant appartenus. On peut vérifier cette impression à la visite de sa demeure, en face du musée. Au km 6 sur la route du sud.
Bootstrap Image Preview
Le Musée du Vat Sisaket Situé en face du musée Ho Prakèo rue Setthathirath, il a les mêmes horaires d’ouverture et est fermé le lundi et les jours fériés. L’entrée est de 5000 kips pour les étrangers et de 2000 kips pour les lao. Ce vat est un paradoxe historique car il est à la fois le plus ancien et le plus récent temple de Vientiane. En effet, il ne fut construit que quelques années avant l’invasion de la ville par les siamois au début XIXe et fut le seul à ne pas être détruit par les envahisseurs. Les travaux de fondation du Vat Sisaket, initiés par Chao Anou, le dernier roi de Vientiane, également connu sous le nom d’Anouvong ; ont commencé très exactement le jeudi 4 1819.
Bootstrap Image Preview
Le Vat Xiengthong est un temple bouddhiste lao de l'ancienne capitale royale LuangPrabang. Fondé en 1560 par le roi Setthathirat du Lan Xang, il est généralement considéré comme le plus élégant du pays.L’entrée est de 10 000 kips pour les étrangers et c’est gratuite pour les lao. Lorsque des Pavill ons noirs pillèrent LuangPrabang en 1887, le Vat Xiengthong fut l'un des seuls temples épargnés, car leur chef y avait été bonze dans sa jeunesse. Situé entre la Nam Khan et le Mékong, il est le centre d'un petit ensemble de bâtiments religieux, comprenant notamment un pavillon pour le char funéraire des anciens rois du Laos. Trèsfréquenté par les touristes, ilest encore en activité.
Bootstrap Image Preview
La cascade de Tad Kouang Si est un endroit agréable, situé à environ 30 km au sud-ouest de Luang Prabang. Les plus courageux traverseront la rivière pour continuer à grimper sur la droite des chutes, au travers de la forêt et de ses chants d'oiseaux. On peut même voir des ours en chemin ! Baignade a utorisée tout en haut, ou tout en bas, dans les piscines naturelles. Les tarifs d'entrée sont de 10 000 kips pour les lao et 20 000 kips pour les touristes.

Previous

Vat Thaxang: un site culturel très apprécié
dernière mise à jour le 20 avril 2018
Vat Thaxang, est situé dans l’arrondissement de PakNgum à Vientiane. Il est aujourd’huitres fréquenté par les touristes attirés par la spiritualité et la culture du Laos. Vat Phaxanga été construit en 1982 dans le village de Thaxang à PakNgum. C’estun lieu rempli de culture et de nature, situé sur quatre hectares au bord de la rivière Ngum (Nam Ngum). C’est également un lieu d’inspiration à la méditation pour ceux qui la pratique. De nombreux touristes viennent dans ce temple pour y puiser la connaissance de la culture lao, la culture bouddhique et la sagesse. L’intérêt des touristes pour ce temple est suscité par la spiritualité des lieux mai aussi par la beauté de son architecture et de ses statues. La grande statue du Bouddha assis (Pra Gray), à l’entrée, impose le respect aux visiteurs. Le Bouddha en position allongée, dans une autre partie du temple,impressionne tout autant. L’étonnante architecture du stupa That Phanom, au centre du Temple, force l’admiration. On peut également y observer une empreinte du pied de Bouddha que l’on trouve aussi dans d’autres lieux sacrés au Laos. Le temple comprend également un petit musée appelé Ho Prakèo dédié au bouddhisme. Vat Thaxang est à quelque 60kilomères de Vientiane, sur la route n°13 sud

Le développement de la province de Vientiane d’ici 2030
dernière mise à jour le 20 avril 2018
D’ici 2030, les autorités de la province de Vientiane estiment qu’il faudra 28 000 milliards de kips pour développer les infrastructures, l’agriculture et l’industrie de la province et pour atteindre leurs objectifs, à savoir un taux de croissance de 8,5 % en 2020 puis de 9 % en 2025, avec un revenu moyen par habitant de 4 250 dollars par an. 2 300 milliards de kips seront consacrés au développement des routes stratégiques de plusieurs districts, Hinheup, Mèth et Xanakham. Il est aussi envisagé d’agrandir la route de l’arrondissement de Sangthong ainsi que les routes ayant un intérêt touristique et celles qui accèdent aux zones industrielles et agricoles. Cela comprend le financement des installations de réseaux d’eau et d’électricité et des réseaux d’irrigation de Nam Chèng et de Nam Mi ; 4 300 milliards de kips seront destinés à des projets socioculturels ; 14 500 milliards de kips sont prévus pour la promotion des produits agricoles, le développement des filières d’exportation, des plantations d’arbres industriels et la construction d’usines de pièces détachées et d’équipement électronique ; 7 800 milliards de kips serviront à encourager la création de petites et moyennes entreprises.

Cascade de Saleuy à Houaphanh
dernière mise à jour le 20 avril 2018
La cascade de Saleuy, qui délimite les villages de Saleuy et de Phonxay (province de Houaphanh) est une destination très agréable, le temps d’une journée ou d’un weekend à partir de la ville de Houaphanh. Elle est située à environ 36 kilomètres de la ville. C’est un site idéal pour profiter de la nature, nager, pique-niquer et se reposer en toute tranquillité. Peu facile d’accès ces dernières années, la route a été récemment aménagée. A proximité se trouvent plusieurs espaces réservés aux pique-niqueurs avec barbecue individuel, de même qu'un restaurant et des petits stands de nourriture tenus par les habitants des villages voisins. Certains vendent aussi des légumes, des pousses de bambou et des champignons produits localement. Si vous voulez vous régaler dans ce site idyllique, commandez du poulet grillé, un plat de poisson, une soupe de bambou ou une salade de papaye verte. La cascade a 100 mètres de hauteur environ, et le lit de la rivière, large de 10 mètres, offre d'innombrables bassins pour se baigner. Le site, par la diversité de sa nature, se prête idéalement à la photographie.

La cardamone assure de bons revenus aux agriculteurs de Phongsaly
dernière mise à jour le 20 avril 2018
La culture de la cardamone apporte des revenus stables aux agriculteurs de la province de Phongsaly. Cette plante est cultivée principalement dans trois districts, Nhot-ou (1400 hectares), Bounneua (800 hectares) et Samphanh (750 hectares). Les semences utilisées sont importées de Chine. Le gros de la production de la province est exporté vers la Chine et le Vietnam. Selon la qualité de la récolte un kilo de cardamone séchée se vend entre 250 000 et 450 000 kips. Un hectare de culture produit un rendement de 400 à 600 kilos de cardamone séchée. La cardamome est une des plus anciennes épices connues, elle entre notamment dans la composition du curry. Ce sont les graines de la plante qui sont utilisées pour parfumer les plats, surtout des préparations indiennes et asiatiques, régions d'où la plante est originaire. En Europe, elle est utilisée depuis le Moyen-âge pour la confection du pain d'épice. Son goût est très fort, il suffit de peu de graines

La saison de la fête des fusées va arriver
dernière mise à jour le 19 avril 2018
La fête des fusées (Bun Bang Fai) est une cérémonie bouddhique traditionnelle d'accumulation des mérites pratiquée par les populations Lao au Laos, avant le début de la saison des pluies. La fête commence par des spectacles de musique et de danse, des défilés de chars le deuxième jour et culmine le troisième(les mois internationaux de mai –juin) par des concours de tirs de fusées artisanales. Les participants et les sponsors utilisent cette occasion pour rehausser leur prestige social, comme lors des autres fêtes bouddhiques traditionnelles d'Asie du Sud-Est. Comme tous les week-ends, beaucoup de villages particulièrement à la campagne, ils organiseront la fête des fusées. La fête des fusées est une cérémonie bouddhique traditionnelle lao et aussi pour les thaïlandais (Isan), l’objectif a pour de demander les pluies avec des anges avant de repiquer le riz dans la saison des pluies. La fête commence typiquement au début de la saison des pluies, durant le sixième ou le septième mois lunaire. Elle tire probablement son origine de rites de fertilité pré-bouddhiques destinés à célébrer et à encourager la venue des pluies, bien avant l'invention de la poudre noire. Elle présente certains aspects terrestres du folklore lao. Précédant immédiatement la saison des semailles, elle offre une excellente occasion de s'amuser avant le début d'un dur travail, ainsi que de rehausser son prestige et de redistribuer la richesse, comme dans toute économie du don. Les universitaires étudient aujourd'hui la tradition ancestrale de la fête des fusées pour sa signification éventuelle dans l'histoire de la pyrotechnie en Extrême-Orient et peut-être aussi dans le développement socio-politique post-colonial des États-nations d'Asie du Sud-Est. Économiquement, ce sont les villages et les particuliers qui en assumaient la charge dans beaucoup de régions du Laos.

Dok khoune – fleur symbolique du Pimay au Laos
dernière mise à jour le 19 avril 2018
Le Laos est un pays riche en « beauté de la nature ». De nombreuses plantes jouent un rôle important dans la vie quotidienne des lao : les plantes médicinales et les arbres sacrés selon les croyances des lao comme Dok champa (Plumeria rubra, ou frangipanier) et Dok khoune (Cassia fistule). La fleur de frangipanier est l’un des symboles nationaux du Laos sous le nom de « Dok champa ». Le cassia sous le nom de « Dok khoune » joue un rôle important dans la célébration des rites du Pimay, principalement chez les Vientianais. Pendant le Pimay lao, les lao utilisent les feuilles du Dok khoune pour asperger la maison (Mu Sangkhane louang et Mu Sangkhane khun) pour contrer les esprits maléfiques et formuler des vœux. Par ailleurs, le Dok khoune joue également un rôle important chez les fidèles vientianais pour arroser Bouddha.

L’économie sur la ferme d’élevage de poissons et de poules pondeuses
dernière mise à jour le 19 avril 2018
Depuis toujours le peuple lao fait de la pisciculture et de l’élevage de volailles pour ses besoins quotidiens. Aujourd’hui ces activités sont destinées à la vente en gros. Une ferme de cette envergure existe actuellement dans la capitale de Vientiane, dans la ville de Phonthong de l’arrondissement de Naxaythong. M. Gnong Khemkham, qui dirige cette ferme a déclaré quecelle-ci a une surface de8ha destinée à la pisciculture et a l’élevage de poules pondeuses comprenant cinq étangs pour l’élevage de poissons. Au terme de 6 mois d’élevage, 40 tonnes de poissons sont vendues à 11 000 KIPS le kilo. Il existe cinq lieux d’élevage pour les poules pondeuses qui se trouvent au-dessus des étangs. Il y a plus de 15 000 poules pondeuses qui génèrent un quotidien de 400 caisse d’œufs par jour, vendues 20.00 kips la caisse. Cette ferme est devenue une ferme pilote qui donne l’exemple aux autres dans sa contribution au développement socio-économique de l’arrondissement de Naxaythong dans la pisciculture et dans l’élevage de poules pondeuses. Des agriculteurs de la capitale Vientiane ont rendu visite à cette ferme afin d’étudier le savoir-faire dans ce système d’élevage et l’appliquer un tant soit peu.

Le développement et la promotion de l’arbalète lao
dernière mise à jour le 19 avril 2018
Le tir à l'arbalète, plus connu pour les Lao sous le nom de nakeck est un sport qui crée un intérêt et un environnement sportif pour les populations lao à travers le pays. L’arbalète suscitera un intérêt tout particulier durant les 11e Jeux nationaux en 2018 dans la province de Xiengkhouang. Il faut noter que l’arbalète est un sport destiné à développer, renforcer les connaissances et promouvoir ce sport traditionnel lao au sein de la communauté des adolescents lao. L’arbalète est un des sports traditionnels lao en plein essor parmi la jeunesse lao. Actuellement, ce sport estprise par les élèves. Il est pratique par tous les élèves de toutes les ecoles des provinces du Laos avec pour but de préserver ce sport traditionnel lao. Chaque province s’applique à préparer leurs sportifs pour les 11e Jeux nationaux en 2018 qui auront lieu dans la province de Xiengkhouang. L'utilisation de l'arbalète est une tradition séculaire au Laos, notamment pour les ruraux, qui continuent de chasser avec cette arme. Au fil des années, l'arme s'est intégrée progressivement dans les jeux et les concours pour devenir aujourd'hui une discipline sportive à part entière. Le tir à l'arbalète a figuré pour la première fois aux cinquièmes Jeux nationaux de Luang Prabang en 1997. Il fallut attendre les jeux nationaux de Vientiane, en 2000, pour que le comité national des sports officialise cette discipline au programme sportif. Elle sera présente aux 11e Jeux nationaux en 2018 à Xiengkhouang. Le tir à l'arbalète, plus connu pour les Lao sous le nom de nakeck, était pratiqué autrefois par les minorités ethniques du pays pour la chasse et la légitime défense. Il a perdu aujourd'hui son sens traditionnel pour devenir une discipline sportive, qui tente d'être représentée dans les instances sportives internationales, notamment par le Comité international olympique (CIO). L'arbalète conserve un attrait particulier, lié à des histoires et autres légendes anciennes. Cette arme, redoutable de précision, était utilisée lors des batailles ou des guerres. Malgré sa vitesse de tir plus réduite que les arcs ordinaires, elle est dotée d'une force de perforation bien supérieure et nécessite moins de force physique. La flèche d'une arbalète, qui est très petite, est fabriquée en bambou et son extrémité était généralement enduite d'un poison mortel. Le poison est fabriqué à partir de l'essence de plusieurs arbres de la forêt. Quand une flèche est enduite de poison, la victime décède très rapidement, même avec le secours d'un médecin. Seul un guérisseur, issu de la communauté ayant préparé le poison sera capable de guérir la victime. Ce poison mortel est toujours fabriqué et utilisé dans certains villages ethniques du Laos, mais avec d'infinies précautions, notamment pour les plus jeunes, car il a simplement l'apparence de l'eau.

Le Baci
dernière mise à jour le 13 avril 2018
La cérémonie du Baci tient une place importante dans la vie spirituelle des lao. Elle met l’accent sur les valeurs de la vie, du pardon, de la famille et des liens sociaux. Pour les lao, le corps comte 32 parties, dont chacune possède une âme errante. La cérémonie du Baci est censée inviter ces âmes à réintégrer leurs organes respectifs. L’officiant de la cérémonie est en principe un ancien moine. Le Baci est mené par ex-bonze pour lequel on confection des cônes fait a partir de feuille de bannes et qu’on accompagne de fleurs, d’alcool, d’œufs, d’argent, de galettes de riz soufflé et des fils de coton blancs qui seront noués autour des poignets des participants. Il peut y avoir des différences entre les Bacis selon les groupes ethniques au Laos. Les Bacis correspondent à des périodes de transition: naissance, mariage, entrée dans la vie monastique, départs et retours, nouvel an, guérison d’une maladie ou d’une blessure, accueils et adieux aux visiteurs, parmi tant d’autres. S’il n’y a pas de jours réservés aux Bacis, ils ont généralement lieu avant midi ou juste avant le coucher du soleil.

Konglo : destination touristique de la province de Khammouane
dernière mise à jour le 13 avril 2018
La grotte de Konglo, située dans le district de Hinboun, est l’un des sites touristiques les plus fréquentés de la province de Khammouane. Chaque jour, elle est visitée par les touristes lao et étrangers et leur nombre croît d’année en année. Le coût de la visite s’élève à 100 000 kips pour la location d’un petit bateau et à 5 000 kips par personne pour l’entrée dans la grotte. Plus de vingt bateaux sont disponibles. Les recettes de la location des bateaux sont en partie reversées aux habitants du village pour des travaux de développement du village. La grotte est située à 300 kilomètres de la capitale Vientiane. On y accède par la route N°13 sud. Le village de Konglo dans la province de Khammouane, est bien tranquille, blotti au bord des falaises karstiques, au milieu d’immenses champs de tabac. Il est surtout très connu au Laos pour sa stupéfiante grotte décrite ci-dessus, traversée par la rivière Nam Hinboun. Un véritable « tunnel » de sept kilomètres permet de traverser la montagne en pirogue dans le noir le plus profond pour rejoindre d’autres villages de l’autre côté de la montagne. La visite est sécurisée et le site est mis en valeur grâce aux éclairages réalisés et financés par l’ONG française « Energie sans frontières ».

Hoa Phat exporte des fils en acier laminés vers le Laos et la République de Cotée
dernière mise à jour le 13 avril 2018
En mars, plus de 3.000 tonnes de fils en acier laminés produits par Hoa Phat Equipment & Accessories Co.,LTD, ont été vendu au Vietnam et exporté vers le Laos et la République de Corée. Les fils en acier laminés produits par Hoa Phat Equipment & Accessories Co.,LTD répondent aux normes américaines TCVN, ASTM, britannique BSI et japonaise JISG. Son processus de production de fil en acier noir et de fil en acier galvanisé répond aux normes ISO 9001 :2008. Avec neuf chaînes de production de fil en acier laminé, une de fil en acier galvanisé, Hoa Phat Equipment & Accessories Co.,LTD a une puissance annuelle d’environ 40.000 tonnes pour la première phase. -VNA

Les théiers de 400 ans de Phongsaly
dernière mise à jour le 13 avril 2018
La province de Phongsaly, dans le nord du Laos, est très connue pour sa production de thé et plus particulièrement pour une région possédant des théiers quatre fois centenaire. Ces théiers, poussés à l’état sauvage dans la forêt près village de Komène, à environ 15 kilomètres de la ville de Phongsaly, mesurent plus de six mètres. Les villageois tirant l’essentiel de leur revenu de la vente de ce thé aux qualités gustatives très appréciées des connaisseurs sont obligés d’utiliser des échelles pour le récolter. Plus de 48 000 théiers de 400 ans sont repartis sur superficie de 32 hectares de forêt. Cette région est devenue une attraction touristique gérée par un investisseur chinois. La région du village de Lakxy, dans le district de Phongsaly, est également très visitée pour ses champs et sa production de thé. La plantation, d’une superficie de 22 hectares, compte 880 000 théiers.

Une belle vie grâce aux plantes organiques
dernière mise à jour le 12 avril 2018
La famille de M. Boungnod Kèosavath cultive des fruits et légumes organiques dans le village de Long Longor, du district de Xiengngeun de la province de Luang Prabang. Cette forme de culture a permis à cette famille d’améliorer leur condition de vie grâce au commerce de ses légumes organiques. La famille de M. Boungnod Kèosavatha commencé à cultiver des légumes organiques en 2011 sur 70m2 de ferme. L’activité principale de cette ferme est la culture des fruits et légumes organiques 100% sans pesticides ni autres produits chimiques. M. Boungnod Kèosavath a déclaré que leur condition de vie s’est nettement améliorée grâce à la culture de ces fruits et légumes organiques. Ce n’est pas un travail difficile, mais la patience est de rigueur. Il faut être très vigilant, protéger la culture des insectes porteurs de maladies et utiliser des engrais organique naturel (tels que des engrais d’animaux et des feuilles). Les revenus de la famille s’élève a plus de 25millions de kip par l’an.

La cascade de Thévada à Saravane
dernière mise à jour le 12 avril 2018
La province de Saravane est l’une des provinces du sud du Laos réputée pour sa région montagneuse, sa richesse en ressources naturelles et sa biodiversité. Elle possède plusieurs sites touristiques culturels, historiques et naturels, dont la cascade de Thévada qui offre un panorama d’une chute de 28 mètres très apprécié des habitants comme des visiteurs amoureux de beaux paysages et de nature préservée. Située seulement à 22 kilomètres chef lieu du district de Saravane, la cascade de Thévada est un lieu idéal pour explorer la nature ou profiter d’une journée de détende en famille, entre amis dans un cadre magnifique. La province compte également environ 90 sites naturels, culturels et historiques. Les cascades de Lo et de Kèngkou sont déjà des hauts lieux touristiques de la province qui jouissent d’infrastructures touristiques confortables, avec restaurants et bungalows, tout en restant des havres de paix.

Le Vietnam remet le siège de la troupe artistique militaire au Laos
dernière mise à jour le 12 avril 2018
Le siège de la troupe artistique militaire de l’Armée populaire laotienne, construit avec l'aide financière du Vietnam, a été remis le 10 avril à Vientiane à l’armée laotienne. L’ouvrage était un cadeau du ministère vietnamien de la Défense offert à l'Armée populaire laotienne à l'occasion du 70ème anniversaire de cette dernière et du 50ème anniversaire de sa troupe artistique militaire. Le bâtiment de cinq étages a été construit sur une superficie de plus de 3.000 m2 pour un investissement total d’environ 5,7 millions de dollars, dont environ 5,5 millions financés par le Vietnam et le reste provenant du fonds de contrepartie du Laos. S'exprimant lors de la cérémonie de remise, le général de division Sonethong Phomlavong a remercié le ministère vietnamien de la Défense pour son soutien précieux, affirmant que l’ouvrage était un symbole de la solidarité et contribuait à entretenir l’amitié spéciale entre les deux Partis, les deux Etats et les deux armées. VNA

La menace des munitions non explosées au Laos
dernière mise à jour le 12 avril 2018
Les munitions non explosées restent encore une menace pour la population lao et ont des conséquences négatives pour le développement du pays et la réduction de la pauvreté dans les régions concernées. Il s’agit surtout des neuf provinces de Xiengkhouang, de Houaphanh, de LuangPrabang, de Khammouane, de Savannakhet, de Saravane, d’Attopeu, de Sékong et de Champassak, mais en fait 15 des 17 provinces de la RDP Lao ont conservé des bombes non explosées depuis la guerre. De 1963 à 1973, plus de deux millions de tonnes de bombes ont été déversées sur le territoire du Laos, et 30% d’entre elles n’ont pas explosé : elles sont encore sous la terre, pouvant causer des victimes tous les jours. Bien que la guerre soit finie depuis longtemps, ces munitions non explosées restent ainsi très dangereuses et provoquent chaque année des accidents entraînant des morts et des blessés. La RDP Lao est le pays qui compte sur son sol la plus grande quantité de munitions non explosées depuis la guerre. Chaque année, elles provoquent près de 100 victimes. Le gouvernement lao s’efforce activement de remédier à ce problème, avec l’aide de pays voisins et d’organisations internationales gouvernementales et non gouvernementales. Depuis la guerre qu’a connue le Laos, plus de 80 millions de bombes n’ont pas encore explosés et infectent les terrains de 15provinces. Dès 1996, le gouvernement lao a accordé toute son attention à ces problèmes et a institué l’Autorité nationale de régulation, chargée d’organiser régulièrement des activités de déminage, de sensibiliser la population aux effets et aux dangers des munitions non explosées et d’apporter aide et secours aux victimes. Le gouvernement est conscient que le problème des bombes non explosées entrave le développement du pays. C'est pourquoi le déminage constitue un facteur essentiel de la réalisation des objectifs de développement socio-économique du pays, d'amélioration de la qualité de vie des populations et de réduction de la pauvreté d'ici 2020.

Célébration du son du Khène lao à Vientiane
dernière mise à jour le 11 avril 2018
Le Laos organise le 11 avril à Vientiane la célébration du son du Khène lao en tant que patrimoine mondial. L’Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) a récemment organisée au Bureau de l’UNESCO en France une cérémonie officielle de remise de certificat validant le son du Khène lao en tant que patrimoine mondial. Cette célébration du son du Khène lao commerce le matin du 11 avril à 8h00, il y a une caravane de voitures à partir du Parc Chao Fa Ngum pour rejoindre ensuite l’avenue Souphanouvong, la rue Sethathirat, l’avenue Lane xang et la route du 23 août au centre de la ville de Vientiane afin de rendre hommage aux patriotes guerriers et aux ethnies qui ont sacrifié leur vie pour la nation. Ensuite vers 9h00, la caravane de voiture continue sa route vers la statue du Président Kaysone Phomvihane pour y déposer des bouquets de fleurs, lire les rapports et entendre le son du Khène joué par des hommes et des femmes. Et enfin à 19h30, aura lieu la célébration officielle de son du Khène lao au Palais nationale de la culture lao.

Transport : Aucune augmentation de tarif pendant le nouvel an lao
dernière mise à jour le 11 avril 2018
Durant la période du nouvel an lao 2018, les stations de bus vers le Nord et le Sud du Laos sont au service des populations lao qui se déplacent vers leurs villages natals. Les tarifs de ces transports seront maintenus durant cette période. Aucune augmentation ne devra être appliquée. La station de bus vers le Nord démarre son service à 4h30 du matin, et ce, jusqu’à 21h00 du soir chaque jour pendant Pimay lao. Le directeur de la station de bus du sud, M. Vanphénh Sisouk a souligné que les populations lao ou les touristes n’ont aucune crainte à avoir pendant le nouvel an lao, car les services seront assurés pendant toutes les festivités. Le tarifa destination du sud sont : pour un bus normal de 60 000kip et un bus VIP de 80 000kip Vientiane-Thakèk. Ensuite un bus normal de 75 000kip et un bus VIP de 120 000kip pour Vientiane-Savannakhet, un bus normal de 110 000kip et un bus VIP de 170 000kip Vientiane à Pakxé et. Ensuite le bus normal de 140 000kp te le VIP de 220 000kip de Vientiane à Attopeu... (Photo exemplaire)

75 barrages hydroélectriques en service au Laos d’ici 2020
dernière mise à jour le 11 avril 2018
Le Laos dispose à ce jour de 40 barrages hydroélectriques représentant une capacité totale de 6 304 MW ou 33,315 millions de kilowattheures par an. « Cette énergie relayée par 75 centrales électriques réparties sur l’ensemble du pays permet de répondre aux besoins de 90 % des foyers de 148 districts, a récemment déclaré le ministre de l’Energie et des mines, le Dr Khammany Inthirath.La construction de ces barrages a nécessité un investissement de 10 milliards de dollars (80 000 milliards de kips).Les barrages hydroélectriques sont une base importante pour le développement des infrastructures, l’industrialisation et la modernisation, sur la base d’une gestion moderne de l’eau. Actuellement, 35 nouveaux barrages hydroélectriques sont en cours de construction au Laos. Ils seront mis en service d’ici 2020 et auront une puissance installée de 4 471 MW. Ces 75 barrages produiront au total 55 582 millions kilowattheures par an. »

Les dauphins du Mékong en voie d’extinction
dernière mise à jour le 11 avril 2018
La population de dauphins dans le Mékong est sérieusement menacée de disparition, en particulier dans la partie du fleuve entre la République Démocratique Populaire Lao et le Cambodge ou seulement six spécimens ont été recensés dans à la province de Champassak. En cause ? Les pratiques de pêche ayant cours dans la région.Si des mesures d’urgence ne sont pas mises en place, cette espèce de mammifère aquatique est appelée à disparaitre complètement. Selon le WWF (Fonds mondial pour la nature), il s’agit de la dernière chance pour le dauphin du Mékong. Après la mort de 30 dauphins pris dans des filets de pêche en 1991, des mesures restrictives relatives à la pêcherie avait été mises en place par le Cambodge pour protéger l’animal. Les principales visaient à réduire le nombre de filet et d’interdire la pêche dans un rayon d’un kilomètre de la zone de vie de l’animal. Pour les experts de WWF, ces mesures s’avèrent insuffisantes car le dauphin évolue dans rayon d’environ cinq kilomètres pour se nourrir. Le dauphin du Mékong fait partie du patrimoine naturel de la région de Champassak et sa présence attire de nombreux touristes. Selon le département du tourisme, l’année dernière, 20 000 visiteurs on fait le déplacement pour apercevoir le cétacé d'eau douce. Sa disparition risque d’entraîner des répercussions économiques pour la région. D’autres menaces planent. En dépit des interdictions, ces dauphins sont souvent capturés pour évoluer dans des aquariums d’eau douce. Ils sont en outre mis à mal par la pollution le long des fleuves, engendrée notamment par les substances toxiques provenant de l’agriculture. Il arrive aussi régulièrement que ces dauphins (par ailleurs sensibles au bruit) soient blessés par les hélices des bateaux à moteur, ou qu’ils soient bloqués par les barrages, obstacles insurmontables ayant pour effet d’isoler les dauphins les uns des autres. Le dauphin du Mékong, «Orcaella brevirostres », également nommé « dauphin de l’Irrawaddy », fut découvert seulement en 1866. Il existe plusieurs populations isolées géographiquement les unes des autres. Ce cétacé a un large melon et une tête ronde et émoussée. Son rostre n'apparaît pas séparé du corps. La nageoire dorsale est courte, peu pointue et triangulaire. Les nageoires des côtés sont longues et larges. Il est d'une couleur claire légèrement plus blanche sur la partie inférieure. Il apparaît plus blanchâtre lorsqu'il est vu sur le fond d'une rivière boueuse. La longueur est d'environ 1 m à la naissance et 2,3 m adulte. Le poids à la naissance est d'environ 10 kg pour atteindre ensuite 130 kg à l'âge adulte. Sa durée de vie est d'environ 30 ans. Le dauphin de l'Irrawaddy est un nageur lent. Il fait surface en roulant et ne soulève sa queue que pour une plongée profonde. Il fait des jets d'eau avec sa bouche lorsqu'il saute dans l'air. Les dauphins apprivoisés le font sur demande.

Province de Champassak : le riz ordinaire en plus du café
dernière mise à jour le 10 avril 2018
Plusieurs pays de l’ASEAN, comme la Thaïlande, le Vietnam, le Myanmar et le Cambodge, sont de grands exportateurs de riz. Le gouvernement de la RDP Lao souhaite encourager les agriculteurs de tout le pays à cultiver le riz pour répondre aux besoins du marché intérieur et à la demande extérieure, avec l’espoir de faire du Laos également un grand exportateur. C’est pourquoi le service de l’Agriculture et des forêts de la province de Champassak a entrepris de promouvoir auprès des paysans la culture du riz ordinaire, à la fois pour leur permettre d’exporter et pour faire face au problème de la diminution du prix du riz, qui crée une situation difficile pour les agriculteurs. Chaque année, la production du riz dans la province de Champassak est suffisante pour la consommation intérieure, et plus de 100 000 tonnes de paddy sont exportées. Pour lancer leur projet expérimental de culture du riz ordinaire, les autorités de la province de Champassak ont créé un comité présidé par le gouverneur adjoint de la province. Ce projet est localisé dans le district de Phonthong, retenu comme première zone d’essai pour cette culture. Six tonnes de semences ont été fournies par la société Lao World Co., Ltd, deux tonnes par le Cambodge. Quatre tonnes ont été distribuées aux agriculteurs de six villages (143 familles) pour être plantées sur une surface de 92 hectares dans le district de Phonthong. Dans la province de Champassak, le riz ordinaire est déjà cultivé pour l’exportation, sur plus de 900 hectares, dans six districts (Sanasomboun, Khong, Mounlapamok, Champassak, Soukhouma et Phonthong), qui comptent 38 villages où vivent 577 familles. La promotion de cette culture est importante pour la production d’un riz de bonne qualité, selon les besoins du marché, et les récoltes peuvent être vendues à un prix intéressant pour les agriculteurs.

Plus de 300 millions de kips /an de revenu par la culture et vente d’oranges
dernière mise à jour le 10 avril 2018
La famille de M. Somkap est une famille exemplaire dans la culture d’oranges. Ses oranges sont mis en vente dans le village de Xouang du district de Vangvieng, province de Vientiane, sa famille génère un revenu de plus de 300 millions de kips par an. M. Somkap a commencé la culture d’oranges depuis 2002 sur une surface de 7 hectares. M. Somkap a raconté qu’avant la culture d’ oranges, sa famille a surtout fait de la culture sur brûlis (faire le rai) et cueilli des produits forestiers afin de les vendre, mais le revenu n’était pas assez élevé pour subvenir aux besoins de toute la famille, donc il a arrêté la culture sur brûlis et commencé la culture d’orange depuis 2002 sur une surface de 7 hectares dont il a obtenu une récolte 7 a 8 ans après. Maintenant sa famille possède 420 arbres d’oranges sucrées dont la récolte se situe entre 45 et 46 tonnes par an. La vente est fixée a 8000 Kips/le kilo ou 85 000 kips pour 12 kilos d’oranges.

La plage Donchanh: terrain de jeux pour le Pimay
dernière mise à jour le 10 avril 2018
La représentante du service de l’Education et des sports de la capitale, Mme Chansamone Paseutxay, a déclaré récemment qu’à l’occasion du Nouvel An lao (Pimay) 2018, le service de l’Education et des sports de la capitale en collaboration avec les autorités de l’arrondissement de Chanthaboury, organisera une série d’activités de plein air sur la plage de Donchanh: football à cinq, beach volley, kator et jeux divers. Le public est invité à venir nombreux s’amuser et participer aux activités du 13 au 15 avril, de 10 heures à 18 heures.

Comment réduire les embouteillages ?
dernière mise à jour le 09 avril 2018
Loin de diminuer, les embouteillages ne cessent d’augmenter à Vientiane du fait de la croissance démographique et du nombre de véhicules en circulation, malgré les initiatives des autorités pour encourager l’utilisation des autobus, créer des parkings, cesser d’importer des véhicules d’occasion, construire et améliorer des routes, installer des feux tricolores sur les carrefours importants etc. Pourquoi y a-t-il de plus en plus de véhicules? Parce que le développement socio-économique de la RDP Lao continue de progresser et de se diversifier, ce qui améliore le niveau de vie des habitants et leur permet d’acheter plus facilement des motos ou des automobiles. . L’augmentation rapide du nombre de véhicules a pour conséquence un nombre croissant d’accidents et des embouteillages de plus en plus nombreux. Mais des difficultés n’en continuent pas moins de se produire chaque jour aux heures de pointe, c’est-à-dire de 7 h 30 à 8 h 30 et de 16 h à 17 h. (photo exemplaire) es.

La cascade de Namhèng à Oudomxay
dernière mise à jour le 09 avril 2018
La province d’Oudomxay, au nord du Laos, réputée pour la douceur de son climat, possède une multitude de sites touristiques historiques, culturels et naturels. La cascade de Namhèng dans le district de Houn, est particulièrement connue des touristes. Située à environ 24 kilomètres du village de Katangya, c’est un site idéal pour profiter de la nature, nager, pique-niquer et se reposer en toute tranquillité. Oudomxay, également connu sous le nom de Muangxay, Oudomxay est la capitale de la province multi-ethnique éponyme. Située dans la vallée de la Nam Ko et entourée de superbes montagnes, la ville est à la fois un conglomérat de villages et un carrefour important du nord du Laos. Sa proximité avec la Chine et le Vietnam et ses nombreuses ethnies font de cette ville un lieu unique et particulièrement intéressant. Oudomxay est une ville dynamique qui a su garder de son charme et de sa tranquillité lao. Il y a beaucoup de choses à découvrir et de nombreux endroits où l’on peut déguster de bons petits plats. Les sites naturels sont d’une rare beauté ainsi que les petits villages ethniques éparpillés dans les montagnes.

Le renforcement et la promotion des jeux d’échecs au Laos
dernière mise à jour le 09 avril 2018
Les jeux d’échecs est une activité très intéressante et crée une ambiance chaleureuse pour ceux qui la pratique. C’est un jeu qui stimule et développe les capacités intellectuelles ainsi que la mémoire. Actuellement, la fédération nationale des jeux d’échec lao encourage vivement la pratique de cette activité aux élèves de la capitale Vientiane ainsi qu’en province. La fédération fait également de la promotion auprès des groupes d’élèves pour jouer aux échecs, et représenter le Laos dans des tournois au niveau international. Les jeux d’échecs seront présents aux 11e Jeux nationaux qui seront organisés en 2018 à Xiengkhouang. Des professeurs de la capitale Vientiane et des provinces ont reçu des formations afin d’enseigner et de transmettre à leurs élèves les règles des jeux d’échecs, et de les faire pratiquer ces jeux assidument, cherchant ainsi à contribuer au développement intellectuel et au renforcement des compétences des élèves afin de les préparer à participer au différents tournois à travers le pays et aux 11eme jeux nationaux. Les jeux d’échecs ont commencé à être enseignés en 2010 dans les écoles de la capitale Vientiane ainsi que dans les provinces de Luang Prabang, de Savannakhet, de Champassak… .

Tourisme : Viengphoukha un district à découvrir
dernière mise à jour le 09 avril 2018
Les autorités du district de Viengphoukha, dans la province de Luang Namtha, comptent sur les richesses naturelles et culturelles de leur région pour promouvoir le tourisme. Situé en région montagneuse, aux limites des districts de Namtha, de Nalè et de Long dans la province de Luang Namtha, Viengphoukha offre des paysages diversifiés et ses pistes forestières la possibilité de rencontrer de nombreuses ethnies comme les Akha, les Mouseu, les Khamou, les Hmong et autres. Viengphoukha est aussi un carrefour important pour le commerce car tous les villages avoisinant y viennent pour vendre leurs produits issus de la chasse, de la pêche, de l’agriculture, de l’artisanat et autres. La région est aussi connue pour ses grottes ouvertes à la spéléologie ainsi que pour son patrimoine architecturale. En effet, la pagode Mahaphod, datant du 16e siècle est un joyau pour les amateurs de vielles pierres. Située au sommet d’une montagne, cette pagode est aussi un lieu sacré pour les habitants de la région. Elle sert de place aux cérémonies religieuses et à l’organisation des fêtes traditionnelles.

Plus de 500 policiers assureront la sécurité et la circulation pendant le Pimay lao
dernière mise à jour le 06 avril 2018
Pour faciliter la circulation et assurer la sécurité pendant le Pimay Lao 2018 dans les neuf arrondissements à la capitale Vientiane, le département de la circulation de la capitale Vientiane va déployer 599 policiers dont 36 policières et 79 policiers dans l’arrondissement de Chanthabouly, 67 à Sisattanak, 59 à Sikhottabong, 19 à Hadxayfong, 69 à Xaysettha, 14 à Pakngum, 52 à Xaythany, 13 à Sangthong et 207 dans la capitale Vientiane. Ces policiers s’installeront dans les 98 zones avec 42 véhicules à leur service.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc reçoit le ministre laotien de l’Énergie et des Mines
dernière mise à jour le 06 avril 2018
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a reçu mercredi 4 avril à Hanoï Khammany Inthirath, ministre laotien de l’Énergie et des Mines, en visite de travail au Vietnam. Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a remercié le gouvernement laotien et le ministre Khammany Inthirath d’avoir soutenu les entreprises vietnamiennes investissant dans les projets hydroélectriques et d’exploitation minière au Laos. Ils ont discuté de la mise en œuvre des projets de coopération entre le Vietnam et le Laos dans les domaines de l’énergie et des mines. Le ministre laotien a informé des résultats de ses séances de travail avec le groupe Électricité du Vietnam, le Groupe national gazo-pétrolier du Vietnam sur le déploiement des accords de coopération entre les gouvernements vietnamien et laotien sur le développement des projets hydroélectriques au Laos, l’achat de l’électricité entre les deux pays. Dans le domaine des mines et de l’exploitation minière, la partie laotienne collaborera avec les investisseurs vietnamiens pour mettre en œuvre certains projets au Laos, a annoncé le ministre laotien avant d’affirmer que son pays est prêt à favoriser l’exécution de ces projets. Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a indiqué que l’hydroélectricité et les énergies renouvelables étaient les atouts du Laos, avant de demander à ce dernier de créer des conditions favorables pour les investisseurs de mettre en œuvre les accords déjà signés, en assurant la faisabilité, l’efficacité et la protection de l’environnement. VNA/CVN

La grotte de Thao Khounlou- Nam Oua - province de Vientiane
dernière mise à jour le 06 avril 2018
La grotte de Thao Khounlou-Nam Oua est un site touristique naturel intéressant pour les touristes nationaux et étrangers. Cette grotte est située dans la zone du village de Houaysan du district de Kasy de la province de Vientiane (15 kilomètres entre la grotte de Thao Khounlou-Nam Oua et le district de Kasy). La superficie de cette grotte est immense, avec deux blocs de grande pierre. Le premier bloc a la forme d’un Makbéng (l’ornement floral des cérémonies traditionnelles) et le deuxième à la forme d’un panier de riz (Kongkhao). Auprès de la grotte, on y trouve deux magnifique cascades de Houaysan et de Houaysaphay entourées de forêts, un endroit idéal pour pique-niquer, se baigner, ou juste pour se promener et admirer la nature. Vous trouverez à votre disposition des petites cabanes, un parking, des restaurants dans cette zone touristique de la grotte de Thao Khounlou-Nam Oua.

L’étang de That Luang appelé à devenir un modèle d’urbanisme
dernière mise à jour le 06 avril 2018
Le département de l’Urbanisme envisage de développer la zone de l’étang de That Luang en une zone urbaine attractive : espaces verts, zones humides paysagées, parc public, nouvelles routes, cités résidentielles, centres commerciaux et industries. Un cabinet d’architecture japonais a élaboré le plan sur lequel s’appuiera le département de l’Urbanisme pour réaliser le développement durable de l’étang jusqu'en 2030. On sait déjà que le plan devrait diviser l’étang en cinq zones, couvrant une superficie de 2200 hectares, dont 660 hectares de terre marécageuse. Une zone commerciale est prévue dans le voisinage du stupa That Luang et de la Bourse du Laos. Une deuxième zone, située à proximité de la gare comprendra un quartier résidentiel et des centres commerciaux. La troisième zone, proche de l’étang lui-même, comprendra des attractions culturelles et des quartiers résidentiels, ainsi que des espaces verts. La quatrième zone sera conçue pour être un quartier paisible qui disposera d'une zone résidentielle, avec des bureaux commerciaux et des locaux administratifs. Enfin, la cinquième zone sera une zone industrielle. Elle sera située près du pont de l'amitié lao-thaïlandaise et comprendra également un parc d'attraction et une zone résidentielle. Selon le département de l’Urbanisme le plan intègre également la construction de 27 routes, dont trois seront à six voies. L’une d’elles reliera la jonction Phonthan jusqu’à la T4 en traversant l’étang et desservira les villages de Nonvay et Nakhuay puis rejoindra la route du 450e anniversaire de la capitale. Les autorités de Vientiane estiment que l'investissement total de ce projet s’élèvera à 125 millions de dollars. Cet étang considéré comme le poumon de Vientiane sert aussi de vase communiquant en drainant les eaux usées de la ville. L’étang aide à prévenir les inondations Vientiane, il est donc essentiel de bien gérer son urbanisation.

MRC: rencontre entre les Premiers ministres Vietnamien et laotien
dernière mise à jour le 05 avril 2018
Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a rencontré mercredi 4 avril son homologue laotien, ThonglounSisoulith, en marge du 3e Sommet de la Commission du Mékong (MRC), qui a lieu à SiemReap, au Cambodge. Les deux dirigeants ont convenu de mettre en œuvre activement les accords conclus lors des visites des hauts dirigeants des deux pays ainsi que ceux signés lors de la 40e session du Comité intergouvernemental Vietnam-Laos et de prendre des mesures acharnées pour régler les questions en suspens. Ils ont souligné l’étude et la proposition des mesures précises pour promouvoir la coopération bilatérale en 2018 et aussi pour toute la période 2016-2020. Nguyen Xuan Phuc a demandé de resserrer la coopération entre les échelons des deux pays pour accélérer la gestion et l’utilisation efficace des ressources d’eau du Mékong, harmoniser les intérêts des pays riverains, pour le développement durable du Vietnam comme du Laos. Il a aussi demandé à son homologue laotien de favoriser l’implantation et les activités des entreprises vietnamiennes au Laos, de promouvoir l’accord de coopération dans l’emploi entre les deux pays, de simplifier les formalités relatives à la carte de travail, au visa, à la carte de résidence en faveur des travailleurs vietnamiens au Laos. Il a souhaité que la partie laotienne facilite la vie des Vietnamiens résidant sur son sol. Les deux Premiers ministres sont tombés d’accord sur le renforcement de la sensibilisation auprès du peuple, notamment les jeunes générations, sur les relations de solidarité spéciale Vietnam-Laos. A l’approche du Nouvel an traditionnel du Laos, Boun Pi May, le Premier ministre vietnamien a formulé ses vœux aux dirigeants et au peuple laotiens. -VNA

Célébration du son du Khène lao à Vientiane
dernière mise à jour le 05 avril 2018
Durant une conférence de presse tenue le 2 avril dernier à Vientiane, le ministre de l’Information, de la culture et du tourisme, M. BosèngkhamVongdara a annoncé que le Laos organisera le 11 avril à Vientiane la célébration du son du Khène lao en tant que patrimoine mondial. L’Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) a récemment organisée au Bureau de l’UNESCO en France une cérémonie officielle de remise de certificat validant le son du Khène lao en tant que patrimoine mondial. Cette célébration du son du Khène lao commercera le matin du 11 avril à 8h00, il y aura une caravane de voitures à partir du Parc Chao Fa Ngum pour rejoindre ensuite l’avenue Souphanouvong, la rue Sethathirat, l’avenue Lanexang et la route du 23 août au centre de la ville de Vientiane afin de rendre hommage aux patriotes guerriers et aux ethnies qui ont sacrifié leur vie pour la nation. Ensuite vers 9h00, la caravane de voiture continuera sa route vers la statue du Président KaysonePhomvihane pour y déposer des bouquets de fleurs, lire les rapports et entendre le son du Khène joué par des hommes et des femmes. Et enfin à 19h30, aura lieu la célébration officielle de son du Khène lao au Palais nationale de la culture lao.

L’abattoir de Donedou produira assez de viande pour le Pimay lao
dernière mise à jour le 05 avril 2018
L’abattoir de Donedou dans l’arrondissement de Hadxayfong est l’abattoir le plus moderne de la capitale Vientiane. Sa production est d’environ 3,5tonnes par jour. Le propriétaire de l’entreprise alimentaire de la capitale Vientiane, M. KhamlaSèngdara a déclaré : ‘‘A présent, l’abattoir de Donedou possède de nouvelles machines. Celles-ci sont nécessaires pour une production de viandes répondant aux besoins des consommateurs de la capitale Vientiane pendant le Pimay lao 2018.

Deux boxeurs lao en Thaïlande
dernière mise à jour le 05 avril 2018
Selon la fédération nationale de boxe lao (FNB lao) deux boxeurs lao participeront du 21 au 27 avril en Thaïlande, au tournoi de qualification de boxe international pour la des pays de l’ASEAN ou «Buenos Aires 2018 youthOlympicgames », L’entraîneur de boxe national lao, M. OudoneKhanxay a confirmé la participation de deux sportifs, M. SiphèManichane 56kg et M. Phou, également 56kg, au Buenos Aires 2018 youthOlympicgames en Thaïlande.

L’année du tourisme lao 2018 : 120 milliards de kips de revenus pour la province de Saravane
dernière mise à jour le 04 avril 2018
Grâce à l’Année du tourisme lao 2018, les autorités de la province de Saravane ont prévu 100 000 touristes lao et étrangers dans leur province et un revenu de plus de 120 milliards de kips. La province de Saravane possède 96 sites touristiques (53 sites naturels, 37 culturels et 6 sites historiques). Les autorités de la province de Saravane ont organisé une cérémonie d’ouverture pour l’année du Tourisme lao 2018 au parc d’Ongkèo du district de de la province de Saravane. Celle-ci s’est déroulée en présence du vice-Premier ministre de la RDP Lao, M. SonexaySiphandone et du gouverneur de la province de Saravane, M. SisouvanhVongchomsy.

Vaccinations gratuites contre la poliomyélite à Borikhamxay
dernière mise à jour le 04 avril 2018
Bootstrap Image Preview
Le service de la santé du district de Pakkading de la province de Borikhamxay a lancé une campagne de vaccinations gratuites contre la poliomyélite pour les enfants de moins de 5 ans du village de Thongnamy. Le chef du service de la santé du district de Pakkading provincial, M. SikanthaySoukdavong a déclaré que cette campagne de vaccination contre la poliomyélite est d’une importance capitale pour les enfants de moins de 5 ans. Plus cinq mille personnes ont participé à cette campagne contre la poliomyélite. Selon l'OMS, la poliomyélite, plus couramment appelée « polio », est un virus qui affecte principalement les jeunes enfants et conduit à la paralysie permanente. Il n'existe pas de traitement et la maladie peut être évitée uniquement par la vaccination. Le virus responsable de cette maladie attaque le système nerveux central et peut provoquer en quelques heures, dans environ un cas sur 200, une paralysie définitive. La polio a été une cause importante d'invalidité dans le monde. Ce virus, qui provoque le décès dans 5 à 10% des cas de paralysies, entre dans l'organisme par la bouche puis se développe dans les intestins. Il peut ensuite gagner la moelle épinière ou le tronc cérébral et provoquer des lésions irréparables. Toutefois, dans de nombreux cas, la maladie reste asymptomatique ou ne génère que des symptômes bénins. La personne atteinte risque toutefois de transmettre la maladie à son entourage car la poliomyélite se transmet d’une personne à une autre par voie fécale-orale ou moins fréquemment par le biais d’un véhicule commun (eau ou aliments contaminés, par exemple). Le nombre des cas a baissé de plus de 99 % depuis 1988, passant de 350 000 selon les estimations dans plus de 125 pays d’endémie à 37 cas notifiés en 2017. En 1988, la quarante et Unième Assemblée Mondiale de la Santé a adopté une résolution visant à l’éradication de la poliomyélite dans le monde.

Le jardin des plantes de Vientiane
dernière mise à jour le 04 avril 2018
Le nouveau jardin des plantes est situé à Mai Danxi, dans l’arrondissement de Naxaythong, à environ 20 kilomètres du centre-ville de la capitale. Il couvre une superficie de 15 hectares. Le gestionnaire de ce parc a déclaré que ce lieu avait pour vocation de sensibiliser le public à la nature. Il est également un centre d’étude en agronomie et un espace de détente ouvert à tous.

Construction du pont de la rivière de Bak s’achèvera dans cinq mois
dernière mise à jour le 04 avril 2018
Le groupe de la société Phongsavanh finance gratuitement à hauteur de 1,25 milliards de kips pour la construction d’un pont sur la rivière Bak au district de Nambak de la province de LuangPrabang. La construction de ce pont devra êtreachevée dans les cinq mois à venir. La société de Leuxaysana Co., Ltd est responsable des travaux. Ce pont est situé entre les villages de Fa et de Khong. Ce pont a pour but d’améliorer la circulation des populations locales particulièrement les élèves qui emprunteront ce pont pour se rendre à l’école.

Environ 272 abris, affectés par la tempête tropicale à Xayaboury
dernière mise à jour le 03 avril 2018
Le 31 mars dernier, e gouverneur de la province de Xayaboury, M. PhongsavanhSithavong a visité les villages et identifié les dommages causés par les catastrophes naturelles. La tempête tropicale a traversé trois villages dans le district de Phieng de la province de xayaboury, et affecté 272 abris, des animaux et d’autres biens dans ces villages. Actuellement, les autorités et administrations concernées viennent en aide aux populations. Dans l’après-midi du 30 mars 2018 (16h30), la tempête rapidement a traversé trois villages : de Tao et de Naxing, de Natan et de Nasomgnay du district de Pheing de la province de Xayaboury. Cette catastrophe a détruit 272 foyers. Les dégâts de cette tempête représentent un cout de plus d’un milliard de kip. Actuellement les autorités de ce district concentrent leurs efforts pour venir en aide aux victimes de la tempête en distribuant des couvertures, des vêtements et des aliments, et en accélérant la réparation les abris.

570 zones de ressources minières au Laos
dernière mise à jour le 03 avril 2018
Selon le ministère de l’Energie et des mines 570 zones de ressources minières ont été identifiées au Laos sur une surface totale de162 104 km2, soit de 68,46% de la surface totale du pays. 649 sociétés sont responsables de 942 activités de contrôles, d’études et d’exploitations de ces zones de ressources minières au Laos. Ces zones concernent des mines d’or, d’argent, de cuivre, du charbon, de sel et autres……

Deux sportifs de badminton en Indonésie
dernière mise à jour le 03 avril 2018
La fédération nationale de badminton (FNB lao) enverra deux sportifs de badminton pour participer au tournoi de badminton des adolescents (15-17 et 19ans) ou PEMBANGUNAN JAYA RAYA Junior Grand Prix 2018, qui sera organisé du 2 au 8 avril en Indonésie. Plus de 600 sportifs venant de 19 pays participeront à ce tournoi: Le Laos, le Vietnam, la Malaisie, Singapour, les Philippines, Brunei, la Thaïlande, le Népal, la Chine, Taiwan, la République de Corée, le Japon, l’Inde, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Pérou, la France, les Etats-Unis et l’Indonésie (hôte). Ce tournoi sera composé de la catégorie de simple général (Masculin et féminin), la catégorie de double général (Masculin et féminin), et la catégorie de mixte général (masculin et féminin).

Deux sportifs de badminton en Indonésie
dernière mise à jour le 03 avril 2018
La fédération nationale de badminton (FNB lao) enverra deux sportifs de badminton pour participer au tournoi de badminton des adolescents (15-17 et 19ans) ou PEMBANGUNAN JAYA RAYA Junior Grand Prix 2018, qui sera organisé du 2 au 8 avril en Indonésie. Plus de 600 sportifs venant de 19 pays participeront à ce tournoi: Le Laos, le Vietnam, la Malaisie, Singapour, les Philippines, Brunei, la Thaïlande, le Népal, la Chine, Taiwan, la République de Corée, le Japon, l’Inde, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Pérou, la France, les Etats-Unis et l’Indonésie (hôte). Ce tournoi sera composé de la catégorie de simple général (Masculin et féminin), la catégorie de double général (Masculin et féminin), et la catégorie de mixte général (masculin et féminin).

Le marché ThaheuaàLuangPrabang : une attraction très prisée des touristes
dernière mise à jour le 02 avril 2018
Le marché Thaheua, à LuangPrabang, est connu des habitants de la région et des touristes pour ses produits issus directement de la forêt mais aussi de la pêche, de la chasse et de l’artisanat. Situé en plein cœur de la ville, derrière le Palais royal (Musée national), le marché s’étend sur plusieurs ruelles face à la pagode Phousy. Ouvert de 5 heures à 10 heures, le marché compte une centaine d’échoppes et de stands installés sur les trottoirs. Le matin, dès l’aube, le lieu est très animé car les riverains du Mékong viennent à bord de pirogues apporter leurs marchandises (bambous, poissons, fruits et plantes de la forêt, spécialités culinaires régionales et artisanat local, etc.) L’embarcadère où ils accostent, situé derrière de la pagode Xiengthong, constitue une attraction très prisée des touristes, notamment des touristes thaïlandais et chinois, friands des produits de la forêt.

Développement de l’agriculture à Savannakhet
dernière mise à jour le 02 avril 2018
Le gouvernement du Japon a octroyé une subvention de 116 460 dollars à la RDP lao pour construire des systèmes d'irrigation dans la zone de Naphanxy, du district de Thapangthong de la province de Savannakhet, afin de préserver l'eau pour l'agriculture et améliorer les conditions de vie de la population locale. Une subvention pour le projet a été signée le 29 mars à Vientiane par l’ambassadeur du Japon au Laos, M. TakeshiHikihara, le chef adjoint du service de l’agriculture et les forêts du district de Thapangthong, SonkhamSèngvilay, ainsi les autorités concernées. M. TakeshiHikihara a déclaré que grâce aux efforts des secteurs responsables, la mise en œuvre du projet sera réalisée rapidement et de manière appropriée, et que ce système d'irrigation contribuera à améliorer les conditions de vie des agriculteurs. Depuis 1989, le Japon a fourni 36 projets agricoles, dont 20 projets d'irrigation.

Un parc culturel à Savannakhet
dernière mise à jour le 02 avril 2018
Le gouverneur de la province de Savannakhet, M. SantiphabPhomvihane et les autorités concernées ont visité et contrôlé récemment l’avancement du projet de construction du parc culturel dans la zone de That Phone, district de Xayphouthong. Actuellement, la construction du parc est avancée à plus de 80%. Les travaux ont commencé au mois de novembre 2017, et devra se terminer courant de cette année. La construction de ce parc est assurée par la société de construction de Vanvilay, sur une surface de 3,596m2, d’une valeur de 1,85milliars de kip. Ce parc sera un lieu de loisir, un lieu culturel, mais également un site touristique du district de Xayphouthong.

Arrestation de trafiquants de drogue à Xiengkhouang
dernière mise à jour le 02 avril 2018
La police antidrogue du service de la Sécurité de la province de Xiengkhouang a récemment arrêté deux trafiquants de drogues et saisi 12 000 doses de yaba, un kilogramme d’héroïnes, deux téléphones portables et de l’argent en espèces. Ces trafiquants s’appellent MM. Chanyang, âge de 20 ans et Gneuyang, âge de 24 ans, habitants du village de Gnodngum du diatrict de Pèk, province de Xiengkhouang. Après enquête, ces deux trafiquants ont avoué que cette drogue a été achetée au village de Pholsavane, auprès d’un trafiquant dont ils ne connaissent pas le nom.Cette drogue a été vendue à un autre trafiquant, et leur arrestation a eu lieu lors de leur rendez-vous.

-